Eléphants | Affaire Penaltygate : l'un des protagonistes fait des révélations

625 375

Eléphants | Affaire Penaltygate : l'un des protagonistes fait des révélations

Eléphants | Affaire Penaltygate : l'un des protagonistes fait des révélations

La rencontre ‘‘Côte d’Ivoire - Niger’’ du samedi dernier a donné lieu à une scène inimaginable du côté des Eléphants. L’un des protagonistes a livré sa part de vérité sur cette affaire.


Au terme d’un match peu enthousiasmant ce 16 novembre au Stade Félix Houphouët-Boigny, la Côte d’Ivoire est parvenue à assurer l’essentiel, la victoire face au Mena national dans ce premier round des éliminatoires de la CAN 2021.

 

 

Une victoire (1-0) entachée d’une scène surréaliste à 20 minutes de l’entame de la partie. A l’origine d’un penalty, Pépé décide de se rendre justice. C’était sans compter sur Gradel, qui lui arrache le ballon des mains, et après un temps de négociation se propose au tir pour finalement manquer son face à face avec Kassaly Daouda.

 

Affaire Penaltygate : l'un des protagonistes fait des révélations

 

L’affaire fait la une des journaux. ‘‘Il y-a-t-il un tireur attitré dans cette équipe ?’’, s’interroge-t-on. ‘‘Gradel aurait dû le laisser à Pépé !’’, peut-on lire dans les commentaires des différentes publications sur les réseaux sociaux.

 

 

Coupable désigné à tort où à raison de cet imbroglio, Max-Alain Gradel a réagi au micro de la RTI en zone mixte.

« J’ai manqué de concentration parce qu’il y a eu trop de discutions avant de tirer le penalty. Quand il y a une hiérarchie établie par le coach (Kamara Ibrahim ndlr), c’est important de respecter cela et ça évite de la déconcentration. Mais c’est des choses qui arrivent… je pense que le plus important c’est le groupe. On a gagné aujourd’hui et on avance. »,

a fait savoir le toulousain qui a déploré cette situation qui selon ses dires a contribué à son raté face au gardien Nigérien.

 

Max-Alain Gradel

 

Gradel serait donc le fameux tireur attitré des penalties des Eléphants aux yeux de Kamara Ibrahim. Un choix qui suscite des interrogations quand on sait que le Capitaine des violets n’a réussi qu’un penalty sur deux avec son club cette saison (6 penalties réussis sur 12).

 

 

Ce raté face au Niger va-t-il servir de presque à Kamara pour redistribuer les cartes dans le domaine des coups de pied arrêtés en sélection ? si c’est le cas, notre petit doigt nous dit que Franck Kessié pourrait bien hériter des penalties, Pépé des coup-francs et Gradel dont le jeu de tête n’est pas une référence en la matière pourrait avoir la charge exclusive des corners.

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 18 Nov 2019 à 21h 09
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?