La CAN proche d’un de retour en hiver dès 2021, la faute à la FIFA ? Ce qu’en pense Ahmad (CAF)

625 375

La CAN proche d’un de retour en hiver dès 2021, la faute à la FIFA ? Ce qu’en pense Ahmad (CAF)

La CAN proche d’un de retour en hiver dès 2021, la faute à la FIFA ? Ce qu’en pense Ahmad (CAF)

Après une seule édition de Coupe d’Afrique des Nations tenue cet été en Egypte, la Confédération Africaine de Football via son Président Ahmad Ahmad semble être contrainte de faire machine arrière dès 2021.


« A mon avis, il n’est pas possible, en raison des conditions climatiques au Cameroun, d’organiser la CAN en juin/juillet. C’est clair, nous devons donc prendre une décision sur la date. »,

a récemment indiqué Ahmad Ahmad dans un entretien accordé au site Inside World Football, en marge du Mondial des clubs clôturé samedi dernier à Doha (Qatar).

 

La CAN, organisée en janvier-février pendant plusieurs années, avait été reportée en juin-juillet par la CAF dès l’accession au pouvoir du Malgache en remplacement du Camerounais Issa Hayatou. L’édition 2019, qui a eu lieu en Egypte, a été la première à se tenir à cette période de l’année.

 

La CAN 2021 est prévue au Cameroun du 11 juin au 9 juillet, en vertu de la modification du calendrier de la compétition africaine. A moins que…

 

La météo, mais pas que !

 

Aux "conditions climatiques" défavorables invoquées par Ahmad Ahmad, s’ajoute une raison pour laquelle la Coupe d’Afrique des Nations ne pourrait pas se tenir en juin-juillet. Il s’agit de la décision de la FIFA de ne plus organiser la Coupe du monde des clubs en fin d’année, mais en été, à partir de l’édition… 2021 (17 juin au 4 juillet en Chine, ndlr).

 

 

Un télescopage de dates approuvé par Gianni Infantino au détriment du football Africain même si Ahmad se veut rassurant quant à la volonté du Président de la FIFA d’aider la CAF.

« Il y a certainement des Européens qui n’ont aucun respect ou considération pour le football africain. Mais Gianni n’en fait pas partie. Il aime le football africain. Il veut vraiment voir le football africain se développer. Sa préoccupation pour notre développement est sincère.

Pourtant, certains disent qu’il n’a aucun respect pour le football africain. Ce n’est pas correct. »,

a-t-il souligné.

 

Gianni Infantino (FIFA) et Ahmad Ahmad (CAF)

Gianni Infantino (FIFA) et Ahmad Ahmad (CAF)

 

Le président de la CAF a rappelé, dans l’entretien publié par Inside World Football, que l’organisation de la CAN en été "répondait à un besoin de flexibilité".

« Lorsque nous avons pris la décision de changer la période de la CAN-2019 en Egypte, nous avons toujours dit que nous devons avoir une certaine flexibilité sur les dates »,

a-t-il ajouté. Avant de conclure. 

« Le changement est dicté par les différentes conditions climatiques du continent. Je ne sais pas pourquoi les médias ont oublié que cela a été discuté en détail, lors du symposium de la CAF en 2017 au Maroc. »

 

 

Après le passage à 24 du nombre d’équipes au lieu de 16 en phase finale de CAN en 2019, le Cameroun se retrouve de nouveau face à changement majeur qui pourrait mettre à mal la tenue de l’édition 2021.

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 25 Déc 2019 à 23h 51
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?