Rash N’Guessan parle de Drogba : ‘‘On a une valeur ajoutée qui est là, profitons-en !’’

625 375

Rash N’Guessan parle de Drogba : ‘‘On a une valeur ajoutée qui est là, profitons-en !’’

Rash N’Guessan parle de Drogba : ‘‘On a une valeur ajoutée qui est là, profitons-en !’’

Émérite journaliste de Radio Côte d’Ivoire, Rash N’Guessan Kouassi était à l’honneur dans la soirée d’hier sur le plateau ‘‘La Grande Team’’ sur La 3. L’invité de Teeyah et de sa team s’est bien évidement prononcé sur l’élection de la Fédération Ivoirienne de Football.


Que pensez-vous de toutes cette ambiance autour de l’élection ?

 

 

Je voulais dire merci à Didier Drogba. Parce que avant son arrivée, de Brizoua-Bi en passant par Dieng Ousseynou, Jacques Anouma et Sidy Diallo, c’était comme une soirée entre amis. Vous vous réveillez le matin on dit il y a un nouveau président de la FIF. Pour une fois, le football en Côte d’Ivoire est devenu l’attraction. Abidjan est devenu la direction rêvée de l’Afrique. Tout le monde veut savoir ce qui se passe au point où le football a éclipsé les présidentielle, n’en déplaise aux politiques.

 

Pourquoi cet engouement ? tout simplement parce qu’il y a une étoile sur la scène qui brille, c’est Didier Drogba. Ça on peut rien y faire !

 

Moi je pense qu’on peut éviter le pire. Ce sont des sportifs, c’est la passion qui est à l’origine de tout cela. Mais où on a peu dérapé, je pense que c’est au niveau de la relation entre les dirigeants et les internautes, le public. On ne peut pas traiter ce public-là de voyou et autre qui est le premier pourvoyeur de fond. Ce sont les contribuables qui sont sur le net, il faudrait les respecter. C’est vrai que le public ivoirien ne vote pas, mais sa voix compte. Donc pour ne pas que ça dérape il faut le respecter. Vous verrez par la suite que tous se passera de manière extraordinaire. Pour moi la présidentielle de la FIF est un enjeu qui ne doit pas tuer le jeu.

 

Votre regard sur les parrainages…

 

Il y a des groupement d’intérêt qui se sont créés des problèmes pour rien. C’est une élection, qu’on favorise l’esprit de l’assemblée. Je ne pense pas qu’à l’ASEC Roger Ouégnin puisse se lever pour dire à Koné Baky ‘‘va parrainer tel club’’. Je suis sûr qu’au niveau du CNACO ils se sont consultés d’abord. C’est pour ça que le choix de Bahi Antoine de soutenir Drogba et un choix de poids, parce qu’il a consulté les membres associés (MAM).

 

Les propriétaires des clubs sont les supporteurs. Donc les Groupements d’Intérêt, si un président décide de parrainer un candidat et que l’assemblée dit non, on respecte le choix de l’assemblée. C’est aussi simple que ça.

 

Par le passé quand le coq chante, on dit il y a un nouveau président. Il n’y avait pas d’enjeu. En 2011 comment Sidy Diallo a été élu ? Il n’avait pas de Groupement d’Intérêt. Il a fallu la pirouette du même Domoraud (annoncé du côté de Bictogo) pour aller donner le parrainage d’un groupement d’intérêt à Sidy Diallo. C’est ainsi que Sidy a pu faire acte de candidature et remporter l’élection. Il y a des dribbles à la Garrincha qui existe dans cette histoire d’élection…

 

 

Bahi Antoine qui souhaite offrir le parrainage de l’Africa Sports à Drogba. Comment réagissez-vous à l’acte posé par le président de la section football des verts et rouges ?

 

L’acte est très politique. Au moment où le parrainage est une denrée rare Bahi vient proposer celui de l’Africa à Drogba. C’est une belle feinte. Ce me plait dans cette démarche c’est que Bahi veut que l’image de l’Africa soit collée à celle de Drogba. Le club en a grandement besoin parce qu’il est présentement défiguré. Aujourd’hui ils sont à la recherche de l’excellence je pense qu’il n’y a pas meilleur choix. L’inconvénient c’est que le club soit divisé. On dit qu’il y a l’Africa version Bahi qui va chez Drogba et l’autre version de l’Africa, celle de Vagba qui est avec Sory Diabaté. Demain peut-être qu’on aura un 3è Africa chez Idriss Diallo, on ne sait jamais avec ce club.

 

L’avantage tout de même dans la démarche de Bahi Antoine c’est qu’il est le patron de la section football. M. Vagba est la toiture de l’Africa (président central). Autant Vagba n’a pas pris part aux élections à la Fédération Ivoirienne de Basketball encore moins d’Handball, autant il devrait laisser le responsable de la section football agir tranquillement. Bahi joue sur des pincettes mais il sait pourquoi. Quand vous voyez le protocole d’accord c’est une cogérance qui prévaut à l’Africa Sports, or Vagba est parti à l’AGO de Yamoussoukro seul sans en aviser l’autre partie. Et à son retour il décide de donner le parrainage de l’Africa à Sory Diabaté une nouvelle fois sans associé Bahi. C’est ainsi que Bahi a décidé à son tour de jouer sa carte avec Drogba… Pour départager Bahi et Vagba, il faut une assemblée.

 

La FIF qui interdit tout assemblée avant l’élection…

 

Ou est-ce que s’est écrit dans les statuts de la FIF que lorsqu’il y a une assemblée générale élective, les mouvements au sein des associations sportives doivent s’arrêter ? Non, la FIF n’est pas le ministère de l’intérieur. On essaie de nous tourner en bourrique. Les associations sont libres de faire leurs assemblées sauf si le Président de la République en décide autrement.

 

Faut-il craindre le pire ?

 

Il n’y aura pas de crise si on accepte de jouer franc jeu. Aujourd’hui nous sommes devant un blocage, pourquoi ne pas sortir la grande équipe de Côte d’Ivoire. Je rêve d’un tandem gagnant. Didier en tête avec à ses côté Idriss Diallo et Sory Diabaté, le monde entier va ovationner la Côte d’Ivoire. A partir de là il n’y aura pas de crise. Pourquoi Didier en tête ? c’est le marketing qu’on puisse avoir, c’est l’image parlante à l’extérieur, c’est lui par ses contacts peut nous envoyer à doter notre football. Allons au renouvellement.

 

 

J’ai été heureux quand la RTI a créé cette chaîne (La 3). Il y a des dinosaures à la RTI qui pouvait venir ici. Mais Didier Bléou (Directeur de La 3) a demandé qu’il y ait du changement. Et puis je vous ai vu (Teeyah). Je me suis dit mais qu’est-ce que cette dame vient faire ici. Mais petit-à-petit vus vous imposez comme l’une des meilleures animatrices du sport aujourd’hui. Il a fallu oser. Pourquoi est-ce que les gens ont peur du changement ? Changeons un peu on dit non ! Je n’ai rien contre Sory Diabaté et Idriss Diallo, mais s’il faut faire un choix, vous verrai que toute la Côte d’Ivoire choisira Drogba. Donc pourquoi ne pas ne pas faire la volonté du peuple ? On a une valeur ajoutée qui est là, profitons-en !

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 28 Jul 2020 à 08h 53
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?