Maître Raux-Yao (Avocat de la FIF) : ‘‘Nous allons déposer un recours devant le TAS contre la décision de la FIFA’’

625 375

Maître Raux-Yao (Avocat de la FIF) : ‘‘Nous allons déposer un recours devant le TAS contre la décision de la FIFA’’

Maître Raux-Yao (Avocat de la FIF) : ‘‘Nous allons déposer un recours devant le TAS contre la décision de la FIFA’’

Suite à la décision de la FIFA de nommer un Comité de normalisation pour la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), les Dirigeants ivoiriens ont entrepris de saisir le TAS pour demander l'annulation de cette dernière.


Le 24 décembre dernier, la FIFA a décidé de mettre la FIF sous l’administration d’un Comité de normalisation suite à l’incapacité de la Maison de Verre d’organiser l’élection présidentielle comme l’exige les statuts et règlements applicables à toutes les associations membres de la FIFA.

 

 

Après avoir saisi le TAS pour avoir pour demander la levée du blocage du processus électoral qui date depuis le 27 août dernier, la FIF compte saisir de nouveau l’institution de Lausanne cette fois pour la suspension de l’exécution de cette décision, a annoncé Me Raux Athanase dans l'émission Lundi Sport de la RTI.

« Nous allons déposer maintenant un recours devant le TAS contre cette décision (de la FIFA) qui a été prise le 24 décembre 2020 et demander la suspension de l'exécution de cette décision. Nous avons l'impression que le fait que nous ayons saisi le TAS (pour demander la levée de la mesure de suspension du processus électoral), cette procédure-là a précipité la décision (de mise sous normalisation de la FIF) que nous avons reçue depuis le 24 décembre 2020. »

 

A en croire l’Avocat de la faitière, cette décision était déjà dans les tuyaux.

« C’est une décision qui était dans les pipes et nous avions connaissance de ce que la FIFA allait imposer un Comité de normalisation à la FIF, et ce, de source sûre venant même de la FIFA. »

 

 

L’homme de droit est formel sur le fait que cette décision est "purement politique" et vise les échéances électorales à venir du côté de la FIFA.

« Il y a un enjeu politique derrière tout cela. La FIFA, au travers des normalisations prend le contrôle des fédérations. La FIFA en ayant le contrôle de la Côte d'Ivoire via le Comité de normalisation, c'est elle qui va voter à la place de la Côte d'Ivoire. A la FIFA, il y a des élections en 2023, donc, s'ils peuvent proroger la normalisation jusqu'en 2023 pour être sûr d'avoir la voix de la Côte d'Ivoire, ils vont le faire. »

 

 

Me Raux Yao Athanase annonce qu’un recours sera exercer contre cette décision de la FIFA ce qui fera en plus de celle déposée le 21 décembre dernier, deux procédures judiciaires au TAS.

« La normalisation est la sanction suprême, donc nous allons exercer un recours contre cette décision et il y aura certainement une jonction des deux procédures judiciaires, celle contre la normalisation et celle engagée depuis le lundi dernier »,

a-t-il conclu.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 28 Dec 2020 à 10h 57
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?