De Chofolowé à Titi Koné en passant par Pelé Guéré, Digbeu Franck et autres, découvrez les grands moments du Maracana

625 375

De Chofolowé à Titi Koné en passant par Pelé Guéré, Digbeu Franck et autres, découvrez les grands moments du Maracana

De Chofolowé à Titi Koné en passant par Pelé Guéré, Digbeu Franck et autres, découvrez les grands moments du Maracana

Les "petits poteaux" sont mis en avant dans cette période de COVID-19 par plusieurs internautes au nombre desquels Thevenin Koné qui dans un post sur sa page Facebook a donné les points focaux de ce sport qui passionne plus d’un. Le fameux tournoi Zébié qui est le plus grand tournoi de Maracana de Côte d’Ivoire a connu plusieurs affrontements de taille depuis l’année 2003 avec l’avènement d’un certain Pélé Guérré.


Le Maracana de Côte d'Ivoire a trois points d'inflexion

 

Premier temps fort Finale du Zébié 2003 : Pélé Guerré vs Issa Chofolowé… Espoir de Wassakara vs FC Zion.

 

 

Issa Chofolowé est le prophète incontesté et règne avec ses supers lieutenants (Bolou et Mel) tandis que Pélé Guerré a explosé l'édition et tous voulaient voir s'il pouvait détrôner le prophète. Il sera aidé dans cette tâche par AKA sensé Leonce, le plus grand ‘‘caleur’’ (calage) du monde.

Il est 16 h, la tension est électrique au zébié, les chaises sont vendues à la criée, les vonvons de Wassakara menacent les belles filles de Sicogi, Sogefia et Selmer venues supporter le nouveau prince du football Inai stéphane (Iguéé) alias Pélé Guerré.

 

Le coup d'envoi est donné à 16 h 15 minutes, 5 minutes de round d'observation et Bolou est au marquage à la culotte (catenacio de Pili pili) sur Pélé sur toute la longueur, le match est dur, physique, technique et rytmé. Le prophète chofolowé fait le show avec des contrôles majestueux et le doyen Aka Léonce l'observe à partir du moment où il n'est pas aussi fréquent dans la zone de dangerosité de FC ZION.

 

Seconde mi-temps, le mercure monte, le match des prophètes tient toutes ses promesses, Pélé Guerré prend le ballon de l'extérieur du pied droit, contrôle orienté à la cuillère, il est nez à nez avec Mel, feinte de corps, Mel est dérouté, le meilleur défenseur du Zébié Bolou arrive à grandes enjambées, il décélère pour affronter Pélé, celui-ci l'élimine d'un double contact dont lui seul a le secret et délivre un caviar à son attaquant qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les buts vides devant l'impuissance du caromètre (gardien) abasourdi par la passe magistrale de Pélé Guerré.

 

La liesse est populaire, les fans de sicogi, selmer, Zion, scandent le nom de Pélé Guerré tandis que le CRS et les différentes forces de sécurité peinent à ramener le calme. Dans les tribunes les autres stars qui rivalisaient chofolowé, Papa Gaucher, Haute tension... Et les anciennes gloires savaient déjà qu'un nouveau roi, un nouveau professeur, un nouveau prophète est né. Le Match a repris et plus rien n'a arrêté le nouveau prophète jusqu'au coup de sifflet final. Au revoir Chofolowé merci à toi prophète, félicitations Pélé.

 

Pelé Guéré

Inaï Stéphane alias ‘‘Pelé Guéré’’

 

Deuxième temps fort : L'avènement de KORE Florent (Pétit Monsieur)

 

Wassakara n'est plus le foyer du maracana Ivoirien, Sicogi, ZION, Selmer, Niangon et Camp militaire se partagent le gâteau du Zébié... Dion Giscad est meilleur joueur en 2004 et son frère Dion Marc est meilleur joueur en 2006, sans effacer Pélé sans le cœur des fans. Pélé reste le maitre même quand Dion Marc de Hbamsec l'élimine en demi-finale en 2006. Cependant, un docteur sort de sa tanière et élimine à lui tout seul toute la batterie du zébié. Il s'agit de petit Monsieur. Solide, intraitable, technicien, magicien, il élimine la grande équipe de Santa Maria championne en titre du grand Zilé Romaric, but d'anthologie, sans commentaires et bat les frères DION en finale avec un quadrillage supersonique du terrain du Zébié. Il est vainqueur de l'édition 2006 et révélation.

 

En 2008, pendant que tout le monde pense qu'il y aura un match pour élire un nouveau prophète, l'équipe de garage Stéphane réussit à faire signer Pélé, petit monsieur, Aka sensé Léonce et bien d'autres. Pélé est toujours le maître, il ne joue pas certains matchs de poules pour les gombos à Yamoussoukro, au Boutino d'Oumé et à Dabou (Demander à Abou 14 ce qui s’est passé à Dabou). Petit Monsieur reste le maitre de l'équipe, il fait de l'ombre à Pélé et termine meilleur joueur du Zébié en 2008.

 

Par ailleurs, je ne vais pas occulter des joueurs comme Manfla le mondialiste, Kamissoko lnter le ja somptueuse équipe de FarWest qui ont réalisé un très excellent travail en 2007 avec Manfla meilleur joueur du Zébié.

