‘‘Mini-tournois’’ pour la montée en Ligue 1 : Sinani Dosso (ES Bafing) et Salif Bictogo (Stella Club) disent NIET

625 375

‘‘Mini-tournois’’ pour la montée en Ligue 1 : Sinani Dosso (ES Bafing) et Salif Bictogo (Stella Club) disent NIET

‘‘Mini-tournois’’ pour la montée en Ligue 1 : Sinani Dosso (ES Bafing) et Salif Bictogo (Stella Club) disent NIET

La décision prise par le comité exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football d’organiser des barrages pour la montée dans l’élite du football local n’a pas trouvé écho favorable auprès de certains responsables de clubs.


Leaders des poules A et B de la Ligue 2, l’ES Bafing et le Stella Club d’Abidjan soit les clubs respectifs de Dosso Sinani et Salif Bictogo sont selon toutes vraisemblances défavorisés par l’arrêt avant terme des championnats nationaux entériné le 25 juin par le Comité Exécutif de la FIF. En effet, contrairement au Racing Club d’Abidjan qui a profité de sa position de Leader de la Ligue 1 pour être sacré champion de Côte d’Ivoire, les leaders de la Ligue 2 devront quant à eux disputer des ‘‘mini-tournois’’ avec les 2è et 3è de leurs poules respectives et en sortir vainqueurs pour rejoindre la Ligue 1 dont les relégations pour cette saison ont été annulées.

 

 

Une décision juger illogique et antisportive par le président de l’ES Bafing qui s’est exprimé avec son homologue du Stella au micro de Choilio Diomandé pour Abidjan Sports.

« Cette décision totalement illogique, inéquitable et antisportive. Nous sommes tous à la Ligue Professionnelle et les textes doivent être applicables à tous »,

a-t-il déclaré.

 

Sinani Dosso

Sinani Dosso (ES Bafing)

 

Même son de cloche pour Salif Bictogo pour qui parle ‘‘d’incompétence ou de méchanceté ou d’irresponsabilité de la part de ces dirigeants de la FIF’’.

« D’abord, j’ai cru à un canular tellement il y a trop de fausses informations qui fusent de partout mais après renseignements, il s’est avéré que c’est une décision émanant du Comité Exécutif qui là vient d’étaler aux yeux de tous son incompétence car lorsqu’on se réfère aux textes de la Ligue Professionnelle on se rend compte que les mêmes textes sont applicables et en Ligue 1 et en Ligue 2. Et s’il y a une décision à prendre, qu’elle soit valable pour les deux ligues. Il existe une éthique au niveau de la Ligue Professionnelle qui est valable pour les deux ligues. Donc s’il doit avoir un carré d’As en Ligue 2, il faudrait obligatoirement faire de même en Ligue 1. Comment expliquer qu’un dernier de Ligue 1 est immédiatement maintenu et un premier de Ligue 2 pour accéder en Ligue 1 doit passer par des barrages. C’est une mauvaise application des textes. Je me rappelle qu’en 2015 je suis descendu en Ligue 2 avec 29 points or cette saison il y a des clubs comme Issia, WAC, Bouaké qui ont 15, 16 et 19 points qui sont maintenus. Cette décision est une forme d’incompétence ou de méchanceté ou d’irresponsabilité de la part de ces dirigeants qui doivent rendre le tablier et dégager. Nous allons attaquer cette décision. »

 

 

Salif Bictogo

Salif Bictogo (Stella Club d'Abidjan)

 

Interrogés par notre source sur la démarche à suivre pour réparer le ‘‘tord’’ subi par cette décision, les deux Présidents comptent saisir le Comité Exécutif dans un premier temps et si besoin est, le ministère des sports voire le Conseil National de Sécurité.

« Evidemment, on ne se laissera pas faire car on les saisira eux-mêmes pour signifier notre désaccord pour leur demander de revoir leur copie. Par la suite, saisir les autres instances du sport et tous les moyens humains possibles pour casser cette décision. Je crois que nous sommes un peu organisés. On ira à la contestation puis à l’action car on ne peut pas concevoir que dans un pays de loi, on puisse prendre une telle décision dévalorisante pour l’Ivoirien »,

a annoncé Sinani Dosso, par ailleurs porte-parole Didier Drogba, candidat à la présidence de la FIF.

 

Ancien collaborateur de Sidy Diallo et ex-membre du GX, Salif Bictogo va pour sa part procéder comme suite :

« D’abord, nous allons nous adresser à ce Comité Exécutif qui se paie de l’argent de présence montrant qu’ils sont là pour leur gain. Si c’est pour prendre de telle décision, il est préférable de quitter la fédération. Malgré leur incompétence, nous leur adresserons un courrier, un autre au Ministère des Sports, aux responsables du conseil national de la sécurité puisque ce sont eux qui ont exigé la suspension de toutes activités sportives. D’ailleurs, comment admettre que je parte jouer avec des équipes que j’ai reléguées à 6 points. Non c’est inadmissible et je ne crois pas qu’on puisse appeler ce qu’ils ont décidé de faire un carré d’As. A ma connaissance, le carré d’As ne se joue pas à 3 équipes mais à 4 d’où le nom carré d’As. J’estime que ce communiqué est truffé d’incongruités. »

 

 

Victimes de la même décision discutable, Sinani Dosso et Salif Bictogo vont sans doute mener ce combat ensemble. Auront-ils gain de cause ? Une chose est sure, ni l’un ni l’autre ne votera Sory Diabaté à la prochaine Assemblée Elective de la FIF. La raison est évidente…

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 27 Jun 2020 à 01h 07
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?