Le comité de normalisation de l’Africa Sports bientôt devant la justice

625 375

Le comité de normalisation de l’Africa Sports bientôt devant la justice

Le comité de normalisation de l’Africa Sports bientôt devant la justice

Le club vert et rouge est encore loin d’avoir régler ses problèmes notamment au niveau judiciaire avec le constructeur-promoteur de son siège.


Au plus tard le 31 août prochain, l’Africa Sports aura un nouveau Président au terme d’une élection justes et transparentes. Une mission qui a été assignée au comité de normalisation du club fraichement installé et dirigé par l’infalsifiable Yves Zogbo Junior. Mais avant cette élection, l’Africa Sports devra résoudre l’épineuse question des 28 millions restant du constructeur-promoteur de son siège qui fait date.

 

 

Au cœur de cette affaire, Tapé Bahi Severin a indiqué au micro de nos confrères de Linfodrome qu’il a envoyé un message au nouveau boss de l’Africa après avoir échangé avec l’un des membres du CONOR-FIF.

« Le 19 mai 2021, j’ai envoyé un message à M. Yves Zogbo Junior, après avoir discuté avec M. Abé (Simon Abé Adou : ndlr) du Comité de normalisation de la FIF (CN-FIF). Il me disait pourtant en son temps, comme il ne sait pas quel est l’interlocuteur entre Vagba et Bahi Antoine, patientez, on va installer un Comité de normalisation de l’Africa Sports d’Abidjan (Administration Provisoire de l’Africa Sports d’Abidjan : ndlr) et vous allez vous adresser à eux pour le payement de vos créances. C’est ce que j’ai fait. Il faut toujours tendre la main. »

 

 

Le directeur général de Danah Construction a fait savoir qu’il veut mettre balle à terre afin de régler ce problème à l’amiable.

« Jusqu’au jour où je vous parle, je n’ai pas de réponse. J’ai envoyé un courrier par exploit d’huissier le 27 mai 2021 qui disait en substance, que vu que vous êtes installé pour normaliser le club, pour le redresser, voici ma créance. Dans l’optique de participer au redressement du club, je vous propose un règlement amiable. Je peux faire une exécution forcée puisque j’ai un titre exécutoire. Mais on met balle à terre, faisons un règlement amiable. J’ai écrit ce courrier, ils l’ont reçu le 27 mai. Jusqu’aujourd’hui, je n’ai pas leur réponse. J’ai patienté et le 22 juin 2021, j’ai fait un commandement de me payer à l’Africa Sports par un commissaire de justice. On doit me payer 28 millions de francs CFA. J’ai dénoncé ce commandement et j’ai fait une saisie attribution à la FIF parce que l’Africa Sports a de l’argent à la FIF. L’huissier y était le 24 juin 2021 »,

Tapé Bahi a fait savoir que les juges seront bientôt saisis pour trancher définitivement sur cette question.

 

 

« Cela veut dire que désormais, toutes les sommes d’argent au titre de la subvention, de Canal+, tout ce dont dispose l’Africa Sports à la FIF nous avons saisi cela. La FIF a fait une déclaration inexacte, en disant qu’elle n’a que 9 millions au titre du reliquat du droit télé. Je suis désolé. Et la subvention ? Nous avons les informations selon lesquelles les déclarations de la FIF sont inexactes au sujet des créances qu’elle détient pour le compte de l’Africa Sports. Nous allons saisir les juges très prochainement pour qu’ils tranchent cette question »,

a-t-il conclu.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 29 Jun 2021 à 10h 51
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?