Le salaire des joueurs, les infrastructures, l’autonomie de la Ligue Professionnelle, … Salif Bictogo en parle

625 375

Le salaire des joueurs, les infrastructures, l’autonomie de la Ligue Professionnelle, … Salif Bictogo en parle

Le salaire des joueurs, les infrastructures, l’autonomie de la Ligue Professionnelle, … Salif Bictogo en parle

Nommé à la tête de la Ligue Professionnelle de football, le Président du Stella Club d’Adjamé a déjà une idée de ce qu’il compte faire pour que le football local retrouve son lustre d’antan.


Salif Bictogo a succédé à Sory Diabaté à la tête de la Ligue Professionnelle de Football de Côte d’Ivoire le 4 mai dernier suite à une nomination faite par le nouveau Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Idriss Diallo. Présent sur le plateau de La 3 hier pour l’émission La Grande Team, l’ancien Président du Stella Club d’Adjamé a évoqué la question cruciale des salaires des joueurs.

 

 

Salif Bictogo a annoncé que le salaire minimum des joueurs sera doublé dès la saison prochaine.

« Par le passé, le Smig était à 33000 FCFA, nous en ce temps-là, on a demandé que le minimum soit de 60000. Aujourd'hui, le Smig est passé à 60000 et nous pensons qu'il faut payer le double de Smig aux joueurs de la ligue professionnelle’’ »

 

En ce qui concerne le cahier des charges qui jusque-là n’a pas encore été appliqué, le nouveau Président de la Ligue Professionnelle de Football a fait savoir que les clubs seront contrôlés.

« Aujourd'hui, même pour aller en coupe d'Afrique, le compte du club doit être validé par un cabinet comptable. Dès la saison prochaine, il faut que les clubs se mettent dans les dispositions pour avoir la licence CAF et nous allons nous donner les moyens de contrôler les clubs, afin que chacun de ces clubs ait un siège. C'est le minimum »,

 

 

Pour les infrastructures, Salif Bictogo souhaite que les collectivités locales s’impliquent davantage dans la réparation des enceintes.

« On ne peut pas être un club de Touba et jouer à Abidjan. Soit Touba joue à Touba ou à Man qui est plus proche. Il faut que les collectivités locales s'impliquent dans la réparation des stades. À la longue, celui qui ne pourra pas respecter ce cahier, ne pourra pas jouer en ligue professionnelle »

 

L’ancien Président du Stella Club d’Adjamé en tant bien trouver des sponsors afin de rendre la Ligue Professionnelle de Football autonome même si ça va prendre du temps.

« Il faut aller pas à pas, car il ne faut pas brusquer les choses. Même les pays de l'Afrique du Nord, ne sont pas encore autonomes. Il y a des dispositions transitoires dans les statuts pour permettre l'autonomie. Il faut chercher 3 à 4 sponsors et passer après à l'autonomie. En ce moment, les présidents de clubs pourront élire le président de la ligue professionnelle »,

a-t-il déclaré.

 

 

Pour info, Salif Bictogo a démissionné de son poste de Président du Stella Club d’Adjamé pour une question d’éthique. Michel Bictogo est désormais le nouveau Président des Magnans.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 10 Mai 2022 à 16h 09
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?