BAMBA Cheick Daniel s’en va, le Taekwondo ivoirien devant ses responsabilités

625 375

BAMBA Cheick Daniel s’en va, le Taekwondo ivoirien devant ses responsabilités

BAMBA Cheick Daniel s’en va, le Taekwondo ivoirien devant ses responsabilités

L’information était dans les tuyaux depuis quelques mois. Elle est désormais officielle. BAMBA Cheick Daniel ne sera pas candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD).


Après 12 ans de durs labeurs au service de la promotion et du développement du Taekwondo ivoirien, BAMBA Cheick Daniel renonce à briguer un 4e mandat. C’est l’intéressé lui-même qui a donné « solennellement » l’information à toute la communauté Taekwondo ine ivoirienne, réunie en Assemblée Générale Ordinaire portant exercice 2019, samedi 19 décembre au Gymnase Omnisports du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA dit Palais du Taekwondo.


Il estime avoir apporté sa modeste contribution au développement et à la promotion du Taekwondo ivoirien, en exécutant tous les axes de son ambitieuse matrice d’actions, qui lui a valu la confiance de ses mandants. Notamment le projet olympique qui a accouché de deux médailles olympiques en août 2016 avec la première d’or pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique au niveau du Taekwondo, et le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA, alors que le Président BAMBA Cheick avait rêvé d’une grande salle d’entraînement.

 

 

BAMBA Cheick Daniel

 

Sans oublier ses nombreux autres acquis au nombre desquels, l’harmonisation de l’enseignement du Taekwondo sur l’ensemble du territoire ivoirien, la constitution des corps des Formateurs-Evaluateurs et des Arbitres. C’est un homme satisfait de ce qu’il a apporté à cette discipline dont il est passionné, qui part ainsi. Mettant la communauté Taekwondo ine ivoirienne devant ses responsabilités historiques.

 

Déçu de toutes les calomnies et méchancetés dont il fut la cible, « ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’a subi », BAMBA Cheick Daniel a conseillé aux Taekwondo ins de prendre en main leur discipline. Pour la prochaine Assemblée Générale Élective qui aboutira au choix de son successeur, Me ODANE a plaidé pour le choix d’un responsable. Une personnalité qui connaisse le Taekwondo ivoirien et qui serait disposée à le servir sans calcul.

 

L’Assemblée Générale souveraine, mesurant l’imminence de certains enjeux, l’inauguration du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen et les Jeux Olympiques, a approuvé la proposition du Président de la Ligue de Daloa, visant à organiser la prochaine Assemblée Générale Élective en octobre 2021 au lieu de mars 2021.

 

 

Sur le même sujet, l’amendement sur la probité et la moralité du Président de la FITKD, proposé par le Comité Directeur, a été validé par l’Assemblée Générale par 207 voix pour, 0 voix contre et 6 abstentions. 213 membres statutaires sur les 241 convoqués, étant effectivement présents. Par contre, les points relatifs aux questions financières, ont été confiés à un consortium piloté par les Présidents de Ligues, qui rendra très prochainement ses conclusions au Président de la FITKD. 

 

DURAND Emile Gervais, Directeur de la Vie Fédérale et du Sport de Haut Niveau, représentant le Ministre des Sports, Me N’GOAN Georges, 1er Vice-Président du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire et Mamadou SOUMAHORO, Président de la Conférence Nationale des Présidents de Fédérations Sportives de Côte d’Ivoire, ont salué unanimement le travail réalisé par BAMBA Cheick Daniel et espéré que les Taekwondo ins ivoiriens puissent préserver son héritage, loin des conflits et des intérêts de personne.

 

A la suite du rapport des Commissaires aux comptes donnant un blanc-seing au rapport financier du Trésorier Général, l’Assemblée Générale a donné de façon écrasante sa caution aux rapports des activités et financier de la FITKD portant exercice 2019.

 

Cette belle rencontre permît de magnifier l’excellence de la coopération ivoiro-coréenne, le gouvernement de la République de Corée ayant financé le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen à plus de 6 milliards de FCFA.

 

 

C’est désormais un fait ! BAMBA Cheick Daniel s’en va. Une nouvelle ère, certainement encore meilleure, s’ouvre pour le Taekwondo ivoirien.



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD)
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 21 Dec 2020 à 03h 17
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?