Mondiaux d’Athlétisme 2019 : Murielle Ahouré vise l’OR

625 375

Mondiaux d’Athlétisme 2019 : Murielle Ahouré vise l’OR

Mondiaux d’Athlétisme 2019 : Murielle Ahouré vise l’OR

Après une année 2018 satisfaisante avec des médaille d’or remportées en Championnat du monde d’Athlétisme en salle (60m) et plus récemment en Ligue de Diamant (100m), l’Ivoirienne se projette désormais sur l’avenir proche avec les Mondiaux d’Athlétisme 2019 et les Jeux olympiques 2020 où l’OR sera sa seule quête.


La 17e édition des Championnats du monde d'athlétisme se déroulera en octobre 2019 à Doha, au Qatar. Une compétition qu’abordera Murielle Ahouré alors âgé de 32 ans, avec de grandes ambitions.

 

 

Après le raté de 2017 à Londres (4è au 100m), la sprinteuse Ivoirienne qui la même année a perdu son père, est revenue au-devant de la scène cette année avec ses 2 médailles d’or.

 

Une performance due au travail acharné mais également à certaines dispositions qu’elle a prise :

« Je me focalise désormais beaucoup plus sur les grandes compétitions. Je viens tout juste d’avoir 31 ans. Il faut faire très attention lorsqu’on commence à prendre un peu d’âge. Il faut se préserver davantage et ne pas trop s’éparpiller, ne pas courir à gauche et à droite… Il faut bien planifier sa saison. […] »

a-t-elle fait savoir dans un entretien accordé à Radio France International (RFI). On comprend mieux son absence lors des Championnats d’Afrique d’Athlétisme 2018 en début du mois d’août dernier à Asaba (Nigéria).

 

 

Parlant de grandes compétition, Murielle Ahouré a ainsi déclaré sur RFI que l’or sera le principal l’objectif à Doha dans un an.

« Oui, il me manque juste l’or. (Elle rit) C’est ça l’objectif, parce que j’ai décroché cinq médailles aux Championnats du monde : quatre médailles d’argent et une en or, mais en salle. Je continue donc à travailler dur pour cet objectif et pour les Jeux olympiques 2020.

Je gère les choses saison après saison. Cette année, mon but était de disputer suffisamment de compétitions pour être en forme et mettre ainsi le paquet en 2019. Parce que c’est l’année prochaine et celle d’après qui seront très très importantes. »

 

 

Une chose est sûre, avec Murielle Ahouré et Marie Josée Ta Lou, la Côte d’Ivoire sera l’une des favoris de ces grandes échéances à venir.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Dim, 02 Sep 2018 à 14h 44
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?