PUB

Kerozen présente ses excuses après avoir refusé dans un premier temps le cadeau de Drogba

625 375

Kerozen présente ses excuses après avoir refusé dans un premier temps le cadeau de Drogba

L’ancien membre du groupe Boulevard DJ est sorti une nouvelle fois de sa réserve pour s’exprimer sur son refus d’accepter le don de l’ancien Capitaine des Eléphants. Interviewé par Willy dans l’émission Willy A Midi sur Life TV, Kerozen a indiqué qu’il est d’abord un fan de l’ancien Capitaine des Eléphants et la présence de ce dernier à son domicile après son accident du 23 avril dernier était déjà un grand cadeau.

« Avec Didier Drogba, je suis dans une position de fanatique donc tous ceux que nous faisons sont des coups de cœur. Je pense que tous les Ivoiriens et Africains sont fanatiques de Didier Drogba. Nous avons eu un grave accident dans lequel j’ai perdu ce que vous savez mais Dieu nous préserva mes collaborateurs et moi. Didier est passé à la maison me dire yako, c’était un grand cadeau pour moi et ça m’a beaucoup fait plaisir […]. »

 

L’auteur du titre à succès l’Elu a indiqué qu’il s’est entretenu avec Drogba avant d’accepter la voiture. Kerozen en a profité pour présenter ses excuses aux personnes qui se sont sentis offusqués suite à son refus dans un premier temps d’accepter ce bolide.

« Mon grando Didier Drogba et moi nous nous parlâmes, il m’a rassuré et tout est bien qui finit bien et j’ai accepté la voiture. J’ai vu que beaucoup de personnes se sont offusqués parce que j’avais refusé la voiture mais tout ce que je fais pour lui vient du cœur donc du coup j’ai été effaré par ce geste. Nous sommes en Afrique, on ne refuse pas de cadeau surtout d’un grand frère, je m’en excuse et je pense avoir bafoué la tradition donc vous devez me faire payer une amende colossale »,

a-t-il déclaré.

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 17 Mai 2022 à 18h 12
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !