Éléphants : Ce providentiel milieu créatif désiré par Beaumelle et validé par Philippe Doucet

625 375

Éléphants : Ce providentiel milieu créatif désiré par Beaumelle et validé par Philippe Doucet

Éléphants : Ce providentiel milieu créatif désiré par Beaumelle et validé par Philippe Doucet

A la recherche d'un meneur de jeu après les limites montrées par son équipe dans cet aspect du jeu lors de la précédente trêve internationale, le technicien français semble avoir trouvé la perle rare. Encore faudrait-il qu'elle réponde favorablement à l'appel…


4-3-3, 3-4-3, 3-5-2, … qu'importe le système, l'animation du jeu dictera le résultat final d'une rencontre. Depuis le départ de Yaya Touré de la sélection en 2015 après le sacre continental, la Côte d'Ivoire se cherche une identité de jeu, en vain. Michel Dussuyer, Marc Wilmots, Kamara Ibrahim, tous se sont essayés de redonner du jeu à la Séléphanto, tous ont échoué. C'est au tour de Patrice Beaumelle de tenter cette difficultueuse mission.

 

 

Le problème des Éléphants est pourtant su de tous et ce depuis des lustres. Mais la solution n'a toujours pas été trouvée. Faut reconnaitre que l'héritage de ‘‘Yayus’’ est lourd à perpétuer. Max Gradel, Franck Kessié, Jean-Michaël Seri ont bien essayé de porter le costume de meneur de jeu. Malheureusement aucun d'eux n'a fait preuve de créativité au point de mériter ce rôle. Oui, le problème des Éléphants, c'est l'absence de cet homme qui pourra insuffler une dynamique de jeu positive au collectif. Ce lien entre la défense et l'attaque, ce pourvoyeur de ballons, bref, le successeur de Yaya Touré.

 

Yaya Touré

 

En attendant que Seri arrive un jour à rééditer les performances qu'il avait à l'OGC Nice en sélection, un sociétaire de la Ligue 1 trouble le sommeil de Beaumelle. Après ses débuts mitigés avec ce nul (1-1) face à une Belgique remaniée et cette défaite face au Japon (0-1), l'ex-adjoint d'Hervé Renard s'est bien rendu compte que son groupe était tout, sauf équilibré. Au milieu, manque un créatif. Un problème dont il avait pourtant conscience dès sa prise de fonction, sans pouvoir le solutionner.

 

En mars dernier, Beaumelle profitait de la pause imposée par la COVID-19 pour bâtir son groupe. C'est ainsi qu'il a joint le milieu d'Angers, Angelo Fulgini, pour lui exposer son projet. Auteur du but de la victoire du SCO face à Rennes ce vendredi 23 octobre en championnat, le franco-ivoirien est revenu sur cet échange avec Beaumelle au micro de Canal+.

« Oui c’est vrai que j’ai eu le sélectionneur de la Côte d’Ivoire lorsque la saison s’était arrêtée à cause du coronavirus (mars 2020). C’est un choix difficile qui demande réflexion (…). Mais d’abord je reste concentré avec Angers. La tendance (entre la Côte d’Ivoire et la France NDLR) ? franchement je ne sais pas encore. Le sélectionneur ne m’a pas fixé d’ultimatum, donc c’est à moi de voir. »

 

Angelo Fulgini (Angers)

 

Des propos, vous l'aurai compris, peu enthousiasment de la part du joueur de 24 ans passé par toutes les sélections jeunes de France, de U17 à Espoirs. Mis à part l'apparente condescendance du joueur, le profil semble pourtant répondre aux attentes de la sélection Ivoirienne.

 

 

Angelo Fulgini (Angers)

 

Interrogé sur la situation de cet énième binational proche de son pays d'origine, Philippe Doucet qui était au parfum de l'information voit en Fulgini, le pion qui manque au puzzle ivoirien :

« Comme toujours ce sera une décision individuelle. Cette décision viendra du joueur, de son entourage et aussi du fait que Patrice Beaumelle soit suffisamment convainquant pour que Fulgini dise oui. La certitude que j’ai c’est que le sélectionneur veut vraiment ce joueur. C’est un milieu créatif comme la Côte d’Ivoire serait ravie de compter. Elle a de superbes attaquants, il lui manque justement ce créateur au milieu du terrain que Fulgini pourrait parfaitement être au sein des Éléphants »,

a-t-il confié à Malick Traoré.

 

Philippe Doucet

 

Fin connaisseur du football, Doucet sait de quoi il parle. Fulgini aime ce rôle de meneur.

« Le poste de milieu axial est celui qui me convient le plus. Je suis quelqu’un qui aime bien être au milieu, combiner avec mes partenaires (vidéo) »,

a-t-il expliqué à Téléfoot en zone mixte après la victoire face au Stade rennais (2-1).

 

 

Arrivé à Angers en 2017, le natif d'Abidjan compte 11 buts et 10 passes décisives en 96 rencontres toutes compétitions confondues avec les Scoïstes. Des stats modestes pour l'ancien de Valenciennes (Ligue 2) qui semble avoir enfin trouver sa véritable place sur le terrain, celle du milieu créateur. Sera-t-il le providentielle meneur de jeu des Eléphants, l’avenir nous le dira. En attendant, Beaumelle devra se sortir du piège Malgache pour double confrontation face aux Bareas en éliminatoires de la CAN 2021 reportée en 2022.

 

 

Patrice Beaumelle



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 24 Oct 2020 à 07h 35
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?