PUB

CM 2018 : Fin du rêve Ivoirien, le Maroc arrache son billet pour la Russie

625 375

CM 2018 : Fin du rêve Ivoirien, le Maroc arrache son billet pour la Russie

CM 2018 : Fin du rêve Ivoirien, le Maroc arrache son billet pour la Russie

Le duel Côte d’Ivoire - Maroc comptant pour la dernière journée des éliminatoires pour le mondial 2018 aura tourné court puisqu’il n’a fallu qu’une demi-heure aux hommes d’Hervé Renard pour plier le match.


Le tant attendu Côte d’Ivoire – Maroc a clairement tourné à l’avantage des Lions de l’Atlas qui ont donnés une leçon de réalisme ce samedi 11 novembre au stade Félix Houphouët Boigny qui a fait le plein pour l’occasion.

 

Le match

Dos au mur, la formation de Wilmots avec une charnière défensive inédite ‘‘Gbamin-Simon Deli’(Bailly étant suspendu et Gnagnon blessé), s’est illustrée d’entré de jeux avec des déboulés de Gervinho et Zaha positionnés respectivement à gauche et à droite de l’attaque.

CIVMAR

 

Mais le Maroc, meilleure défense des éliminatoires avec 0 but encaissé, repousse bien les Eléphants et va même se montrer décisive la première dans ce duel.

CIVMAR

 

Nous ne sommes qu’à la 24é minutes quand Nabil Dirar adresse un centre en direction des buts ivoiriens qui trompe Gbohouo.

Stupeur à Abidjan, la Côte d’Ivoire est menée à domicile. On pense dès lors à une réaction des Eléphants, mais ce sont les Lions qui se signalent à nouveau seulement 5 minutes après l’ouverture du score.  Le corner côté gauche des marocains est repris du bout du pied par le capitaine Medhi Bénatia qui devance Gbamin sur le coup.

2-0 pour le Maroc à la pause, les espoirs de qualifications s’amenuisent à une vitesse grand V pour les Eléphants qui doivent maintenant marquer à 3 reprises contre une équipe dont les filets n’ont jamais tremblé dans ces éliminatoires.

 

Seconde période

Début de seconde période le Maroc sur une offensive est tout proche de tuer le match, mais Aurier s’interpose et maintien la Côte d’Ivoire dans le coup. Repositionné à gauche de l’attaque, Wilfried Zaha multiplie les offensives et offre a Aurier le but de l’espoir sur un retrait aux abords de la surface marocaine, mais le joueur des Spurs envoi le ballon au-dessus de la barre.

 

Fautif par son hésitation sur l’ouverture du score, Gbohouo Sylvain tente de rassurer son équipe sur les contres marocains, par des sorties à propos. Mais le problème s’est cette attaque stérile.

 

Quand les supporteurs s'y mettent eux aussi

Fait de jeu à la 72è minute de la partie, un supporteur prend d’assaut le terrain pour tenter de faire ce que les Eléphants n’arrive pas à réaliser, marqué des buts!

 

Kalou fait son entrée à 15 minutes du terme en lieu et place de Gervinho éteint en seconde période. Malheureusement pour la Côte d’Ivoire, même lui n’arrivera pas à faire la différence face à ce bloc façonné par Hervé Renard.

 

1ère frappe cadrée des Eléphant à la 86è minutes

La première frappe cadrée des Eléphants intervient à 4 minutes de la fin du match sur une tête de Seydou Doumbia, bien intercepté par le portier marocain. Est-ce cela la patte Wilmots? Sur le banc des remplaçants, on peut voir la tristesse sur les visages ivoiriens qui contraste avec les sourire côté marocain.

 

Fin du match sur ce 2-0

Le Maroc s'impose face à la Côte d'Ivoire à Abidjan par 2 buts à 0. Première défaite a domicile des Eléphants face au Maroc de l'histoire. Dans l'autre match de ce groupe C, Aigles de Mali et Panthères du gabon se sont neutralisés (0-0).

 

Résultats groupe C

  • Côte d'Ivoire 0-2 Maroc
  • Gabon 0-0 Mali

 

Classement finale du groupe C

  1. Maroc : 12 pts (+11) [Qualifié]
  2. Côte d’Ivoire : 8 pts (+2)
  3. Gabon : 6 pts (-5)
  4. Mali : 4 pts (-8)

 

«Comme on dit, insha’Allah, Dieu donnera à celui qui mérite le plus cette qualification en Coupe du Monde»,

avait lancé Hervé Renard en conférence de presse d’avant match. Le Maroc a mérité la qualification et l’a décroché avec brio. Les Lions de l’Atlas n’ont perdu aucun des 6 matches de qualification et plus fort encore, n’ont concédé aucun but. On ne peut que les féliciter pour cette belle qualification, 20 ans après sa dernère participation à une phase finale de Coupe du Monde (1998).

 

En revanche côté Ivoirien, de cette élimination devrait-être tirée des leçons pour le futur des Eléphants tant sur le plan du jeu que sur le plan organisationnel avec probablement le départ de Marc Wilmots qui a échoué dans sa mission de qualification. Après 3 participations d'affilé au mondial, la Côte d'Ivoire n'ira pas à l'édition 2018 en Russie.

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 11 Nov 2017 à 21h 08
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !