Danho Paulin : ‘‘La normalisation est déjà là ! Qu’elle soit bénéfique pour le football Ivoirien’’

625 375

Danho Paulin : ‘‘La normalisation est déjà là ! Qu’elle soit bénéfique pour le football Ivoirien’’

Danho Paulin : ‘‘La normalisation est déjà là ! Qu’elle soit bénéfique pour le football Ivoirien’’

Après s’être entretenu avec le Bureau exécutif sortant de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) le mardi 05 janvier dernier, le Ministre des Sports a réuni ce jeudi les Présidents de Clubs et de Groupements d’Intérêt de la FIF ainsi que la presse à l’auditorium du Ministère des Affaires Etrangères pour une séance de travail au cours de laquelle il a formulé ses vœux du nouvel an pour le football ivoirien. Mise sous tutelle de la FIF par la FIFA, saisine du TAS de la FIF contre la FIFA et autres étaient sur la table de discussion. Nous vous proposons une partie de son allocution.


‘‘

Malheureusement depuis 6 mois la FIF est en crise. La situation est regrettable et pénalisante pour tous. Cela nous amène à nous rappeler la sagesse africaine qui nous dit à chaque que quand il n’y a pas de fissures dans un mur, le cafard ne peut y rentrer. Ce sont donc nos turpitudes, nos jalousies, nos méchancetés, nos mésententes qui sont le fruit de ce que nous récoltons aujourd’hui et des blocages que nous avons vécus.

 

 

La FIF appartient à une organisation internationale. Elle est affiliée à la CAF et à la FIFA. Et donc les textes obligent ces faitières internationales à avoir un regard sur la gouvernance de notre activité. Et voilà que ce qui devait arriver par notre turpitude est arrivé. La FIFA a décidé de mettre notre fédération sous normalisation.

 

Nous nous sommes adressés au Président (intérimaire) Déhoulé Omer ainsi qu’au comité directeur pour nous expliquer quels sont les impacts, les conséquences et que signifie la normalisation. Nous avons compris qu’il a eu une réaction du comité exécutif de la FIF qui a pris une tournure judiciaire avec la saisine du TAS. Ils ont exprimé que cette décision n’est pas pertinente, qu’il avait des arguments pour faire valoir, comme le veut la réglementation, auprès du TAS. Nous avons compris qu’il y avait deux actions au TAS. La première demandait la levée de la suspension du processus électoral. La deuxième c’est la requête pour l’annulation de la décision de normalisation. C’est ce que nous avons compris de l’action du comité exécutif au niveau du TAS. Mais en même temps on nous a expliqué que la décision de la FIFA était exécutoire et même en cours d’exécution ce qui implique que le recours au TAS ne peut la suspendre.

 

Dans les prochaines heures, la FIFA va mettre en place deux choses : la première qui est immédiate c’est une administration provisoire. Et en suite mettre en place un comité de gestion de la normalisation dans un délais encadré d’un an (jusqu’au 31 décembre 2021).

 

Au vu de ce qui précède et en ma compétence de Ministre des Sports, il m’est avéré nécessaire de bien percevoir quelles sont les réelles conséquences. La première conséquence c’est qu’il n’existe plus de comité exécutif au niveau de la FIF. Mais par contre la FIF n’est pas dissoute. Il y a la continuité de l’administration. Ce sont seulement les élus qui sont suspendus. Les fonctionnaires et autres salariés continues d’exercer. Nous avons compris aussi que l’administration provisoire a commencé à se mettre en place et dans les prochains jours voire dans les prochaines heures sera opérationnelle. J’ai entendu dire qu’on a chassé les gens de la FIF… c’est juste une interprétation. Ce sont les élus qui partent, les « salariés » restent. C’est pas l’objet du débat, mais je tenais à revenir là-dessus.

 

La FIFA s’installe pour prendre la gestion au quotidien de la FIF selon ses statuts. Elle viendra avec ce qu’elle appelle les moyens opérationnels, elle va payer des gens qui vont travailler pour la gouvernance du football ivoirien pendant un an en attendant le toilettage des textes et de nouvelles élections. Voici résumé ce que nous avons appris de la situation de notre rencontre avec le comité exécutif.

 

 

Alors mon vœu est que malgré tout ce qui se passe, malgré la situation ambiante, cette normalisation soit éphémère et profitable à notre pays, à la FIF et surtout qu’elle soit efficace pour qu’on ait un retour rapide à la normalité. Voici mon premier vœu ! Elle est déjà là la normalisation elle a commencé dès le premier jour ou la décision a été prise puisqu’elle est exécutoire.

 

Pour vous qui êtes les acteurs, vous qui êtes propriétaires de cette filière, mon vœu est que vous soyez dans des dispositions d’esprit de faire en sorte que ce qui nous arrive prenne fin rapidement. Donc pour se faire, je vous invite de faire en sorte que cette normalisation profitable et rapide pour qu’on retrouve la normalité. Nous devons nous dire souvent s’est dans la douleur de l’accouchement qu’on a de beaux enfants. (…)

 

Le football aujourd’hui n’est pas qu’un loisir, il doit devenir une source de création de richesse. Je voudrais vous inviter à faire en sorte que cette décision qui est déjà là, qui est actée malgré la procédure judiciaire en cours, soit bénéfique pour le football Ivoirien.

 

Mon second vœu c’est un appel à la responsabilité, à la lucidité et à la vérité. Tant que vous ne regardez pas la vérité en face, que vous êtes pas lucide, que vous vous enfermez dans vos orgueils brumeux, vous ne voyez pas la réalité. Hors la réalité nous invite aujourd’hui à tourner cette page douloureuse du football ivoirien. La FIF a été frappée d’une normalisation de la FIFA, est-elle juste ? est-elle injuste ? elle est là ! Donc tournons cette page rapidement pour écrire une nouvelle page plus glorieuse. Une page qui sera loin des rancœurs, loin des intrigues. Retrouvons tous simplement la fraternité et la sérénité.

 

 

Le Ministère des sports n’entravera en aucun cas les décisions qui sont en cours, que ce soit celles qui sont au TAS, comme celle qui son entrain d’être mis en œuvre par la FIFA. Ce nous souhaitons, c’est de faire en sorte que le football retrouve son lustre d’antan. Qu’il y est une équipe fédérale forte, efficace qui pourra optimiser les moyens que l’Etat met à sa disposition.

’’

Le Minitre Danho Paulin


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Jeu, 07 Jan 2021 à 18h 29
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?