Eléphants : Avec 3 épaules déboîtées et une entorse, la 1ère victoire de Beaumelle a coûté cher

625 375

Eléphants : Avec 3 épaules déboîtées et une entorse, la 1ère victoire de Beaumelle a coûté cher

Eléphants : Avec 3 épaules déboîtées et une entorse, la 1ère victoire de Beaumelle a coûté cher

La victoire des Eléphants sur les Barea hier n’a pas été sans conséquences avec une hécatombe de blessures au niveau des Pachydermes. Tout heureux de cette première victoire à la tête des Eléphants, Patrice Beaumelle dresse le bilan de cette rencontre.


La Côte d’Ivoire s’est défait 2 buts à 1 de Madagascar ce jeudi 12 novembre dans le cadre de la 3è journée des éliminatoires de la CAN 2021. Acteur majeur de cette victoire notamment avec son system de jeu et les hommes choisis, Patrice Beaumelle s’est attardé sur les faits marquants de la rencontre au sortie de la rencontre.

 

 

Pour le technicien Français, il était important d’engranger les 3 points à domicile malgré les conditions difficiles de jeu lié notamment à la pluie qui s’est abattue sur le stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé. L’ancien adjoint d’Hervé Renard a également noté la crispation en première période chez ses poulains.

« Le plus important c’était les 3 points à domicile. J’ai eu l’impression qu’on allait jamais pouvoir démarrer ce match notamment parce que ça été long. Il y a eu la pluie, les conditions atmosphériques étaient difficiles. On a eu une première mi-temps compliquée, j’ai senti des joueurs très crispés qui n’arrivaient pas à bouger. Je n’arrivais pas à l’expliquer puisque les intentions étaient bonnes. On avait vraiment à cœur de bien démarrer cette rencontre mais j’ai senti des garçons crispés sans doute à cause de l’enjeu ou du fait de jouer ici dans un stade vide. A la mi-temps je leur ai dit de se libérer, de jouer et qu'il fallait faire aussi bien le travail de course ensemble mais aussi prendre des risques. »

 

civ

 

 

Contrairement à la première période, le technicien Français a trouvé ses hommes meilleurs surtout au niveau des intentions qui se sont avérés payantes avec les buts de Gervinho et Haller.

« En seconde mi-temps j’ai trouvé les intentions étaient bonnes, on a récupéré des ballons pour aller de l’avant ce qui nous a permis de marquer deux buts. Et après avoir marqué ces deux buts au lieu de continuer sur les mêmes intentions, on s’est de nouveau crispés. Bien évidemment l’adversaire a joué son vatout en envoyant des ballons, en essayant de revenir au score et on s’est crispé à 2-1. C’est un petit peu dommage, on a eu aussi des casses. Donc il va falloir bien récupérer et bien voyager à Madagascar pour le match retour dans quelques jours. Les garçons, il faut qu’ils se libèrent parce que j’ai senti un gros poids sur leurs épaules et à la mi-temps je leur ai dit : "mais vous risquez quoi de faire bien, vous ne risquerez rien de faire bien au contraire prenez du plaisir". »

 

beaumelle

 

 

Cette victoire n’a pas été sans conséquences avec des blessures enregistrées qui ont poussé Beaumelle a effectué des changements. En plus des épaules touchées de Jonathan Kodjia, Max Gradel et Deli Simon, c’est ajouté l’entorse à la cheville de Maxwel Cornet, a indiqué le coach qui a tenu à saluer la performance de ses joueurs.

« Je sentais des garçons qui n’étaient presque pas heureux d’être là alors que c’est le plus beau sport au monde. Donc je suis satisfait de l’état d’esprit et des intentions du début de deuxième mi-temps ce qui nous a permis de nous libérer. Je pense qu’on aurait pu continuer à 2-0, plutôt que de laisser l’adversaire sortir et essayer de le prendre en contre. Je pense qu’on aurait dû garder le ballon, nos intentions et montrer qu’on était plus solide mais je répète les conditions étaient très difficile et on a eu de la casse. Nos changements ont été forcés en raison de la casse. Il y a eu 3 épaules qui ont été sorties et une entorse de la cheville de Maxwel Cornet donc je ne sais pas comment on va récupérer de tout ça. Il va falloir bien récupérer et fait ce long voyage pour le match retour à Madagascar. Je suis heureux pour les garçons car ils le méritent, parce que ça été une grosse pression sur eux. J’ai l’impression que s’ils veulent, ils peuvent faire de belles choses et on peut continuer dans cette direction »,

a-t-il conclu.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 13 Nov 2020 à 15h 35
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?