FIF : Le mandat de Sidy Diallo prend fin aujourd'hui. Que prévoit les textes ? Retour sur 8 ans de présidence

625 375

FIF : Le mandat de Sidy Diallo prend fin aujourd'hui. Que prévoit les textes ? Retour sur 8 ans de présidence

FIF : Le mandat de Sidy Diallo prend fin aujourd'hui. Que prévoit les textes ? Retour sur 8 ans de présidence

Arrivée à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) le 10 septembre 2011 en remplacement de Jacques Anouma, Sidy Diallo se prépare à passer le relais après 8 années de gouvernance marquées par une CAN senior glanée en 2015 mais également par le recul des clubs Ivoiriens sur la scène Africaine, les révocations en cascade de ses collaborateurs et une gestion discutable de plusieurs cadres de la sélection dont Yaya Touré, Gervinho et surtout Didier Drogba, candidat à la présidence de l’instance. Nous ne ferons pas le procès de Sidy Diallo ici, mais mettront en lumière quelques grandes lignes de son passage à la tête de la FIF et les statuts de l'instance concernant la prochaine élection.


Parcours de M. Augustin Sidy Diallo à la tête de la FIF

 

 

10 septembre 2011 : 1er Mandat

 

Le samedi 10 septembre 2011, à l’immeuble de la Caisse de stabilisation (Caistab) à Abidjan plateau, l’élection du président de la Fédération Ivoirienne de Football a donné les résultats suivants : Sidy Diallo élu avec 75 voix contre 54 pour Salif Bictogo. Après avoir occupé diverses fonctions à la FIF depuis 1991, ASD endosse pour la première fois le rôle du Président.

 

20 février 2016 : 2nd Mandat

 

Président sortant, Sidy Diallo s’est vu confier un nouveau mandat de quatre ans à la tête de la FIF. Son élection a été faite par acclamation. Sory Diabaté, de Georges Ezaley et de Malick Toé seront ses trois vice-présidents.

« Nous devons travailler dans l’union et dans la discipline. Dès mon retour du congrès de la FIFA, je convoquerai tous ceux qui ne sont pas venus à cette Assemblée Générale Elective. Je leur parlerai parce que dans notre sport, on parle de respect et de discipline. Le nouveau train démarre et ils vont le prendre en course. Je vous demande de leur parler pour qu’ils reviennent à la maison, afin que nous ayons des résultats meilleurs »,

indiquait à l'époque le natif d'Adjamé âgé de 61 ans aujourd'hui. Le président réélu s’adressait ainsi à l’AFAD, l’ASEC Mimosas, l’AS Tanda, le Denguélé d’Odiénné et le Stella Club d’Adjamé qui n’ont pas assisté à la cérémonie.

 

29 décembre 2017 : Tremblement de terre

 

Fin 2017 a été marqué par cet acte fort d’une partie des clubs Ivoiriens. Dans une notification adressée au bureaux exécutif de la FIF, 41 membres actifs dont 38 clubs et de 4 groupements d’intérêts demande la convocation d’une Assemblée Générale extraordinaire, ayant pour unique point à l’ordre du jour la révocation du Président de la Fédération et du Comité Exécutif, au motif déterminant de l’élimination de l’équipe nationale de football ‘‘les Eléphants’’ pour les phases finales de la Coupe du Monde Russie 2018. Jamais un tel mouvement de contestation n’avait été observé dans l’histoire du football Ivoirien.

 

20 mars 2018 : ‘‘Fin’’ de la tourmente

 

Après plusieurs tentatives infructueuses de renouer le dialogue avec les frondeurs devenus GX, la FIFA reçoit les deux camps autour d’une table ronde à Zurich le mardi 20 mars 2018. La suite on la connait ! La FIFA a appelé le Président Augustin Sidy Diallo et son Comité Exécutif à poursuivre leur travail et souhaité que tout soit mis en œuvre pour "surmonter les difficultés afin de préserver les intérêts du football ivoirien". Si ASD remporte cette bataille, sa légitimité à diriger le football Ivoirien a quant à elle pris un sacré coup. Un 3è mandat semble dès lors ne plus être à l’ordre du jour.

 

Août 2019 : Drogba entre en scène

 

Après près de 2 ans passée à essayer de contenir le GX, voire à l’affaiblir avec l’enrôlement de clubs de l’opposition, Sidy Diallo et son Comité Exécutif apprennent que le meilleur buteur de l’histoire de la sélection Ivoirienne (65) souhaite mettre ses compétences au service du football Ivoirien.

 

Parti ‘‘fâché’’ de la sélection avant la CAN 2015, Didier Drogba revient 5 ans après avec le costume de… Président. De quoi faire frémir le pouvoir en place qui répondu en enrôlant une dizaine d’anciennes gloires et des dirigeants de clubs dans son équipe.

 

20 février 2020 : La Fin !?

