Côte d’Ivoire - Laurent Boli : " il faut que nos dirigeants nous donnent un peu de considération"

625 375

Côte d’Ivoire - Laurent Boli : " il faut que nos dirigeants nous donnent un peu de considération"

Côte d’Ivoire - Laurent Boli : " il faut que nos dirigeants nous donnent un peu de considération"

Les ivoiriens ont toujours été amoureux de leur sélection nationale de football. Et l’on constate de plus en plus cette mobilisation autour des Éléphants, lors des différentes rencontres.


Cependant, la sortie prématurée des Eléphants de Côte d’Ivoire pendant la Can 2017 au Gabon, et le silence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) sur le bilan de cette compétition, ont laissé un goût amer chez les ivoiriens.

 

 

Interrogé, à ce sujet, Laurent Boli, ex international franco-ivoirien s’est voulu sans détour « S’il y a des choses qui n’ont pas marché, il nous faut en tirer des leçons afin de rebondir par la suite. Il faut en parler, car nous sortons d’une compétition qui a fait beaucoup de mal. Il faut donner l’occasion à tout le monde de pouvoir s’exprimer », a-t-il affirmé.

 

Poursuivant, il a confié ceci: « Les premiers dirigeants du football ivoirien doivent nous dire ce qui s’est passé et ce qui n’a pas marché. Aussi, ils doivent nous parler de leurs projets, afin que le peuple puisse apprécier et savoir où va le football ivoirien. Mais il n’y a aucun bilan. Et à chaque fois, on nous demande de soutenir la sélection nationale. Nous voulons bien la soutenir, mais il faut que nos dirigeants nous donnent un peu de considération. Pour nous, c’est le plus important. Les compétitions vont toujours venir, il y aura toujours des éliminatoires ».

 

 

Puis d’ajouter sur le fait qu’il n’y ait pas eu de bilan après la Can 2017. « Il n’y a pas de bilan, et on nous met toujours sur le fait accompli en changeant à chaque fois d’entraineur. A cette allure, nous aurons toujours les mêmes résultats. Avec un bilan positif pour les dirigeants qui vont chercher le nouvel entraineur et un bilan négatif pour le peuple ivoirien ».

 

Pour l’ex-dirigeant de l’Africa Sport national sous l’ère Alain Donwahi, il est bon de prendre un entraineur de renom. Mais il faut avoir l’humilité de tirer les leçons d’un échec, de faire son mea culpa et repartir sur de nouvelles bases. Cela sera bon pour la sélection nationale et pour le nouveau coach qui arrive.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : abidjanshow.com
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 15 Avr 2017 à 11h 06
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?