Des hauts et des bas, mais pas de regret ! L'inusable Koné Arouna revient sur 20 ans de carrière

625 375

Des hauts et des bas, mais pas de regret ! L'inusable Koné Arouna revient sur 20 ans de carrière

Des hauts et des bas, mais pas de regret ! L'inusable Koné Arouna revient sur 20 ans de carrière

En 2021, l’attaquant Ivoirien de Sivasspor sera à ses 20 ans de carrière au niveau professionnel dans le football. Dans une interview accordée à Talents d’Afrique, le natif d’Anyam est revenu sur les moments marquants de cette riche carrière.



Agé de 37 ans, Arouna vit une seconde jeunesse du côté de la Turquie et plus précisément à Sivasspor. Cette saison l’ancien du Rio Sport d’Anyama compte cette saison 4 buts dont 2 en Ligue Europa. Passé par de nombreux clubs et non des moindres, le natif de la cité de la Cola est revenu sur les moments forts de sa carrière professionnelle dans un entretien accordé à Talents d’Afrique, diffusé ce lundi 7 décembre.

 

 

Une carrière dont il rêvait depuis bien longtemps et qui a débuté du côté de la Belgique plus précisément à Lierse SK.

« Depuis petit déjà je rêvais d’être professionnel, je rêvais de faire une très belle carrière et ça commencé à Lierse SK en Belgique où j’ai joué un an. Après 6 mois, j’ai signé mon premier contrat professionnel après la saison je suis partie à Roda où j’ai fait deux ans de Roda au PSV. C’est un très grand club pour moi ça été l’une des périodes les plus fantastiques de ma carrière. J’ai joué deux ans et j’ai été deux fois champion d’Hollande et on a joué la Ligue des Champions ce qui était le meilleur rêve. Joué pour être champion en plus de la Ligue des Champions, c’est le meilleur rêve pour tout joueur et moi j’ai eu ce privilège avec le PSV et vraiment c’était deux années merveilleuses de ma carrière. »

 

Passé en Espagne du côté de Séville, Arouna Koné a connu des moments moins reluisants avec le club Andalou notamment en raison de blessures ce qui lui a valu d’être prêté à Hanovre.

« J’ai eu l’opportunité d’aller à Séville qui était en ce moment pour moi l’un des meilleurs clubs puisqu’il venait de remporter l’Europa League avec des joueurs comme Kanouté, Luis Fabiano, Dani Alves… Pour moi c’était le rêve parfait. Il y a eu des prêts en attendant puisque j’ai été blessé à Séville deux fois notamment aux ligaments croisés et à chaque fois quand je revenais vu que j’avais demandé un temps de jeu afin de me rétablir mais c’était vraiment compliqué avec les équipes qui disputent la Coupe d’Europe. Le temps que j’avais était insuffisant, j’espérais avoir plus et c’est comme ça j’ai été prêté avec Séville. Je suis allé à Hanovre (Allemagne), j’ai fait quasiment 5 mois. Ça aurait été un bon souvenir si je n’étais pas blessé. La seconde blessure que j’ai eu, les ligaments croisés, c’était à Hanovre. Quand je suis arrivé, les deux premiers mois étaient parfaits, j’ai marqué des buts notamment contre Dortmund. Mon premier match d’ailleurs, j’avais marqué contre Hoffenheim, j’étais super content et à un mois de la fin du championnat je me blesse à nouveau encore, c’est ce qui me laisse un gout amer. »

 

 

Prêté de nouveau mais cette fois à Levante, l’ancien du PSV va écrire les plus belles heures de l’histoire de ce petit club en compagnie de ses coéquipiers avant de rejoindre l’Angleterre et de connaitre une nouvelle blessure.

« Après cette blessure j’ai été prêté à Levante où j’ai fait une superbe saison et d’ailleurs c’est cette histoire-là que j’ai pour habitude de raconter à mes coéquipiers ici. Levante qui est un petit club en Espagne et on a été premier à cette époque-là pendant deux à trois semaines, tout le monde était choqué. Premier devant le Barça, le Real Madrid et à cette époque nous avions battu le Real de Mourinho, ce qui était leur seule défaite de la saison. On avait une motivation, c’était une équipe qui était vraiment ensemble tout le temps et on gagnait des matchs comme ça. On a fait la meilleure saison de toute l’histoire de Levante et on a été qualifié pour la Ligue Europa. Je me suis retrouvé après à Wigan notamment en Premier League dans un championnat dont j’ai rêvé. De Wigan ensuite Everton où là encore j’ai eu une blessure grave au genou. »

 

En 2017, Arouna Koné rejoint la Super Lig Turc en signant à Sivasspor. Un club qui lui sert à préparer sa retraite footballistique.

« J’ai tenté le pari Sivasspor parce que je me prépare a arrêté ma carrière et la Turquie était dans mon plan. Je m’étais dit que si je quittais Everton avec toutes ces blessures, je ne serai pas en mesure de pouvoir jouer dans un grand championnat où les exigences sont au quotidien donc je me préparer tout doucement vers la sortie. Je m’étais donné un plan de retraite, c’est à dire passé par les pays du Golf comme le Qatar, les Emirats ou l’Arabie Saoudite. Après quand l’offre de Sivasspor était la meilleure pour moi donc j’ai tenté l’aventure et voilà que ça se passe bien. »

 

 

Débutée en 2001, la carrière d’Arouna Koné connaitra sa 20è année en 2021. Le joueur de 37 dit ne rien regretter pendant toutes ces années.

« Je n’ai pas eu de regrets dans ma carrière hormis ces moments de blessures mais ça on y peut rien puisque ça arrive et ce sont les risques du métier. Je dis merci au mon Dieu de m’avoir permis de réaliser ce rêve. J’en ai rêvé et ça s’est réalisé c’est une excellente chose d’avoir réalisé tout ça »,

a-t-il conclu.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 09 Dec 2020 à 12h 19
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?

football-ligue-coupe-turquiefootball-ligue-coupe-turquie SELECT * FROM mondialsport_actualite WHERE ( actu_competition LIKE "%football-ligue-coupe-turquie%") AND (actu_etat = 1) AND (actu_date_enligne <= "2021-04-20 14:37:08") AND (actu_num <> 12758) ORDER BY actu_date_enligne DESC LIMIT 6
Turquie : Max Gradel décisif pour la 23è fois de la saison

Turquie : Max Gradel décisif pour la 23è fois de la saison

Turquie : Gradel reprend ses bonnes habitudes en club

Turquie : Gradel reprend ses bonnes habitudes en club

Turquie : Max Gradel confirme son excellente forme du moment avant de rejoindre les Eléphants

Turquie : Max Gradel confirme son excellente forme du moment avant de rejoindre les Eléphants

Turquie : Younes Belhanda viré par Galatasaray

Turquie : Younes Belhanda viré par Galatasaray

Turquie : Max Gradel inscrit son 10è but de la saison et se prend un carton rouge

Turquie : Max Gradel inscrit son 10è but de la saison et se prend un carton rouge

Turquie : Dja Djédjé décisif

Turquie : Dja Djédjé décisif