Elim. CHAN 2023 : Zouzou Carlos (CIV) annonce les couleurs du choc décisif face au Burkina

625 375

Elim. CHAN 2023 : Zouzou Carlos (CIV) annonce les couleurs du choc décisif face au Burkina

Elim. CHAN 2023 : Zouzou Carlos (CIV) annonce les couleurs du choc décisif face au Burkina

La sélection nationale locale croise le Burkina Faso, le dimanche 4 septembre 2022. Avant cette ultime rencontre qualificative pour le Championnat d'Afrique des Nations, le défenseur central des Eléphants locaux se prononce sur la manche aller, le stage bloqué à Yamoussoukro et sur le choc d’Agadir. Zouzou Carlos veut écrire une nouvelle page de sa carrière en décrochant la qualification pour la phase finale du CHAN en 2023 en Algérie.


Le nul concédé à Yamoussoukro vous complique-t-il la tâche pour ce match retour ?

 

 

Pour un match à domicile, il est clair que nous aurions voulu gagner avant le retour. Mais nous avons obtenu le nul. Ce n’est pas non plus une mauvaise opération puisque la qualification se joue sur deux matches. C’est à nous de rester concentrés. Nous n’avons certes pas scoré mais nous n’avons pas non plus encaissé. On ne va pas cracher sur ce résultat.

 

Est-ce un scénario auquel vous vous attendiez ?

 

Oui, on s’attendait un peu à ce que le Burkina Faso vienne défendre. On a poussé sans réussir à trouver le chemin des filets. Mais nous n’allons rien lâcher, car nous voulons participer à cette phase finale du CHAN. La Côte d’Ivoire se doit d’être présente aux grandes compétitions et nous nous battrons pour remplir notre mission, nous qualifier pour le CHAN en Algérie.

 

Que faut-il corriger pour réussir cette manche retour ?

 

Honnêtement, il nous a manqué de la créativité. Nous avons également manqué de profondeur. Ce sont des aspects sur lesquels nous avons travaillé durant le stage. Et nous espérions que sur le match retour, les choses vont bien se passer.

 

Vous affrontez les Etalons sur un terrain neutre, à Agadir au Maroc. Est-ce un avantage pour vous de ne pas jouer au Burkina Faso ?

 

Ce n’est un avantage pour aucune des deux équipes. Nous considérons le Maroc comme un terrain neutre et nous allons tout donner pour ramener la qualification. Pour nous, peu importe le lieu où nous jouerons la manche retour, nous voulons écrire notre histoire et je suis convaincu que nous y arriverons.

 

 

Comment aborde-t-on un tel match ?

 

Nous devons aborder ce match dans la plus grande sérénité et avec la plus grande concentration. Il est important de respecter les consignes du coach. L’idéal, pour nous, serait de marquer très tôt dans la rencontre. Ça va être un match difficile et chaque joueur devra répondre présent. Nous avons travaillé dans ce sens.

 

Justement, l’équipe a continué le stage interne à Yamoussoukro. Sur quels aspects du jeu avez-vous mis l’accent ?

 

Nous avons revisité plusieurs aspects avec un travail spécifique devant le but. Nous avons également revu la coordination entre les différents compartiments de jeu. Nous avons bien travaillé avant le match retour au Maroc.

 

Sentez-vous prêt à aller chercher cette qualification ?

 

Nous sommes conscients de l’ampleur de la tâche qui nous attend. Et c’est avec honneur et fierté que nous allons nous battre pour relever le défi de la qualification. Tout le groupe est hyper motivé.

 

Ce match contre le Burkina Faso est-il le plus important pour vous en cette fin d’année ?

 

 

C’est exactement ça. C’est le match d’une vie. Nous connaissons tous les enjeux de cette rencontre. Il est hors de question de rater cette opportunité de disputer cette grande compétition. Pour nous, ce match est d’une importance capitale.

D'où provient l'info

  • Source : FIF
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Jeu, 01 Sep 2022 à 20h 53
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?