JO de Tokyo : 32 athlètes pour une médaille de Bronze, la maigre moisson ivoirienne

625 375

JO de Tokyo : 32 athlètes pour une médaille de Bronze, la maigre moisson ivoirienne

JO de Tokyo : 32 athlètes pour une médaille de Bronze, la maigre moisson ivoirienne

Après les deux médailles glanées à Rio en 2016, la Côte d’Ivoire se rendait à Tokyo dans l’optique de faire mieux. Malheureusement la moisson s’est avérée être maigre pour les athlètes Ivoiriens avec seulement une seule médaille remportée grâce notamment à Gbagbi Ruth au taekwondo. Dans l’article ci-dessous, la rédaction de Mondialsport vous présente le bilan de la participation de la Côte d’Ivoire à ces Jeux Olympiques.


Athlétisme

 

 

Avec 3 athlètes engagés, l’athlétisme Ivoirien était l’une des plus grandes chances de médailles pour la Côte d’Ivoire à ces JO de Tokyo. Malheureusement, ni Arthur Cissé, Murielle Ahouré et Ta Lou n’ont réussi à décrocher un podium. Contrairement aux deux premiers cités, Marie Josée Ta Lou a pu se hisser en finale du 100 et du 200m. La sprinteuse Ivoirienne a terminé 4è au 100m et 5è au 200 en étant toujours surclassé par la Jamaïcaine Elaine Thompson. Pour ses premiers Jeux, Cissé a atteint les demies. La grosse déception est sans doute venue de Murielle Ahouré qui s’est arrêtée également en demi-finale.

 

Aviron

 

Seul représentant Ivoirien dans cette discipline, N’Dri Franck Kouadio a terminé 28è au classement général. L’athlète Ivoirien a eu droit à 3 courses mais n’a jamais pu réaliser un temps qui allait lui permettre de passer un cap.

 

Football

 

Malgré une préparation difficile, les Eléphants footballeurs n’ont pas été ridicule à Ces JO et auraient pu créer la surprise. La bande d’Hadidara Soualiho a bien négocié la phase de poule en battant d’entrée l’Arabie Saoudite avant d’accrocher le Brésil et l’Allemagne. Malheureusement, Max-Alain Gradel et ses coéquipiers ont été battus en quarts de finale par l’Espagne après avoir menés au score à deux reprises. Pour leur seconde participation dans ce tournoi de football, les Eléphants Olympiques se sont arrêtés en quarts comme en 2008 à Pékin

 

 

Judo

 

Tout comme l’Aviron et la Natation, la Côte d’Ivoire comptait une seule représentante dans le Judo en la personne de Zouleiha Abzetta Dabonné. Opposée d’entrée à la Championne d’Europe Telma Monteiro, la Judokate Ivoirienne n’a pas pu relever le défi et a dû rendre les armes par ippon.

 

Natation

 

Entrée en lice le 26 juillet dernier, Talita Marie Te Flana a terminé deuxième de sa série au 400m nage libre en 4 minutes 38 secondes et 92 centième. Un chrono élevé qui n’a pas pu permettre à la nageuse Ivoirienne de se qualifier pour la finale.

 

Taekwondo

 

 

Contrairement aux autres disciplines, le taekwondo Ivoirien a donné légère satisfaction en accrochant une médaille de Bronze par Gbagbi Ruth. La taekwondo-in Ivoirienne devient la seule athlète Ivoirienne tout genre confondu à décrocher deux médailles de suite aux JO. La grosse déception vient de Cissé Cheick Sallah qui a été éliminé par le Marocain Mahboubi Achraf dès son premier combat. Le Champion Olympique de 2016 est passé complètement à côté de sa mission assignée. Traoré Charlène aurait pu offrir une autre médaille de Bronze à la Côte d’Ivoire mais la Taekwondo-in s’est fait battre par la Française de 19 ans, Laurin Althea. Pour sa part, Gbane Seydou n’a pas pu saisir sa chance lui qui a manqué son barrage face au Cubain Alba Castillo Rafael Ynier, classé 3è mondial.


Laisser un commentaire

Enregistrés avant et après ce post

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 03 Aou 2021 à 15h 22
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?