‘‘Nous allons nous transcender et triompher’’ : Soualiho Haidara affiche ses ambitions pour le Tournoi UFOA-B U20

625 375

‘‘Nous allons nous transcender et triompher’’ : Soualiho Haidara affiche ses ambitions pour le Tournoi UFOA-B U20

‘‘Nous allons nous transcender et triompher’’ : Soualiho Haidara affiche ses ambitions pour le Tournoi UFOA-B U20

Logée dans la poule B avec le Nigeria et le Ghana, la sélection nationale des moins de 20 de Côte d’Ivoire prendra part au tournoi UFOA-B qui sert de phase éliminatoire de la CAN U20 et qui se déroule au Bénin du 5 au 19 décembre 2020. Face à ces grandes nations de football, Haidara Soualiho, Sélectionneur des Eléphanteaux Juniors, n’est pas agité. Dans un entretien accordé à la FIF, celui qui a qualifié les Eléphants Olympiques pour les prochains JO parle des conditions de préparation de son équipe, de ses joueurs, de la poule de la Côte d’Ivoire.



La sélection U20 de Côte d’Ivoire est à quelques jours du tournoi UFOA-B, qualificatif pour la CAN U20 en Mauritanie. Les Eléphanteaux sont-ils prêts ?

 

 

Nous travaillons depuis de longues années. Ce n’est pas une équipe que nous avons mise en place à cause de la compétition qui se présente. C’est une équipe avec laquelle nous avons effectué plusieurs missions. Nous nous sommes déplacés au Qatar, il y a plus d’un an. Nous sommes allés avec cette même équipe pour représenter les U23 en Arabie Saoudite. Ce sont des joueurs avec qui nous travaillons depuis plus de deux années. Certains ont participé aux dernières éliminatoires face au Gabon et au tournoi UFOA-A au Liberia. Ils ont une petite expérience de la compétition de haut niveau. Notre championnat n’a pas encore repris à cause de la situation que nous connaissons, mais cela ne devrait pas être un handicap pour nous. Nous sommes dans une poule vraiment relevée. Mais aujourd’hui, au football, les grands noms n’ont pas leur place. Ces jeunes ont bien envie d’écrire une page de l’histoire du football ivoirien et aller à la CAN en Mauritanie.

 

La Côte d’Ivoire a été absente aux deux dernières éditions de la CAN U20. Cela ne vous met-il pas la pression ?

 

Partout où il y a la compétition, il y a des appréhensions. Le fait d’être absent aux deux éditions de cette CAN est même une motivation. Mes joueurs ont envie de faire comme ceux de la sélection U23 en Egypte qui ont réalisé l’exploit d’une finale de CAN U23 avec un billet pour les prochains Jeux Olympiques. Il faut faire confiance à ces jeunes qui ont envie d’écrire leur histoire. Et nous leur faisons confiance. Nous avons un bon vivier en Côte d’Ivoire. L’absence de compétition n’arrange pas les choses. Il y a des gamins qu’on aurait pu avoir dans notre effectif. Mais, ils ont arrêté les entrainements. Ils sont restés inactifs.

 

Avez-vous des regrets pour nos compétitions qui tardent à débuter ?

 

 

Nous avons des regrets. Nous avons vu de bons joueurs dans des équipes pendant le championnat passé. Nous ne pouvons pas les récupérer parce que le championnat avait été arrêté. Et ces jeunes ont tourné le dos à l’entrainement. Ils auraient été en compétition, les choses seraient différentes. Nous avons eu la possibilité d’avoir beaucoup de joueurs du Racing Club d’Abidjan et du FC San Pedro parce que ces deux équipes ont gardé le cap pour les compétitions africaines.

 

Comment appréhendez-vous vos adversaires qui sont tous de pays Anglophones ?

 

Le langage du football est universel. Le ballon reste toujours rond. Les dimensions des terrains n’ont pas encore changé. Nous sommes concentrés. Si nous sommes ambitieux, nous allons nous transcender et triompher.

 

 

Propos recueillis par Ives Tiémélé


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Fédération Ivoirienne de Football (FIF)
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 04 Dec 2020 à 19h 09
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?