Sélection Ivoirienne : Après plus de 2 ans d'absence, Boga impatient de retrouver les Eléphants

625 375

Sélection Ivoirienne : Après plus de 2 ans d'absence, Boga impatient de retrouver les Eléphants

Sélection Ivoirienne : Après plus de 2 ans d'absence, Boga impatient de retrouver les Eléphants

Étincelant depuis le début de saison avec Sassuolo, l’ancien joueur de Chelsea a dans un récent entretien accordé à Foot Mercato abordé plusieurs sujets relatifs à sa carrière dont la sélection Ivoirienne, une sélection qui ne lui a plus donné signe de vie depuis le 10 juin 2017, date de sa première et unique sélection.


Buteur ce dimanche 1er décembre avec Sassuolo lors du match nul 2 buts partout sur la pelouse de la Juventus de Turin, Jeremie Boga réalise une entame de saison parfaite lui qui a été ballotté entre plusieurs clubs. L’attaquant de 22 ans semble avoir trouvé une certaine stabilité avec les verts et noirs.

« Le bilan est plutôt positif. La première année, malgré ma blessure où j’ai raté deux, trois mois, je suis bien revenu. Cette année, je monte de plus en plus en puissance, surtout au niveau statistique. Pour l’instant, le bilan est positif. »

 

 

Auteur de 4 buts et une passe décisive en 12 apparitions, Boga espère être plus décisif comme le recommande son coach dit-il.

« Le coach n’arrête pas de me le répéter, il faut que je sois plus décisif. Quand je marque un but dans un match, essayer d’en mettre un deuxième ou un troisième. Essayer de faire encore plus mal à l’équipe adverse. Jouer plus dans l’axe, chercher le une-deux plutôt que l’option individuelle. Ce sont ces quelques consignes que j’essaye de mettre en place. »

 

La Serie A traîne une grosse plaie qui est le racisme. S’il affirme être pour l’heure épargné par ce fléau qui a à plusieurs reprises touché son compatriote Franck Kessié, Boga avoue être néanmoins affecté indirectement.

« Pour l’instant, merci, je n’ai pas eu ce genre de problème. Il y a eu beaucoup de joueurs noirs qui ont eu ce problème-là. De loin ça me touche aussi, mais je n’ai jamais eu affaire à ça. Vu ce qu’il s’est passé avec Mario Balotelli à Brescia, quand ça vient de ton propre club… C’est des choses qui arrivent souvent en Italie, il faut juste être fort mentalement et passer au-dessus. »

 

Plus de deux ans après son unique sélection face à la Guinée en éliminatoires de la CAN 2017, Jérémie Boga souhaite retrouver les Eléphants dont il n’a plus eu de nouvelles depuis belle lurette.

« C’est mon objectif premier d’être en sélection. Après, honnêtement je n’ai pas eu beaucoup de nouvelles, pas beaucoup d’explications. L’année passée, il y a eu des périodes où je ne jouais pas donc je peux comprendre de ne pas être appelé, mais cette année je n’ai pas encore eu de nouvelles. » 

Un message clair lancé par le joueur révélé en sélection par Marc Wilmots à l’actuel sélectionneur des Eléphants, Kamara Ibrahim.

 

 

Grand fan de l’Olympique de Marseille, Jérémie Boga dit rester au parfum de l’actualité du club phocéen

« Marseille, ça reste mon club de cœur depuis tout petit. Chaque année, je suis leurs parcours, leurs matches, ce qu’ils font. Je serai toujours le premier supporter de l’OM. En début de saison, j’étais comme les supporters, j’étais un petit peu inquiet, mais je pense que l’équipe s’est mise en route et depuis ça va mieux. Je pense qu’ils peuvent faire un très bon championnat. »

 

Pour rappel, Jérémie Boga fait partie des meilleurs dribbleurs d’Europe selon Scouted Football en compagnie de ses compatriotes Wilfried Zaha et Nicolas Pépé. (stats du 29 octobre 2019)

 

 

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 02 Déc 2019 à 16h 36
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?