Quand Tiémoué Bakayoko entraîne Kessié dans un délire qui manque de finir en catastrophe

625 375

Quand Tiémoué Bakayoko entraîne Kessié dans un délire qui manque de finir en catastrophe

Quand Tiémoué Bakayoko entraîne Kessié dans un délire qui manque de finir en catastrophe

Coéquipiers, compatriotes et amis, Tiémoué Bakayoko et Franck Kessié sont passés tout proche de déclencher une ‘‘3è guerre mondiale’’ après du match Mlian-Lazio comptant pour 32è journée de Serie A.


Après la victoire du Milan AC face à la Lazio de Rome samedi 13 avril dernier (1-0), les 2 Rossoneri se sont payés la tête du défenseur Biancocelesti, Francesco Acerbi, en faisant un tour d’honneur brandissant tel un trophée le maillot du défenseur de la Lazio qu’il venait de remettre à Tiémoué Bakayoko.

 

 

Un acte qui a précédé un défi lancé entre l'Italien et le Français. Le défenseur italien avait fièrement annoncé une semaine avant sur Twitter que son équipe était "plus forte" et même qu'il n'y avait "pas de comparaison" possible avec le Milan. Il n'en fallait pas plus pour piquer l'orgueil de son adversaire français, qui lui immédiatement donné rendez-vous sur le terrain de San Siro et la suite vous la connaissez…

 

Une blague de mauvais goût auquel a pris par Franck Kessié, auteur de l’unique but de la partie. Frustré, Francesco Acerbi, n’a pas manqué de réagir là où tout a commencé, sur Twitter.

« Je suis déçu parce que j’ai accepté l’échange mon maillot pour mettre un terme à cette histoire. Attiser la haine n'est pas du sport mais un signe de faiblesse »

 

Suite à ce twitte lourd de sens d’Acerbi, nos 2 Rossoneri ont immédiatement présenté leurs excuses.

« Mon but était de plaisanter, je ne voulais manquer de respect à personne. Je te présente mes excuse Francesco Acerbi si je t’ai offensé »

a twitté Tiémoué Bakayoko.

 

 

« Je voulais juste plaisanter, rien de plus. Un maximum de respect pour tous. »

s’est ainsi exprimé Franck Kessié sur Instagram, le réseau social favori de l’Ivoirien.

 

Une blague qui a pris une tel ampleur que le club du Milan AC également réagi via un communiqué :

« Hier soir (le 13 avril ndlr), Tiémoué Bakayoko a rejoint ses coéquipiers sous les gradins avec le maillot de Francesco Acerbi avec qui il venait d'échanger leurs maillots. Il l’a présenté pendant quelques secondes (avec Franck Kessié) au public dans le seul but de célébrer une victoire importante sans moquerie, sans intention agressive ou anti-sportive.

Une réponse naïve et innocente à l'échange amical de tweets avec Acerbi dans les jours qui ont précédé le match. […]

Le Milan est fondé sur des valeurs telles que le respect (sur et hors du terrain), l'équité, l'inclusion. Tiémoué et Franck connaissent, partagent et expriment ces valeurs au quotidien. »

 

 

La victime de la blague, Francesco Acerbi, n’a finalement pas gardé rancune puisqu’au lendemain de la partie, environ 2 heures après le communiqué du Milan, le Biancocelesti de nouveau twitté pour mettre fin à la controverse.

« Plus de polémique, on se reverra sur le terrain »

a-t-il écrit en légende d’une photo de lui enlaçant Tiémoué Bakahoko. Tout est bien qui finit bien !

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 15 Avr 2019 à 01h 12
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?