Mondial 2026 : Le duo Drogba-Eto’o à l’attaque pour la candidature du Maroc

625 375

Mondial 2026 : Le duo Drogba-Eto’o à l’attaque pour la candidature du Maroc

Mondial 2026 : Le duo Drogba-Eto’o à l’attaque pour la candidature du Maroc

Les Maroc prêt à tout pour obtenir l’organisation de la Coupe du monde de football 2026. Pour défendre son dossier, le Royaume chérifien vient de désigner l’Ivoirien Didier Drogba et le Camerounais Samuel Eto’o, deux anciennes gloires du football africain comme ambassadeurs de sa candidature du Maroc.


«La CAF nous a encouragés à nous porter candidat pour le Mondial 2026, avec le soutien des Fédérations africaines. Plusieurs stars africaines comme Samuel Eto’o et Didier Drogba nous ont alors rejoints»

révèle au cours d’une conférence de presse le 23 janvier 2017, Faouzi Lakjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

 

 

Le Royaume chérifien déposera son dossier de candidature, le 16 mars prochain, en espérant obtenir le minimum de 104 voix, nécessaire pour l’organisation de cette compétition. Le Maroc va compter sur les 53 voix du continent, en attendant l’annonce, le 13 juin prochain, du pays choisi. Et pour la première fois, le pays hôte sera désigné par l’ensemble des 211 fédérations composant la Fédération internationale (FIFA).

 

Pour le Maroc, l’Afrique toute entière gagnerait à adhérer à son projet d’organiser la 23è Coupe du monde de football 2026. La FRMF devrait bientôt révéler les noms des autres figures emblématiques ou stars actuelles du ballon rond devant participer à la promotion de la candidature marocaine.

 

Après l’échec de 2003 (Mondial organisé par l’Afrique du Sud en 2010), le Maroc aura pour véritable adversaire les Etats-Unis, le Canada et le Mexique qui ont opté pour une candidature commune.

 

 

Le Maroc à-t-il les infrasctruture nécessaires?

Rappelons que niveau infrastructure, La FIFA veut douze stades pour organiser les matches, et deux supplémentaires en réserve. Celui qui va accueillir le match d’ouverture et la finale doit accueillir 80 000 spectateurs, 60 000 pour les demi-finales. Pour le reste, la jauge est d’une capacité de 40 000 personnes.

 

Le comité veut construire des stades modulables, dont une partie peut être démontée et installée ailleurs. "Il ne faut pas dramatiser la question des stades. Nous maîtrisons cela", assure Faouzi Lekjâa.

 

 

Le président de la FRMF assure néanmoins que le Royaume chérifien se mettra à niveau des exigences de la FIFA.

«Nous avons actuellement six stades, dont certains ont besoin d’une mise à niveau pour qu’ils soient aux normes de la FIFA. Nous allons donc en construire huit, dont les deux de réserve. N’ayez aucune inquiétude pour les infrastructures, nous serons prêts, sur le plan technique et même sur le plan budgétaire»


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Avec Africanews.com
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 26 Jan 2018 à 01h 27
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?