Affaire Métoua Marcel : Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie se prononce et fait des révélations

625 375

Affaire Métoua Marcel : Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie se prononce et fait des révélations

Affaire Métoua Marcel : Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie se prononce et fait des révélations

Le Général Apalo Touré s’est enfin prononcé sur l’affaire du footballeur et son épouse pris à partie par l’un de ses éléments.


L’affaire Métoua Marcel suit son cours actuellement du côté du tribunal militaire d’Abidjan avec la plainte déposée par le footballeur et son épouse suite à un abus de pouvoir sur leurs personnes des forces de la gendarmerie. Une affaire qui a ému plus d’un sur la toile Ivoirienne et même à travers le monde.

 

 

Jusque-là muet sur cette histoire, le Général Apalo Touré s’est prononcé sur le sujet à l’occasion du séminaire des grands commandements de la gendarmerie du côté de Jacqueville dans des propos recueillis par nos confrères de Linfodrome.

 

Le Commandant Supérieur a indiqué avoir demandé au Commissaire du Gouvernement une suite judicaire à ce dossier pour que tout voile soit lever.

« Sans préjuger de ce que la justice décidera, j’ai demandé expressément au Commissaire du gouvernement de donner une suite judiciaire à ce dossier pour que, si notre collègue est fautif, qu’il soit sanctionné conformément au droit. Mais s’il n’est pas fautif, que son image et l’image de notre institution soient lavées. »

 

 

Le Général de Division a fait savoir qu’il a échangé avec le Capitaine concerné dans cette affaire et ce dernier a affirmé que tout ce que ce dit est complètement faux.

« Il était à mon bureau et je l’ai trouvé abattu. Parce que dans la presse, il y avait un certain nombre de choses qui ont dites (…). Cet officier était particulièrement abattu. Il m’a dit, mon Général, tout cela est faux ! Aucune main n’a été portée ni au monsieur, ni à son épouse »,

Avant d’ajouter : 

« Ensuite, les témoignages liés aux enquêtes n’ont nulle part relevé que l’officier lui-même et même les gendarmes qui sont venus après, ont eu à porter main à l’ex-footballeur et à son épouse. Ce que j’ai apprécié chez le gendarme, c’est le fait que nous lui avons dit de ne pas répondre. Le reste, la justice décidera. »

 

 

Alexandre Apalo Touré a signifié à ses éléments qu’ils se doivent d’être exemplaire vis-à-vis des populations et de respecter la loi au vue de leur tenue.

« C’est une transition, pour demander à chacun d’entre nous de comprendre que nous sommes des individus, nous avons des noms, nous avons nos vies privées, mais nous devons nous rappeler en tout temps, en tout lieu et en toute circonstance que la tenue que nous portons et le petit drapeau qui se trouve là, sur notre manche gauche, sont des éléments qui font que nous sommes associés à l’image de la République. Nous devons comprendre que nous sommes des citoyens comme tous les autres, mais des citoyens spéciaux. Et pour cela, nous devons nous efforcer à avoir un très bon comportement vis-à-vis des autres. Nous devons respecter les populations. Nous devons pouvoir nous rappeler qu’en toute circonstance, nous sommes des auxiliaires de justice, nous sommes hommes de droit et nous sommes ceux qui sont chargés de faire appliquer la loi. Nous devons donc être les premiers à respecter la loi (…) Il faut que chacun fasse un effort pour être un exemple parce que nous appartenons à un corps d’élite »,

a-t-il conclu.



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 17 Fev 2021 à 17h 05
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?