Les premiers mots de Me Roger Ouégnin après l’élimination de l’ASEC en Ligue des Champions

625 375

Les premiers mots de Me Roger Ouégnin après l’élimination de l’ASEC en Ligue des Champions

Les premiers mots de Me Roger Ouégnin après l’élimination de l’ASEC en Ligue des Champions

Après sa victoire 3 à 1 à Abidjan, les Mimos se pensaient à l’abri d’une élimination mais hélas la bande à Julien Chevalier a été mis en déroute par le CR Belouizdad à Alger sur le score de 2 buts à 0. PCA du club Jaune et Noir, Roger Ouégnin a dit toute sa déception après la sortie de sa formation à ce stade de la compétition. Le boss de l’ASEC a réitéré sa confiance à son staff technique ainsi qu’aux joueurs et a fixé les objectifs pour la suite avec notamment le tour de cadrage de la Coupe CAF face aux Angolais du du Grupo Desportivo Interclube.


Bonjour Président. Quel a été votre premier sentiment après l’élimination de notre club au 2ème tour préliminaire de la Ligue des champions ?

 

 

Mon premier sentiment après le coup de sifflet final de l’arbitre fut bien évidemment la déception. Notre équipe était sur une dynamique positive depuis l’acquisition de son 27ème titre de champion de Côte d’Ivoire en Juin dernier puis après les 3 victoires consécutives en Ligue des Champions contre les sénégalais de Teungueth FC et les algériens de CR Bélouizdad à Abidjan. Comme souvent, la déception est à la hauteur de l’espoir qui nous animait après la belle victoire du match aller sur le score de 3 buts à 1. Ces matchs à élimination directe sont impitoyables et nous devons en accepter le cruel résultat.

 

Avez-vous déjà digéré l’élimination ?

 

Quand on dirige un club, l’on veut toujours l’emporter et tout le monde sait que nous mettons tous les moyens dont nous disposons pour obtenir le résultat escompté. Mais l’on doit aussi toujours avoir en tête qu’un résultat négatif peut advenir. Dès lors, avec mes équipes, nous avions envisagé tous les cas de figure, que ce soit la qualification ou l’élimination. L’élimination fait mal mais elle ne met en aucun cas en danger notre club aux fondations solides. Dès lundi matin, nous étions au travail avec toutes les équipes du club pour préparer les prochaines échéances. Comme vous le savez, depuis plus de trente années, notre objectif a été de consolider les structures du club pour ne pas être à la merci d’une contreperformance qui arrivera toujours.

 

 

Quels sont les objectifs de la saison désormais ?

 

Ils sont nombreux. La prochaine échéance sportive sera de tenter de se qualifier pour la phase de groupe de la Coupe de la Confédération, même si cette compétition est moins bien dotée et moins prestigieuse que la Ligue des Champions. Il y aura ensuite les compétitions nationales à remporter. Mais la saison 2021-2022 sera surtout celle du début des travaux de Gboro Gbata. Et ce projet est celui qui me tient le plus à cœur et pour lequel je mettrai toute mon énergie.

 

Quel regard portez-vous sur les performances des joueurs et du staff ?

 

 

Nous disposons d’un bon groupe de jeunes joueurs et d’une équipe d’encadrement de haut niveau. Je suis très satisfait du travail de l’entraîneur principal, Julien CHEVALIER, dont le contrat a été prolongé récemment en toute connaissance de cause. Il est l’homme qu’il nous faut pour encadrer cette équipe et participer au développement du club, croyez-en mon expérience. Tout le groupe a pris une claque à Alger et doit retirer des enseignements de cette expérience cruelle pour devenir plus fort en vue d’affronter les prochains défis. Juste après la défaite, je les ai appelés pour les encourager et leur renouveler à tous ma confiance.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Avec l'ASEC
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 27 Oct 2021 à 09h 13
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?