FIF : Autoproclamé vedette de l'élection, Vagba nargue Drogba et ses partisans

625 375

FIF : Autoproclamé vedette de l'élection, Vagba nargue Drogba et ses partisans

FIF : Autoproclamé vedette de l'élection, Vagba nargue Drogba et ses partisans

Convoité par les candidats déclarés comme l’ensemble des mandants pour l’élection Présidentielle de la FIF, le Président de l’Africa dit avoir fait déjà son choix ce qui n’est pas du goût des partisans de l’ancien Capitaine des Éléphants


Ils sont au nombre de 81 qui seront appelés à élire le nouveau Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) dans les prochaines semaines. L’Africa Sports qui fait partie des votants attise une convoitise particulière de la part du clan Didier Drogba à en croire le Président Vagba Alexis qui s'est confié à nos confrères de Linfodrome via un échange téléphonique.

« Je suis la vedette des élections. Tout le monde est sur moi à cause de Drogba. Les chefs du village, les députés sont sur moi à cause de Drogba. Mais moi, je leur dis, que tu es éliminé quand tu n’as pas un groupement d’intérêt qui te soutient. Mais, moi, je ne suis pas un groupement d’intérêt. Il y a les anciens joueurs (UAFCI : ndlr), les joueurs en activité (AFI : ndlr), il y a les médecins, les entraineurs et les arbitres. »

 

 

Des émissaires de l’ancien Capitaine des Eléphants au nombre desquels se trouvait Anzouan Kacou se sont rendu au domicile du Président des Aiglons pour le convaincre mais sans véritable succès.

« Appelez Anzouan, sinon moi, je ne me suis pas confié à quelqu’un. C’est Anzouan, c’est un ami. Il m’a appelé un jour et il m’a dit qu’il veut me voir. J’ai dit c’est pourquoi ? Il dit c’est affaire de Drogba. Je dis, moi, je suis déjà engagé. Il dit qu’il va venir. Je l’ai reçu, mais je ne voulais pas que ça prenne cette voie. Adolphe, on peut dire tout ce qu’on veut. Moi, je suis un homme de parole. Moi, je prends ma décision. Moi, je n’ai pas la tête de quelqu’un qui trahit »,

avant d’ajouter :

« Tous les gens qui sont à l’Africa-là, ils savent que je ne peux pas les lâcher. Moi, je n’ai pas besoin de dire cela. Maintenant si c’est Anzouan qui est parti parler de ça, mais c’est son problème. Anzouan, je l’ai reçu parce que c’est un ami. Je lui ai dit Anzouan, toi, tu es de la FIF, donc il faut nous rejoindre. Il dit non, j’aime bien ton affaire, je suis venu te voir. J’ai été correct avec lui. Il est parti et il a fait le compte rendu. Les gens ont mal pris. C’est leur problème…Zoro Marc m’a appelé mille fois, mais il n’est pas venu ».

 

Vagba

 

 

Comme il l’a dit à maintes reprises, le boss des Aiglons a affiché son soutien à Sory Diabaté au détriment de la Légende Ivoirienne qu’il accuse d’avoir arraché un important sponsor à son club :

« Moi, je suis déjà engagé. Moi, je fais la campagne de Sory (Sory Diabaté : ndlr). Tout le monde sait ça en Côte d’Ivoire. Ils ont créé toute une affaire de Drogba autour de moi alors que moi, je ne suis pas groupement d’intérêt. Drogba nous a arrachés un sponsor. J’ai toujours parlé de ça. Aujourd’hui, le WAC même ne veut pas le voter. Quelqu’un qui prend un sponsor de 150 millions à l’Africa, tu ne peux pas le soutenir. Anzouan est venu plaider ».

 

 

Un choix auquel il subit à longueur de journées des menaces de la part des certains pseudos supporters de Didier Drogba.

« Des gars que je connais comme ça dans la rue, qui demandent l’argent, me disent si Drogba perd, on casse ta maison et on te tue. J’ai fait une déposition à la police. Je les attends. Je vais faire une conférence de presse. Je vais mettre chacun à sa place »,

a-t-il conclu.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 08 Mai 2020 à 15h 05
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?