Sélection Ivoirienne : Serey Dié joint l’acte à la parole

625 375

Sélection Ivoirienne : Serey Dié joint l’acte à la parole

Sélection Ivoirienne : Serey Dié joint l’acte à la parole

Titularisé au milieu de terrain aux côté des indéboulonnable Franck Kessié et jean Michael Seri ce mercredi face à la Zambie (4-1), le doyen (34 ans) des 23 de Kamara pour la CAN 2019 a livré une prestation Éléphantesque comme le dirait un célèbre journaliste Ivoirien…


Alors qu’il semblait avoir peu à peu perdu sa place de titulaire dans le milieu Ivoirien au profit d’un Jean-Philippe Gbamin monstrueux face au Rwanda lors de la 6è journée des éliminatoires, Sereso Geoffroy Gonzaroua Dié dit Serey Dié a de nouveau retrouvé la confiance du sélectionneur Ivoirien.

 

 

Au-delà du rôle de grand-frère, Serey Dié compte bien fait valoir ses qualités sur le terrain et sa rage de vaincre. Un état d’esprit de guerrier qu’il avait annoncé dans une vidéo publiée récemment sur les réseaux sociaux où il demandait plus de clémence aux Ivoiriens.

« Même quand je suis fatigué, je suis ‘‘mort’’, il m’est impossible de bouger…, et lorsque je pense à mon pays, à mes amis, à ma famille où encore à la joie que peut procurer une victoire aux Ivoiriens, je me donne à fond ! c’est mon ‘‘cadavre’’ qu’ils enlèveront sur le terrain. Au moins les Ivoiriens sauront que j’ai tout donné. »

avait-il déclaré.

 

Ce mercredi face à la Zambie, c’est ce Serey Dié qu’il nous a été donné de voir tout au long de la partie. Dans cet ultime match de préparation marqué 8 remplacements opérés par Kamara Ibrahim au cours de la partie, l’ancien sociétaire du Stade d’Abidjan est avec Gbohouo Sylvain et Wonlo Coulibaly, les seuls joueurs à avoir disputé les 90 minutes. Un temps de jeu considérable dû en partie à sa belle prestation dans la récupération de balle, le repositionnement défensif, et bien d’autres aspects du jeu.

 

 

Ce retour au premier plan du milieu défensif s’est dessiné lors du match perdu face à l’Ouganda (0-1). Après une première mi-temps à la ramasse, la Côte d’Ivoire s’est remise la tête à l’endroit en seconde mi-temps avec notamment l’entrée en jeu de Serey Dié qui a densifié le milieu de terrain et enraillé nombre d’offensives Ougandaises.

 

 

Si sa sortie sur les réseaux sociaux a été réprimandée par son coach, les promesses faites ont été respectées. Serey Dié compte bien jouer son rôle de protecteur et de leader dans ce groupe de Pachydermes à l’assaut d’un 3è sacre continental pour la Côte d’Ivoire après 1992 et 2015.

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 19 Jun 2019 à 17h 13
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?