Patrice Beaumelle très remonté contre la FIFA sur le cas Gbohouo

625 375

Patrice Beaumelle très remonté contre la FIFA sur le cas Gbohouo

Patrice Beaumelle très remonté contre la FIFA sur le cas Gbohouo

Le sélectionneur de Côte d’Ivoire s’est offusqué du comportement de la FIFA sur la situation de son portier titulaire à quelques de l’entrée en lice des Eléphants dans la compétition face au Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale.


Après avoir échoué aux portes des demi-finales lors de l’édition précédente en se faisant éliminé par l’Algérie en quarts, la Côte d’Ivoire ambitionne faire mieux cette année du côté du Cameroun. Malgré une préparation compliquée en Arabie Saoudite, la Côte d’Ivoire a des atouts à faire valoir notamment offensivement avec l’actuel meilleur buteur de la Ligue des Champions, Sébastien Haller. Si les Eléphants sont pourvus à ce niveau, ce n’est pas le cas défensivement avec l’absence de Willy Boly et celle plus que probable de Sylvain Gbohouo.

 

 

Suspendu par la FIFA pour dopage, le dernier rempart a été auditionné par la commission de discipline de l’instance mondiale du football le 5 janvier suite à l’appel de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). L’ancien portier du TP Mazembe est toujours en attente du verdict final lui qui a effectué le déplacement avec le groupe à Douala.

 

 

Dans des propos recueillis par notre confrère Carlos Kouande, Patrice Beaumelle n’a pas manqué de qualifier d’inhumain le traitement de la FIFA envers Sylvain Gbohouo.

« Sylvain (Gbohouo) a fini sa plaidoirie devant la FIFA le 5 janvier. Nous étions encore à Jeddah. Nous devions avoir une réponse dans les heures qui suivaient. Nous sommes le 9 aujourd'hui, on n’a toujours pas de retour de la FIFA. C'est inhumain de faire patienter un joueur qui est à deux et trois jours d'une compétition majeure en Afrique »,

avant d’ajouter :

« Le joueur aujourd’hui est dans un autre hôtel à côté du nôtre parce qu'il ne peut pas rester ici tant qu'on a pas le retour de la FIFA sinon c'est l'équipe qui serait pénalisée. Il ne peut pas s'entraîner avec le groupe sur Douala, donc il s’entraine en dehors des créneaux d’entrainement du groupe. Il a du mal à dormir, il a perdu du poids. C'est très difficile pour lui. On le soutient au quotidien. On va lui rendre visite. On attend la décision de la FIFA en espérant qu'elle soit positive pour nous tous pour qu'il puisse enfin se préparer à débuter cette compétition ».


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 11 Jan 2022 à 10h 58
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?