 

Le mandat d’Augustin Sidy Diallo prend fin ce jeudi 20 février 2020 à minuit. Selon l'article 42 aliéna 2 des statuts de la FIF adoptés le 09 juillet 2011 et modifiés à l’AGE du 21 novembre 2015, Augustin Sidy Diallo, président sortant, devra organiser les élections pour l’élection du nouveau président de la fédération au plus tard le 30 juin 2020.

« L'élection du président a obligatoirement lieu au plus tard, le 30 Juin suivant la fin de la quatrième année civile de son mandat. »

 

Pour l’instant, seuls Didier Drogba et Eugène Diomandé (président de Séwé sport de San Pedro) ont manifesté son désir de briguer la présidence de la FIF. Dans les coulisses, il se dit qu’Augustin Sidy Diallo voudrait bien se lancer ou soutenir son poulain Sory Diabaté, son 1er vice-Président.

 

Ce samedi 29 février 2020, Sidy Diallo sera face au dirigeants des clubs de Ligue 1, de Ligue 2, de Division 3 et les Groupements d'intérêt dans le cadre d’un réunion d'échanges. Si le thème de cette rencontre n’a pas été dévoilé par l’instance, on se doute bien qu’a 9 jours de la fin du mandat du Président sortant, la prochaine élection devrait être à l’ordre du jour.

 

Arrivé en 2011 à la présidence de la FIF, Augustin Sidy Diallo aura fait deux mandats de 4 ans. Il a, à son actif, deux finales de la CAN (Coupe d'Afrique des Nations). Une perdue le 12 février 2012 au Stade d'Angondjé à Libreville (Gabon) face à la Zambie et l’autre remportée en 2015 en Guinée-équatoriale face au Ghana. On peut noter également une CAN des moins de 17 ans glanée en 2013 au Maroc.

 

 


 

Quelques statuts de la FIF concernant sa Présidence

 

Article 32 : Délégués et Votes

 

Conformément à l'Article 32 des statuts, le Collège Électoral de la FIF se présente comme suit :

 

  • Alinéa 1

L’Assemblée Générale est composée de 162 délégués dûment mandatés par les présidents des membres actifs de la FIF. Les délégués doivent être en mesure d’en produire la preuve à la Direction Exécutive dans un délai de 8 jours ouvrables avant leur participation à l’Assemblée Générale de la FIF.

 

  • Alinéa 2

Le nombre de délégués pour chaque membre actif est fixé à deux (2).

 

  • Alinéa 3

Le nombre de voix par membre actif à l’Assemblée Générale se répartit de la manière suivante :

    • pour chacun des 14 clubs de D1, trois voix par club ;
    • pour chacun des 24 clubs de D2, deux voix par club ;
    • pour chacun des 38 clubs de D3, une voix par club ;
    • pour chacun des 5 groupements d’intérêt du football, 1 voix par groupement.

 

  • Alinéa 4

En aucun cas, le nombre total de voix alloué pour l’une des catégories ci-dessus ne devra excéder 50% + 1 du nombre total de voix exprimables à l’Assemblée Générale dans son ensemble.

 

Article 33 : Pouvoirs et Compétences

 

L'Assemblée Générale a les pouvoirs et compétences les plus étendus et notamment :

  • elle définit la politique de la FIF ;
  • elle élit le Président de la FIF, et les membres du Comité Exécutif ;
  • elle prononce la dissolution de la FIF et définit les modalités d'affectation de l'actif, le transfert du siège dans une autre localité, le changement de dénomination de la Fédération, la modification de la composition de l'Assemblée Générale et du Comité Exécutif, et toute modification et extension à titre permanent des pouvoirs du Comité Exécutif ;

 

Article 42 : Mode de scrutin

 

  • Alinéa 1

L'Assemblée Générale élit le Président et la liste des membres du Comité Exécutif de la FIF au scrutin secret et à la majorité absolue. Les bulletins nuls et blancs n’entrent pas dans le calcul de la majorité. Toutefois, en cas de candidature unique au poste de président, le vote est effectué par acclamation.

 

  • Alinéa 2

L'élection du Président a obligatoirement lieu au plus tard le 30 juin suivant la fin de la quatrième année civile de son mandat.

 

  • Alinéa 8

La commission électorale dont les membres sont élus par l’Assemblée Générale de la FIF, a pour mission d’organiser et de superviser la procédure électorale de la FIF et de prendre toute décision y relative. Les compétences de la commission électorale sont définies dans le Code électoral de la FIF.

 

Article 43 : Durée des mandats

 

 

  • Alinéa 1

La durée du mandat du Président et des autres membres du Comité Exécutif est de quatre (4) ans renouvelables. Elle prend fin à l'issue de l'Assemblée Générale. Toutefois, le président en fin de mandat dispose d’un délai maximum de 3 jours pour effectuer la passation de charges au nouveau président élu.

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Jeu, 20 Fev 2020 à 06h 09
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?