PUB

‘‘Comores - Côte d’Ivoire’’ : la préparation du match, l’intégration des jeunes, l’absence d'Aurier, … Gasset en parle

625 375

‘‘Comores - Côte d’Ivoire’’ : la préparation du match, l’intégration des jeunes, l’absence d'Aurier, … Gasset en parle

‘‘Comores - Côte d’Ivoire’’ : la préparation du match, l’intégration des jeunes, l’absence d'Aurier, … Gasset en parle

Le Sélectionneur des Eléphants était face à la Presse à Moroni aux Comores, ce lundi 27 mars 2023 dans le cadre de la conférence de presse d’avant match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN « Côte d’Ivoire 2023 ». Jean Louis Gasset a montré la détermination des Eléphants à gagner tous les matchs quoique l’équipe ivoirienne soit qualifiée d’office.


Comment avez-vous été accueillis ? Comment préparez-vous le match retour contre les Comores ?

 

L’accueil a été très chaleureux. Les Comoriens sont très gentils. Il y a un très bon terrain. Pour le moment, tout va bien. On est venu ici pour jouer un match de compétition dans une poule, il est vrai qu’on est déjà qualifié, où on est devenu l’arbitre entre les Comores et la Zambie. On essaie d’être le plus juste possible. On a joué la Zambie, on a gagné 3-1. On a joué les Comores, on a également gagné 3-1. Pour le moment, on est logique.

 

Le gardien de but de l’ASEC Mimosas n’a pas été titulaire à Bouaké. Comment allez-vous donner la chance aux jeunes joueurs appelés pour la première fois ?

 

Il n’y a pas que le gardien de but de l’Asec Mimosas, il y a aussi plusieurs autres jeunes joueurs qui sont appelés pour la première fois en sélection A. Certains ont été titulaires à Bouaké, demain d’autres le seront. Il y aura d’autres surprises. Vous allez les voir.

 

Votre public va vous manquer ici aux Comores. Cela ne va-t-il pas affecter votre jeu ?

 

On joue à l’extérieur. On sait que les équipes ont des supporteurs. On a des joueurs qui ont l’habitude de jouer dans des stades pleins. Il n’y aura pas de problème.

 

A quoi on doit s’attendre demain. Marcher ou gagner le match ?

 

Je vais vous dire qu’on va gagner tous les matchs. Ces joueurs qui jouent dans de grands clubs ont l’habitude de jouer pour gagner. On est motivé pour faire le meilleur match possible même si on respecte cette équipe des Comores qui nous a donné du fil à retordre sur le premier match. Ce sera donc un match difficile.  On sait aussi les ingrédients qu’il faut mettre pour essayer de gagner.

 

L’absence de Serge Aurier n’affecte-t-elle pas l’équipe ?

 

Chaque fois qu’on fait une sélection, on met deux joueurs pas poste. Demain, c’est donc Wilfried Singo qui va jouer. Il est de Torino en Italie. C’est un très bon joueur. A lui de montrer ce qu’il sait faire comme la majorité des joueurs qui vont débuter demain.

 

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder ce match quand on sait que beaucoup ne réussissent pas ici aux Comores ?

 

On est au courant de cela. On doit faire un nouveau match pour le remporter. On sait que cela ne sera pas facile. Mes joueurs sont avertis depuis longtemps. On est venu pour jouer et gagner.

 

Votre équipe est très offensive, mais elle laisse des espaces. Comment allez-vous gérer cela ?

 

C’est la prise de risque du jeu offensif. On prône un jeu offensif. On aime attaquer. Quand on fait une faute technique, on est souvent pris en contre. Mais, il ne faut pas faire de faute technique. Il faut attaquer le mieux possible.

 

Avez-vous des difficultés à régler avant le match de demain ?

 

Le fait d’ouvrir le score à la 31è minute prouve qu’on a eu du mal à rentrer dans le match. Il faut dire que le gardien de but des Comores a fait un match exceptionnel. Il a été, pour moi, le meilleur joueur.

D'où provient l'info

  • Source : FIF
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 27 Mar 2023 à 17h 11
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !