Sans prime et abandonné à son sort, Sylvain Gbohouo en colère contre le CONOR FIF et le médecin de la sélection

625 375

Sans prime et abandonné à son sort, Sylvain Gbohouo en colère contre le CONOR FIF et le médecin de la sélection

Les malheurs s'enchaînent pour le champion d'Afrique 2015. Après le décès de son père en octobre dernier et une période de chômage qui aurait pu lui coûter sa place de titulaire en sélection, le portier numéro 1 des Éléphants à finalement perdu le droit de revêtir un maillot de football pour avoir pris, sous le contrôle du staff médical de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), un médicament proscrit par la FIFA car considéré comme dopant. Une suspension qui lui a coûté sa participation à la dernière CAN au Cameroun bien que sélectionné par Patrice Beaumelle.

 

 

Aujourd'hui livré à lui même après 3 mois sans salaire, l'ancien joueur du Séwé Sport de San Pedro s'est résolu à dévoiler les contours de sa suspension sur la place publique, sans manquer d'incriminer ceux qu'il considère comme responsables de son malheur. S'il admet avoir été naïf, un certain docteur N'da responsable des joueurs de la sélection est le premier responsable pour lui avoir procurer le médicament à problème. Ce dernier ne reconnaîtrait d'ailleurs pas les faits... La FIF avec à sa tête la Présidente du Comité de Normalisation, Mariam Dao Gabala, a sa part de responsabilité soutient Gbohouo qui affirme n'avoir reçu que sa prime de sélection de la part de la faîtière. Son nom aurait été retiré de la liste des bénéficiaires de la prime de qualification au second tour lors de la CAN...


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 05 Mar 2022 à 04h 38
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?