‘‘Ghana – Côte d’Ivoire’’ : Beaumelle, la pelouse, Boga, … tops et flops de la rencontre

625 375

‘‘Ghana – Côte d’Ivoire’’ : Beaumelle, la pelouse, Boga, … tops et flops de la rencontre

‘‘Ghana – Côte d’Ivoire’’ : Beaumelle, la pelouse, Boga, … tops et flops de la rencontre

Black Stars et Eléphants ont coupé la poire en deux dans un match où il y a du bien et du moins bien notamment côté Eléphants. Comme lors de la première rencontre face au Burkina, la rédaction de MondialSport.ci vous propose les tops et les flops de ce Ghana-Côte d’Ivoire.


Tops

 

 

Sangaré Ibrahim

 

Auteur du but égalisateur face aux Etalons du Burkina, le milieu du PSV Eindhoven fait sans doute partie des plus grosses satisfactions du clan Ivoirien ce soir. En effet, Sangaré Ibrahim s’est battu comme un beau diable dans l’entrejeu tant dans la récupération que dans la projection.

 

Jérémie Boga

 

Remplaçant lors du match face au Burkina le weekend dernier, l’attaquant de Sassuolo a cette fois été aligné dans le XI de départ de Patrice Beaumelle. Pendant les minutes qu’il a passé sur la pelouse, Jérémie Boga a été tout simplement le meilleur joueur du côté Ivoirien. Le natif de Marseille a martyrisé la défense ghanéenne par ses accélérations et ses nombreuses percussions.

 

La défense

 

L’autre satisfaction de cette rencontre face au Ghana pour la Côte d’Ivoire a été la défense. Lors des 8 rencontres sous l’ère Beaumelle, les Eléphants ont concédé au moins un but sur 6 sorties. Seul le Niger (3-0) et le Ghana ce soir n’ont réussi à faire trembler les filets. Avec une défense à 5 dont 3 axiaux que sont Eric Bailly, Odilon Kossounou et Willy Boly, juste devant Sylvain Gbohouo qui a passé une soirée tranquille.

 

 

Flops

 

Patrice Beaumelle

 

Contrairement aux précédentes rencontres où il a aligné le traditionnel 4-3-3, le technicien Français a décidé cet après-midi d’innover avec un schéma tactique ultra défensif avec un 5-4-1. Un système qui a complètement esseulé Sébastien Haller. Sans se tromper, on peut dire que Patrice Beaumelle a été frileux dans sa composition d’équipe. Mis à part le système de jeu, on a été également été très déçu de l’animation offensive des Eléphants qui ont manqué de percussions. Encore heureux que Jérémie Boga ait pu nous offrir quelques frissons avant sa sortie tout aussi incompréhensible à l’heure de jeu. Jamais les poulains du technicien Français n’ont joué la gagne dans cette partie. Dommage !

 

La pelouse

 

La pelouse du Cape Coast Sports a malheureusement contribué à la défaillance technique des acteurs dans la partie. Comme à Ebimpé, les joueurs ont eu du mal à poser le ballon et à réaliser des enchainements. Vivement que les structures chargées des infrastructures sportives trouvent une solution à ce problème de pelouses qui empêche les acteurs de s’exprimer convenablement.

 

La rivalité

 

 

Ne dit-on pas que l’enjeu tue le jeu ? La rivalité entre ces deux grandes nations du football africain qui cumulent 6 CAN à eux deux (4 pour le Ghana et 2 pour la Côte d’Ivoire) est si grande que même pour cette rencontre sans véritables enjeux si ce n’est une revue de l’effectif avant le début des éliminatoires du mondial 2022, Eléphants et Black Stars avaient plus à cœur de ne pas perdre que de gagner. Les schémas tactiques défensifs proposés par Patrice Beaumelle et Charles Kwablan Akonnor donnaient un indice de ce qui allait sa passer tout au long des 90 minutes. On espérait un tout autre spectacle au retour des vestiaires tant la première période a été non-match. Hélas, la même sauce nous a été servie. Au détriment du spectacle, le mot d’ordre de part et d’autre a été respecté : ne pas perdre !


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 12 Jun 2021 à 20h 26
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?