Son parcours sportif, le choix de l’ASEC, sa mission, … Koudougnon Adélaïde dit tout

625 375

Son parcours sportif, le choix de l’ASEC, sa mission, … Koudougnon Adélaïde dit tout

Son parcours sportif, le choix de l’ASEC, sa mission, … Koudougnon Adélaïde dit tout

Nommée par Me Roger Ouégnin à la tête de l’encadrement technique de l’équipe féminine de football de l’ASEC Mimosas, Koudougnon Adélaïde a livré sa première interview au micro du service de communication du club jaune et noir. Elle a affiché clairement ses ambitions avec sa nouvelle équipe.


Qui est KOUDOUGNON Adélaïde ?

 

 

Avant de vous répondre, je vais rendre gloire à Dieu qui me permet de m’exprimer dans les médias de l’ASEC Mimosas. C’est un honneur pour moi et je voulais dire merci à toutes ces belles personnes qui m’ont accepté, particulièrement le PCA Me Roger OUEGNIN et Benoit YOU, le Directeur général de l’ASEC Mimosas. Je suis titulaire d’un BAC série D. Dieu m’a fait grâce de pratiquer à la fois l’athlétisme, le hand-ball et le football qui a pris le pas sur les autres disciplines sportives. J’ai été joueuse et capitaine de l’équipe nationale de 1992 à 2005. Ma carrière de footballeuse a débuté avec Carpes rouge de San Pedro et s’est terminée à la Juventus de Yopougon. Quand j’ai arrêté, j’ai formations je suis devenue le premier sélectionneur de l’équipe nationale féminine de Côte d’Ivoire de 2002 à 2008. TOURE Clémentine ma sœur, l’actuelle sélectionneur, était mon adjointe.

 

On vous sait depuis ce mercredi 21 décembre 2022 coach de l’équipe féminine de l’ASEC Mimosas par communiqué officiel du club, mais on a envie d’en savoir plus sur votre parcours sportif ?

 

Je suis membre de la DTN depuis sa création avec le coach YEO Martial en 2004, j’y ai travaillé après la sélection pour développer le football féminin, notamment le football de base sans lequel on ne peut parler de développement. Grâce à ce travail, le football féminin a pris de l’ampleur. Il a progressé. Le retour de l’ASEC Mimosas, qui était au départ du football féminin en Côte d’Ivoire, est une grande joie pour nous et la preuve que nous sommes sur de bons rails.

 

Après 18 ans passés à la DTN en tant que chargée du développement du Football féminin, qu’est ce qui a motivé le choix de devenir entraîneur de l’équipe féminine de l’ASEC Mimosas ?

 

Simplement la passion. L’amour de ce qu’on fait. On ne peut pas s’éloigner de ce qu’on aime. Je pense que c’est l’amour du football qui m’a maintenu à la DTN. Je voulais partager mon expérience du football avec mes sœurs. J’ai beaucoup reçu de mes encadreurs, c’est à mon tour d’en donner à celles qui veulent apprendre.

 

Quelle mission vous a été assignée par l’ASEC Mimosas ?

 

Nous démarrons en D2. Le premier objectif c’est d’accéder en D1 dès l’année prochaine. Pour y arriver, il faut se donner les moyens. Nous avons commencé la détection. Le premier jour déjà, ce sont 72 jeunes filles qui ont répondu à notre appel. Nous prendrons dans un premier temps les 30 meilleures et à la fin nous arrêterons une liste définitive en commun accord avec les dirigeants.

 

Comment les contacts ont été établis avec les dirigeants Jaune et Noir ?

 

Le Comex de la FIF s’est mis d’accord avec les dirigeants de l’ASEC Mimosas. J’ai eu mes premiers contacts avec le Directeur General, Benoit YOU. Satisfaits de nos échanges, les dirigeants de l’ASEC Mimosas ont bien voulu que je me mette au service du club. J’avoue que l’accueil a été formidable et je sais qu’ensemble nous allons réussir.

 

 

Quelle expérience avez-vous en tant que coach d’un club et à titre personnel quel objectif vous vous fixez ?

 

J’ai eu à entraîner les équipes féminines de la JCA-T et de la Juventus Yopougon. Je suis donc dans la continuité même si ce retour sur un banc intervient après des années passées à la DTN.

 

Vous avez tenu une première détection la semaine dernière, comment s’est –elle déroulée ? Etes-vous satisfaite de cette 1ère ?

 

Très satisfaite. La séance a débuté timidement sur les terrains synthétiques et progressivement les filles se sont lâchées. On a vu des jeunes filles talentueuses faire l’étalage de leur talent La détection va se poursuivre et au bout nous retiendrons les meilleures pour constituer l’équipe féminine de l’ASEC Mimosas.

 

Quels sont les critères de recrutements des athlètes ?

 

Il faut avoir un ensemble de qualités techniques, athlétiques, mentales .... Nous allons ensuite chercher à développer ses qualités en nous appuyant sur la discipline et la rigueur

 

Un mot sur les conditions de travail que vous offre l’ASEC Mimosas ?

 

L’ASEC Mimosas est bien structurée. Le club a tout ce qu’il faut pour s’épanouir. Tout a été planifié avec le Directeur Général, Benoît YOU. Nous avons la promesse de la direction d’avoir tout ceux dont nous avons besoin pour atteindre l’objectif commun : Passer de la D2 à la D1.

 

L’idée de remettre sur pied une équipe féminine de football à l’ASEC a été grandement accueillie par les Actionnaires. Quelle adresse pour terminer à leur endroit, eux qui attendent beaucoup de vous ?

 

 

En plus de notre travail, des moyens mis à notre disposition et de notre détermination, nous comptons sur le soutien des Actionnaires pour découvrir le football joué par les filles et ainsi faire briller l’étoile Mimosas dans cette catégorie également.

D'où provient l'info

  • Source : Avec l'ASEC
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 24 Dec 2022 à 17h 15
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?