Reconverti dans les affaires, YA Konan Didier donne de ses nouvelles et revient sur son passage à l'ASEC

625 375

Reconverti dans les affaires, YA Konan Didier donne de ses nouvelles et revient sur son passage à l'ASEC

Reconverti dans les affaires, YA Konan Didier donne de ses nouvelles et revient sur son passage à l'ASEC

La plupart de ses anciens coéquipiers à l’ASEC Mimosas entre 2003 et 2006 le considèrent comme le meilleur de sa génération parce qu’il était capable de leur faire gagner un match grâce à son talent et à son génie. Après sa carrière de footballeur professionnel en Europe, YA Konan Didier est rentré à Abidjan et s’est reconverti dans les affaires. Joint au téléphone, mardi dernier, il a accepté de nous parler de son passage à l’ASEC Mimosas.


Que devenez-vous ?

 

 

Je suis un ancien footballeur formé à Olympique Sports d’Abobo, puis à l’ASEC Mimosas. J’ai évolué ensuite dans plusieurs clubs en Europe. J’ai arrêté ma carrière en 2018, en Allemagne et je suis rentré en Côte d’Ivoire. J’ai créé une structure appelée IFS Management dans le domaine de la construction immobilière et je suis aussi un agent de joueurs. Je suis marié et père d’une fille (Christy, 8 ans) et d’un garçon (Béni, 7 ans).

 

Ya Konan Didier

 

Quand et comment êtes-vous arrivé à l’ASEC Mimosas ?

 

Si mes souvenirs sont bons, je pense que j’ai été recruté par le Coach Pascal THÉAULT lors d’un test à Abobo. J’ai intégré immédiatement l'équipe réserve qui était dirigée par AMANI Yao Lambert César et TRAORÉ Siaka dit Gigi. Pour la saison 2003, l’entraîneur principal, AKA Kouamé Basile, m’a fait appel en équipe professionnelle où j’ai joué jusqu’en 2006 avant de partir en Europe.

 

Quel a été votre parcours après l’ASEC Mimosas ?

 

En 2006, j’ai signé dans le club norvégien de Rosenborg BK où j’ai évolué de 2007 à 2009. Puis, j’ai été transféré à Hanovre 96 où je suis resté de 2009-2010 à 2013-2014. Je suis parti ensuite pour l’Arabie Saoudite où j’ai joué à Al Ittihad Djeddah, en 2014-2015. Je suis revenu à Hanovre 96 pour la saison 2015-2016. J’ai terminé ma carrière, en 2018, à Fortuna Düsseldorf, en 2e division, allemande.

 

Ya Konan Didier

 

Êtes-vous satisfait de votre carrière de footballeur ?

 

Je remercie Dieu pour ce qu’il m’a permis de vivre. Je suis satisfait de ma carrière même si je n’ai pas évolué dans de grands clubs en Europe. Le fait d’avoir joué à l’ASEC Mimosas, disputé une demi-finale de la Ligue des champions de la CAF, puis les différentes compétitions européennes comme la Ligue des champions, la Coupe de l’UEFA, l’Intertoto et pour avoir été champion du Danemark, en 2009, avec Rosenborg BK est un bon parcours pour moi.

 

Quel a été votre coéquipier le plus fort à l’ASEC Mimosas ?

 

Deux joueurs m’ont fortement marqué à l’ASEC Mimosas grâce à leurs qualités techniques, leur intelligence et leurs atouts physiques. Le premier est notre ancien milieu de terrain DIARRA Ali. Il méritait une belle et grande carrière professionnelle en Europe au regard de ses grandes qualités. Le second est notre ancien capitaine SORO Bakary. Il était un excellent défenseur doublé d’un grand capitaine.

 

Quel est le vis-à-vis le plus fort qui vous posait des problèmes au niveau national ?

 

C’était KABORÉ Jean-Baptiste, le latéral gauche très offensif du Stade d’Abidjan. Il était très teigneux et me posait des problèmes.

 

Et au niveau international ?

 

C’est Wael Gomaa, l’ancien défenseur central international d’Al Ahly. Il était athlétique, physique, technique et très dur sur l’homme.

 

Avec quel coéquipier vous entendiez-vous le mieux sur le terrain ?

 

 

Je m’entendais bien avec DIÉ Fonéyé Vincent de Paul, mon compère de l’attaque, notre milieu offensif KONÉ Kouamatien Emmanuel et notre milieu défensif Arthur KOCOU Valéry.

 

Quel est celui qui avait l’esprit le plus professionnel ?

 

Tous les coéquipiers avaient un bon esprit professionnel. On était tous consciencieux, travailleurs et appliqués aux entraînements et lors des matchs. Mais celui qui sortait du lot était ALLI N’Dri Vincent.

 

Quel était votre coéquipier le plus sympathique ?

 

Je pense à notre gardien de but KABORÉ Mohamed qui mettait toujours la bonne ambiance dans le groupe. Cela dit, tous les anciens coéquipiers étaient sympathiques.

 

Y a-t-il un joueur que vous avez perdu de vue et que vous aimeriez revoir ?

 

C’est ALLI N’Dri Vincent de Paul que je n’ai plus revu depuis belle lurette et j’aimerais bien avoir son contact pour échanger avec lui.

 

Et l’entraîneur qui vous a le plus marqué à l’ASEC Mimosas ?

 

Ils m'ont tous marqué de Pascal THÉAULT à Patrick LIEWIG en passant par AMANI Yao et TRAORÉ Siaka dit Gigi qui m’ont encadré en équipe réserve. AMANI Yao surtout sait déceler les qualités d’un joueur et le faire travailler pour progresser.

 

Quel est votre meilleur souvenir de votre passage à l’ASEC Mimosas ?

 

C’est la saison 2005-2006, ma dernière à l’ASEC Mimosas, à l’issue de laquelle j’ai été désigné meilleur buteur, meilleur joueur de la saison et sélectionné en équipe nationale A de Côte d’Ivoire. C’est au cours de cette année-là aussi que le Directeur Sportif de Rosenborg BK m’avait repéré lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions contre Al Ahly d’Égypte.

 

Ya Konan Didier

 

Et votre plus mauvais souvenir ?

 

C’est notre élimination en demi-finales de la Ligue des champions contre Al Ahly SC du Caire.

 

Quel est votre mot de fin ?

 

 

Je suis discret, je mène mes activités sans grand bruit. On ne me voit pas dans le milieu du football, mais je demeure un grand mimosa dans l’âme. Je compte me rendre à Sol Béni pour rencontrer les dirigeants de l’ASEC Mimosas, surtout Me Roger OUÉGNIN et son frère Francis pour les remercier pour ce qu’ils ont fait pour moi et mes camarades de promotion. Je n’oublie pas non plus tous les encadrants qui m’ont aidé à devenir l’homme que je suis.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : ASEC Mimosas
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Dim, 07 Mar 2021 à 22h 35
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?