Côte d'Ivoire : Un ultime hommage rendu à la légende Laurent Pokou

625 375

Côte d'Ivoire : Un ultime hommage rendu à la légende Laurent Pokou

Côte d'Ivoire : Un ultime hommage rendu à la légende Laurent Pokou

Décédé le 13 novembre dernier, Laurent Pokou, l’ex gloire du football ivoirien : la dernière "Ola" pour l’homme d’Asamara. Laurent Pokou inhumé, aujourd’hui, à Tiassalé. La levée du corps de l’ancienne gloire du football ivoirien, Laurent Pokou a eu lieu hier à Ivosep, en présence d’une foule nombreuse.


La Côte d’Ivoire reconnaissante était représentée à son plus haut niveau. Le vice-président SEM Daniel Kablan Duncan et son épouse, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly et quelques-uns des membres de son gouvernement, les présidents d’institution, l’ex Premier ministre Jean Konan Banny, le ministre Laurent Dona Fologo , les personnalités sportives, le président de la Fif, Sidy Diallo, et son comité exécutif, la grande famille de l’ Asec Mimosas avec à sa tête Roger Ouégnin, les parents, amis, connaissances et admirateurs de l’Empereur baoulé, tous sont venus rendre un dernier hommage à Laurent Pokou, celui qui aura marqué l’histoire du football ivoirien et africain...

 

 

La douleur et la tristesse étaient perceptibles sur les visages de l’épouse, de ses enfants et de sa famille biologique et sportive lors de cette levée.

 

Monseigneur Marie Dadiet, dans son homélie, a trouvé les mots de consolation pour l’assistance en insistant sur les qualités de l’illustre disparu « Toute sa vie de footballeur, Laurent Pokou a fait montre de son courage. Il était un combattant sur le terrain. C’est ce qui lui a valu d’être l’une des plus grandes fiertés de ce pays. Un exemple que les jeunes doivent copier » dira l’évêque de Korhogo.

 

 

Pour le ministre Amichia François, « la disparition de Laurent Pokou laisse un vide dans le monde du sport et la Côte d’Ivoire perd un valeureux fils qui a contribué au rayonnement de son prestige » Pour service rendu à sa chère patrie, le premier responsable du sport en Côte d’Ivoire a eu des mots d’adieu à celui qui aura marqué de son talent le football ivoirien. « Au moment où nous allons nous séparer, je voudrais, mon cher Laurent Pokou, au nom du Chef de l’Etat, te dire merci d’avoir fait entrer le football ivoirien dans le 20è siècle. Merci d’avoir montré le chemin de l’honneur et du dévouement pour la patrie à la jeunesse de notre pays. Merci d’avoir tout donné à ton pays sans rien attendre en retour » a dit le ministre Amichia avant d’inviter les Ivoiriens à garder en eux, dans la fidélité du souvenir, l’image de Laurent Pokou, l’homme d’Asmara, l’Empereur Baoulé, le Duc de Bretagne.

 

Le cortège funèbre après les honneurs militaires a quitté Abidjan pour Tiassalé où il sera inhumé aujourd’hui.

 

 

La dernière "ola" pour l’homme d’Asmara.

Laurent pokou

Laurent pokou

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Le Nouveau Réveil
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 25 Fev 2017 à 13h 46
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?