PUB

‘‘Ayons la décence de respecter le deuil de la famille de Sylla Moustapha’’ : Idriss Diallo recadre les polémistes et annonce des mesures

625 375

‘‘Ayons la décence de respecter le deuil de la famille de Sylla Moustapha’’ : Idriss Diallo recadre les polémistes et annonce des mesures

‘‘Ayons la décence de respecter le deuil de la famille de Sylla Moustapha’’ : Idriss Diallo recadre les polémistes et annonce des mesures

Indexée suite au décès du footballeur Sylla Moustapha ce dimanche sur la pelouse du stade Robert Champroux de Marcory, la Fédération Ivoirienne de Football par la voix de son plus haut responsable a tenu à réagir. C'était ce mercredi 08 mars à l'occasion de la signature du contrat de partenariat liant désormais la FIF au groupe SNEDAI.


Le disparition tragique du joueur du Racing Club d'Abidjan dimanche 05 mars dernier dans l'exercice de ses fonctions ne cesse d'alimenter les débats. Sur la table, reviennent avec insistance l'effectivité des visites médicales, les conditions d'octroi des licences professionnelles ou encore, évoqué par Didier Drogba, le développement d'une médecine sportive digne de cette noble profession de footballeur.

 

Exacerbé par ces commentaires autour du drame et soucieux du deuil qu'observer la famille de feu Sylla Moustapha, le Président de la FIF a pris la parole ce mercredi après-midi non sans avoir observé une minute de silence en hommage au défunt.

 

‘‘

J'ai demandé cette minute de silence parce que nous avons connu un évènement tragique dimanche dernier, et malheureusement à cette occasion c'est organisé une danse macabre autour de ce moment tragique. En ma qualité de président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), je ne peux fuir mes responsabilités. Mais j'ai aussi pour obligation d'avoir une attitude responsable.

 

Nous avons demandé à la commission médicale de la FIF de préparer un rapport. Une fois qu'on aura tous les éléments, il y aura un point de presse animée par le président de la Ligue de Football Professionnel, mon aîné Salif Bictogo, et le président de la commission médicale qui donneront toutes les informations relatives à ce malheur qui nous a frappé. Ce que je demande pour l'instant, c'est que nous ayons la décence de respecter le deuil de la famille qui a été touchée. Donc qu'on évite, sur la base de rumeurs, de propos sans fondement, de tirer des conclusions actives. 

 

Je vous avoue que j'ai hésité à faire cette cérémonie. J'ai voulu la reporter parce qu'elle allait donner l'occasion de faire des polémiques. Et puis après je me suis rappelé que je suis issu de la confession musulmane et chez on dit : "quand Dieu décide, on accepte". La mort fait partie de nos réalités. C'est Dieu qui la donne, comme c'est lui qui a donné la vie. Et le plus belle exemple nous a été donné par la famille de feu Moustapha. Le garçon est décédé dimanche. Via son président (du club RCA), sa famille a été informée. On lui a demandé de nous laisser le temps de faire des autopsies, la famille nous a répondu : "mais est ce que vous êtes Dieu ? Chez nous quand Dieu a pris, on ne cherche pas pourquoi Dieu a pris. On veut l'enterrer demain !" On n'a pas su leur dire le contraire. Ils l'ont enterré dès le lundi. 

 

Ce modèle de soumission à Dieu nous emmène à dire que ce qui est fait est fait. Nous aurons les conclusions (du rapport de la Commission médicale), s'il y a des responsabilités elle seront situées, s'il y a des sanctions elles seront prises. Mais on ne fera pas de chasse aux sorcières, on fera ce qui est vrai.

’’

M. Idriss Diallo

Président de la FIF

 

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 08 Mar 2023 à 20h 26
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !