Guillou à propos de Cjeune : ‘‘Depuis que Sidy Diallo est mort, le programme s’est arrêté’’

625 375

Guillou à propos de Cjeune : ‘‘Depuis que Sidy Diallo est mort, le programme s’est arrêté’’

Guillou à propos de Cjeune : ‘‘Depuis que Sidy Diallo est mort, le programme s’est arrêté’’

Maillon essentiel du projet Cjeune, l’ancien formateur de l’ASEC Mimosas a indiqué que le projet était complètement à l’arrêt suite au décès tragique de l’ancien Président de la FIF.



Le 21 novembre dernier, Sidy Diallo décédait des suites de la COVID-19. Ce décès tragique de l’ancien Président de la FIF a touché énormément le monde du football Ivoirien et même au-delà en témoigne les nombreux hommages rendus à l’illustre disparu. Sidy Diallo a laissé derrière lui de nombreux projets dont CJeune en collaboration avec l’ancien formateur de l’ASEC Mimosas, Jean Marc Guillou.

 

 

Dans la suite de son interview accordée à Onze Mondial, le technicien Français a fait savoir que le projet s’est arrêté suite au décès de l’ancien Président de la FIF.

« Malheureusement, pas vraiment. Depuis que Sidy Diallo est mort (l’ancien président de la Fédération ivoirienne de Football, qui lui avait demandé de trouver un projet pour relancer le football local, Ndlr), le programme s’est arrêté. La nouvelle élection doit arriver, et l’on verra à ce moment-là comment cela va se dérouler. »

 

 

Parlant de l'élection à la FIF, Jean Marc Guillou est revenu sur le récent processus électoral et le blocage qui en a découlé.

« Pour le moment, il y a trois candidats : Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo. Pour autant, l’élection n’a pas pu se faire. La commission qui devait valider les candidatures a tout d’abord invalidé Drogba, car il n’avait pas respecté les procédures de candidatures. Il manquait des documents, comme le soutien de certaines structures. Cela a produit un "ramdam" de la part des supporters de Drogba et ça a mis la pression sur le président censé valider la candidature. Ça a créé un gros bazar. Le président a finalement sauté. Drogba a saisi la FIFA, et depuis, rien ne bouge. On a entendu que la FIFA allait elle-même désigner une commission pour gérer la fédération, ce qui dénouerait ce gros nœud basé sur les validations des candidatures. Tout est arrêté, on ne sait pas qui sera le futur président. Le football est stoppé, c’est un peu la "merde", si vous me permettez l’expression. Le football subit cette absence de match, rien ne se passe. Le championnat n’a même pas commencé. »,

a-t-il déclaré. Depuis, les choses ont bougé. La FIFA a installé un comité de normalisation et les championnats seniors reprendront leur droit à partir de ce 20 mars 2021.

 

 

Pour ce qui est du football jeune et plus particulièrement du projet Cjeune, le floue demeure.

« Le programme "C-Jeune", on ne sait pas sur quel pied danser. Mais en même temps, la Covid-19 nous embête aussi. Je ne sais pas si on pourra être autorisé à rassembler 500 ou 600 jeunes sur un espace. Je pense qu’on doit raisonnablement attendre que les gens se vaccinent pour aller de l’avant, mais bon, avec variants, on se demande si on va s’en sortir. Je me dis que si l’Europe s’en sort, l’Afrique s’en sortira dans la foulée. »


Laisser un commentaire

Enregistrés avant et après ce post

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Jeu, 04 Mar 2021 à 12h 31
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?