‘‘La Chine me veut !’’ : Jean Evrard Kouassi évoque les véritables raisons de sa non-venue en sélection Ivoirienne

625 375

‘‘La Chine me veut !’’ : Jean Evrard Kouassi évoque les véritables raisons de sa non-venue en sélection Ivoirienne

‘‘La Chine me veut !’’ : Jean Evrard Kouassi évoque les véritables raisons de sa non-venue en sélection Ivoirienne

De retour en Côte d’Ivoire pour les vacances après deux grands rendez-vous manqués, l’attaquant Ivoirien de 26 ans s’est ouvert sur sa situation en Chine ce lundi 07 décembre dans l’émission ‘‘La Grande Team’’ sur La3.


Octobre et novembre 2020, deux convocations de la sélection de la Côte d’Ivoire, les premières pour le sociétaire de Wuhan Zall qui n’a malheureusement pu les honorer car bloqué par son club. Interrogé sur le sujet, le concerné s’est expliqué.

« D’abord il faut dire ce qui se passe au niveau de la FIFA. Il y a une nouvelle règle qui a été votée en raison de la COVID-19 qui stipule que pour tous les pays dont la quarantaine est supérieure à 5 jours, les clubs ont le droit de maintenir leurs joueurs lors des trêves internationales. En Chine, la quarantaine est de 2 semaines obligatoires. Lors de la première convocation, mon club était sur une mauvaise série et n’a donc pas souhaité me libérer. Les dirigeants ont cependant informé la FIF de leur refus un peu tardivement. Même moi j’ai été informé au dernier moment. Il a fallu que la fédération ivoirienne m’appelle pour me demander si j’avais reçu ma convocation pour savoir que j'avais été convoqué. »

 

 

Sauf que derrière ce refus du club de Wuhan de libérer son meilleur buteur, une naturalisation souhaitée par l’Empire du Milieu se cachait. Chose que n’a pas nié Jean Evrard Kouassi qui reste tout de même attaché à sa Côte d’Ivoire.

« Je pense que c’est la vérité, c’est l’intention. Déjà ça fuité dans certains médias. J’avais été approché pour jouer dans la sélection de Chine et j’ai refusé. Il faut savoir que le sélectionneur de l’équipe nationale de Chine (Li Tie) était mon coach la saison dernière du côté de Wuhan Zall et c’est grâce à notre belle performance qu'il a été promu sélectionneur. Du coup il a dit qu'il me voulait en sélection. Il m’a appelé, mais je lui ai dit "non, désolé je ne veux pas jouer pour la Chine". Il a insisté… Je pense que c’est un peu à la base de la situation que j’ai connu récemment lors des convocations de la sélection Ivoirienne. »

 

 

Comment la nouvelle de sa convocation a été accueillie en Chine ?

« En Chine, ils n’étaient pas vraiment ravis. Ils savent que si je viens jouer pour la Côte d’Ivoire, je ne serai plus éligible pour la sélection de Chine. Il faut dire que je suis aimé là-bas (Chine). Ils se sont dit qu’il y a une possibilité que je joue pour leur sélection (…). A l’annonce de ma convocation pour la Côte d’Ivoire j’ai reçu des messages méchants de certains supporteurs chinois. »

 

 

Bien avant la Chine, la Croatie (Hajduk Split) qu’il avait rejoint en 2013 en provenance de Moossou FC, lui aurait également proposé de jouer pour la sélection. Comme avec la Chine, Jean Evrard Kouassi a refusé la proposition car pour lui, jouer avec les Eléphants a toujours été un rêve.

« C’est un rêve d’enfant ! Quand j’ai commencé à jouer au foot, je me suis dit qu’il fallait que je joue pour la sélection Ivoirienne. L’idée de jouer pour la Chine n’a jamais effleurée mon esprit. Quand je jouais en Croatie, j’ai aussi été approché par la sélection. Mais j’ai refusé ! »



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 07 Dec 2020 à 23h 43
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?