Petit monsieur signe à USC Bassam en première division ivoirienne et se fait un peu rare sur le tatami.

 

Pendant cette période plusieurs joueurs ont émergé (Owen, zaho, Manfla, Zola, Kolo, Inter,) que je ne pourrais citer, bref la liste est longue.

 

Didier Florent Kore alias "Petit Monsieur" et Zokora

Didier Florent Kore alias "Petit Monsieur" et Zokora

 

Troisième temps fort : L'avènement de Nelson GBANGBAN 2011 à 2016

 

 

Pélé Guerré a fait un passage au Maghreb en Tunisie et sur une offre exceptionnelle de KONE Cheick Oumar alors président de l'Africa, Pélé décide de rejoindre le club vert et rouge.

 

Pélé marche sur le championnat Ivoirien, il martyrise les clubs de ligue 1 et permet à l'Africa d'être Champion Cuvée 2011. Les choses se gâtèrent pour Pélé, le jour où les sorciers du championnat Ivoirien ont saisi la FIF par un courrier à l'effet de Salir Pélé Guerré. Comment venir dire que Pélé a une autre licence autre que celui que l'Africa présente... Qui ne connaît pas le contexte du football Ivoirien notamment celui de l'âge les joueurs ? Mesdames et messieurs c'est l'affaire Inai Stéphane... L'Africa perd la bataille et cette affaire plonge Pélé dans la dépression.

 

Il retourne au maracana avec un autre état d'esprit, mais cette fois l'arène a un nouveau maître incontesté. Il s'agit de Nelson Eric Gbangban le Bombardier. GBANGBAN a remporté la finale 2011 face à la grande équipe de Barcelone du quartier Doukouré (Esgard, Fabio, Medard, Pastore) et le match était tellement de haut niveau et électrique que plus la 400 chaise ont été cassées et les forces de l'ordre ont dû faire appel de renfort pour ramener le calme. GBANGBAN s'appelait monsieur chaises cassées et quand il joue on devrait faire avec les comptes avec le manque à gagner des organisateurs. Cerise sur le gâteau, l'édition 2012 du Zébié a été annulé.

 

Tout le monde attendait l'édition 2013 pour voir le combat entre Gbangban et Pélé puisque GBANGBAN avait refusé l'offre du vieux père DAV de Pélé Guerré pour signer avec Santa clara. Et le duel tant attendu arriva, en octobre 2013, quart de finale du Zébié, il est 16 h 30, le Zébié est plein à craquer, les gendarmes sont appelés en renfort des CRS... NELSON GBANGBAN affronte Pélé Guerré 10 ans après son combat face à Sofolowé... Quelle longévité au haut niveau de la part de Pélé scande le journaliste Edgard Kacou du Zébié.

 

De l'autre côté le bombardier Gbangban, nouvelle génération qui affronte la batterie (Pélé, R9, Zilé Tiehidé...), mais Gbangban joue un match d'anthologie, il est rigoureux, sérieux et observe avec impatience la domination de Pélé, le prophète régale, sombrero, coup le foulard et les cachés millimétrés sont au rendez-vous.

 

Gbangban est vigilant, placé en piston entre son couvreur et le carreau mètre (gardien) il oriente les mouvements et dirige le barycentre le son équipe (barycentre globalement bas durant toute la rencontre). Tandis que la fatigue se faisait sentir au niveau des deux équipes (domination stérile de Pélé avec quelques moments chauds), Nelson GBANGBAN intercepte un ballon dans sa moitié de terrain, il utilise son corps et son épaule pour écarter R9 et 2 adversaires et fonce dans le camps adverse, rusé il s'excentre pour attendre la montée de son attaquant, il se désaxe encore plus et délivre une passe à mi-hauteur à son attaquant qui ouvre le score. Le prophète Pélé a tout donné mais le nouveau docteur est intraitable. Pélé est logiquement éliminé au terme d'un quart époustouflant.

 

Gbangban continue sa course et croise les doyens Avier Song et Papa Gaucher en finale, le score est sans appel 3 buts à 0 et tout le public s'attroupe sur Nelson GBANGBAN le Bombardier. GBANGBAN reste intraitable jusqu'en 2016 où il remporte encore une fois le Zébié et décide d'aller en France. Le Zébié continue…. Allez Ganso selecao, Zozo, Bakayoko piké, Kaka rorcier, Titi KONE, Pour une nouvelle histoire.

 

Titi Koné

Abdoul Titi Koné

 

Si je dois parler du maracana Ivoirien, il faudra un livre. Digbeu n'a pas été cité, parce qu'il n'a pas joué de match d'anthologie. Je peux même faire un parallèle avec le jeu de dames. Beugré Edmond gagne souvent Académicien mais il est maitre fédéral. Académicien est grand maître International.

 

Digbeu est maitre communal (et quelle commune Marcory), Pélé est un prophète et professeur hors hiérarchie du maracana Ivoirien.

 

Digbeu Franck

Digbeu Franck

 

 

maracana

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 14 Avr 2020 à 12h 01
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?