Yéo Martial sur l’élimination des Eléphants : ‘‘Le match nul contre le Mozambique à Maputo nous a coûté cher’’

625 375

Yéo Martial sur l’élimination des Eléphants : ‘‘Le match nul contre le Mozambique à Maputo nous a coûté cher’’

Yéo Martial sur l’élimination des Eléphants : ‘‘Le match nul contre le Mozambique à Maputo nous a coûté cher’’

L’élimination de la Côte d’Ivoire pour le mondial 2022 continue de faire jaser dans le milieu footballistique Ivoirien en témoigne cette sortie de l’ancien sélectionneur qui considère que cet échec date de la première sortie des Pachydermes du côté de Maputo.


Moins de 24 heures après l’élimination de la Côte d’Ivoire, La douleur est encore présente dans le cœur de la plupart des Ivoiriens qui n’arrivent toujours pas à digérer cette sortie prématurée de leur sélection nationale pour le mondial 2022.

 

 

Premier sélectionneur a remporté la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire, Yéo Martial s’est prononcé sur cette élimination des Eléphants au micro de nos confrères de Vibe Radio. Pour l’ancien entraineur de l’Africa Sports, cet est à mettre à l’actif des Ivoiriens suite à leur nul enregistré face au Mozambique lors de la première journée de cette campagne éliminatoire.

« C’est vraiment dommage. Cette élimination, il faut dire qu’on a raté le coche. Le match nul contre le Mozambique à Maputo nous a coûté cher. Pour en revenir au match d’hier contre le Cameroun, ce but qu’on encaisse à la 21e minute, on pouvait l’éviter. Après, on a eu pas mal d’opportunités d’égaliser, on n’a pas concrétisé nos actions. On ne peut que s’en prendre à nous-même. »

 

Yéo Martial a tenu à défendre Maxwel Cornet qui a perdu le ballon sur l’action du but.

« Il ne faut pas l’en vouloir. Il fait partie des joueurs qui évoluent à un haut niveau en Europe. En sélection, il faut pouvoir rester concentré et participer à tous les niveaux dans le match, comme il le fait si bien en Europe. »

 

 

Concernant Patrice Beaumelle, l’ancien technicien Ivoirien a souhaité qu’il soit maintenu afin de continuer son travail.

« Baumelle, c’est un entraîneur qui a des qualités, il ne faut pas le blâmer. Je souhaite qu’il soit maintenu et qu’il continue de travailler. Il a une jeune équipe qui a devant elle, des échéances importantes, comme la CAN 2022 et 2023 en Côte d’Ivoire »,

a-il déclaré.

 

 

Un soutien pour le technicien Français qui depuis cet échec subit des critiques notamment sur son schéma tactique et son choix des hommes.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 17 Nov 2021 à 16h 49
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?