Affaire ‘‘Saisine du TAS contre la FIFA’’ : Craignant le pire, Yéo Martial interpelle la FIF et prône la négociation

625 375

Affaire ‘‘Saisine du TAS contre la FIFA’’ : Craignant le pire, Yéo Martial interpelle la FIF et prône la négociation

Affaire ‘‘Saisine du TAS contre la FIFA’’ : Craignant le pire, Yéo Martial interpelle la FIF et prône la négociation

Les réactions pleuvent depuis quelques jours suite à la décision de la FIFA de mettre en place un comité d’organisation à la FIF. La dernière en date est celle de l’entraineur Champion d’Afrique 1992 avec les Eléphants, qui a clairement appelé à l’apaisement dans une interview accordée à l’émission Lundi Sport.


Premier sélectionneur a remporté la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire, Yéo Martial restera à jamais dans la mémoire collective de tous les Ivoiriens et même au-delà. Toujours au parfum de l’actualité footballistique de son pays, l’ancien coach de l’Africa s’est prononcé sur la décision de la FIFA de mettre en place un comité de normalisation à la FIF.

 

 

Pour Yéo Martial, cette situation est déplorable mais il va falloir se soumettre à cette dernière et négocié avec la FIFA tout en mettant balle à terre de part et d’autres.

« Ce que je peux dire c’est de déplorer la situation actuelle et vraiment les mots me manquent pratiquement, de pouvoir dire exactement pourquoi nous en sommes arrivés là. Il vaudrait mieux qu’on négocie avec la FIFA et qu’on fasse ce qu’elle demande (FIFA). Demander à tout un chacun de mettre balle à terre et de faire en sorte de mettre tout le monde d’accord en faisant ces élections là pour que le football qui a tant souffert de tous ces éléments. »

 

 

Selon l’ancien coach des Aiglons, cette situation était déjà préjudiciable pour le les acteurs du football Ivoirien pour qu’on en rajoute encore.

« Nos acteurs n’ont pas besoin de ça. Ils n’ont pas besoin de conflits qui nous empêche de faire notre métier, je veux parler et des footballeurs et des entraineurs. Ils sont là, ils attendent qu’on puisse les libérer et leur permettre de rentrer dans leur compétition et aux footballeurs de vivre de ce qui leur permet d’aller de l’avant »,

avant d’ajouter :

« Lorsque j’ai vu l’article de Magloire Diop, demandant à la Fédération de s’adresser ou disant que cette dernière pourrait saisir le TAS, Vraiment je me suis dit que la faitière ne fasse pas ça, parce que cette décision pourrait aggraver certaines situations et voilà ça nous met dans un problème assez compliqué. J’espère qu’ils vont se ressaisir et puis permettre à notre football de repartir sur de meilleure base »,

a-t-il conclu.



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 29 Dec 2020 à 10h 42
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?