Eléphants : Cartier, Desabre, Duarte, Soualiho Haidara… Voici les potentiels successeurs de Kamara Ibrahim

625 375

Eléphants : Cartier, Desabre, Duarte, Soualiho Haidara… Voici les potentiels successeurs de Kamara Ibrahim

Eléphants : Cartier, Desabre, Duarte, Soualiho Haidara… Voici les potentiels successeurs de Kamara Ibrahim

Vacant depuis le départ de Kamara Ibrahim, le poste de sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire devrait trouver preneur vu le nombre entrainement libre actuellement.


Le jeudi 20 février dernier, le sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire a été démis de ses fonctions par le comité exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football à l’issue d’un commun accord entre les deux parties. Les Eléphants sont donc sans sélectionneur à un mois des 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN 2021 face à Madagascar.

 

 

Les Dirigeants de la Fédération ont donc l’obligation de trouver un sélectionneur dans les plus brefs délais. La Côte d’Ivoire demeure une grande nation de foot sur le continent et même dans le monde à travers ses joueurs qu’elle possède en son sein. Même si les dernières prestations restent moyennes, le pays suscite énormément de convoitises de la part des entraineurs tant sur le plan local, Africain et même mondial. Plusieurs d’entre eux sont actuellement libres et son susceptibles de prendre en main les rênes de cette sélection.

 

Avant de vous les présenter, revoyons ensemble les conditions préalables à satisfaire pour diriger les Eléphants :

  • Être titulaire d’un diplôme d’entraîneur de haut niveau ;
  • Avoir une bonne expérience internationale ;
  • Être disposé à résider en Côte d’Ivoire pendant la durée du contrat ;
  • Avoir une grande capacité d’adaptation et une aptitude au travail en équipe ;
  • Savoir parler le Français.

 

Les ‘‘Inaccessibles’’

 

Ils font partie de l’élite des entraineurs sur le plan mondial et par chance ne sont sur aucun banc de touche à l’heure où la Sélection Ivoirienne se retrouve orpheline de son technicien Ivoirien Kamara Ibrahim. Si voir l’un d’eux à la tête des Eléphants est plus qu’improbable surtout dans un lapse de temps aussi court, nous tenons à les marquer sur notre liste étendue des potentiel successeur de ‘‘Kamso’’. Ce sont :

 

  • Mauricio Roberto Pochettino (47 ans / Tottenham)

Ex-coach de l’Espanyol de Barcelone, de Southampton et plus récemment de Tottenham Hotspur, le technicien argentin finaliste de la dernière Ligue des Champions Européenne est depuis le 19 novembre 2019 sur le carreau. Annoncé un peu partout, Pochettino est libre. Rappelons que l’ancien défenseur central n’a aucune expérience sur le continent Africain encore mois avec une sélection.

 

  • Massimiliano Allegri (52 ans / Juventus)

L’homme d’un pays, l’Italie. Joueur, Allegri a passé toute sa carrière dans la péninsule avant d’en faire autant avec la casquette d’entraineur. Libre depuis son départ de la Juventus la saison dernière (2018/19), l’ancien coach de de Sassuolo, de Cagliari ou encore du Milan AC a un point commun avec Pochettino, aucune d’histoire avec l’Afrique ou une sélection.

 

  • Luciano Spalletti (60 ans / Inter Milan)

Limogé par l’Inter Milan le 30 mai 2019, le technicien Italien passé par Empoli, l’AS Rome et le Zénith Saint-Pétersbourg avec lequel il a été 2 fois champion de Russie fait partie de la Team des entraineurs sans emploi. Lui aussi ne connait ni l’Afrique, ni les exigences d’une sélection.

 

  • Laurent Blanc (54 ans / PSG)

Girondins de Bordeaux (2007/10), Equipe de France (2010/12), Paris Saint-Germain (2013/16). Dans notre liste des ‘‘Inaccessibles’’, Laurent Blanc est certainement le moins… inaccessible. Le Champion du Monde 98 n’a plus entrainé depuis le 27 juin 2016, date de son éviction à la tête du PSG. Son jeu de possession lui a permis de remporter 11 trophées lors de son passage dans la capitale. S’il n’a pas d’expérience en Afrique, Laurent Blanc affiche un bilan de 16 victoires contres 7 nuls et 4 défaites à la tête des Bleux.

 

Les ‘‘personæ non gratæ’’

 

  • Henryk Kasperczak (73 ans / Tunisie)

La Tunisie et la Mali par deux fois, le Maroc, le Sénégal mais bien avant la Côte d’Ivoire (1993/94) ont bénéficié des services du Polonais. Plus aperçu sur un banc depuis son départ de la Tunisie en avril 2017, les chances de voir à nouveau Henryk Kasperczak sur le banc des Eléphants sont infimes.

 

En conflit avec l’actuel équipe dirigeante du football Ivoirien pour être par de la sélection malgré la volonté de celle-ci de les retenir, lui et un certain Hervé Renard (actuel coach de l’Arabie Saoudite) ne devraient pas revenir sur les bords de la lagune Ebrié d’aussitôt. Si des retrouvailles avec le Champion d’Afrique 2012 et 2015 pourraient se faire dans l’avenir, avec un nouveau Bureau Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) à la faveur de la prochaine élection, pour Kasperczak et ses 73 ans d’âge, c’est mort !

 

Les ‘‘susceptibles’’

 

  • Albert Cartier (59 ans / Gazélec Ajaccio)

Peu connu du grand publique Ivoirien, le technicien Français de 59 ans serait sur les tablettes des dirigeants de la FIF à en croire Claude Le Roy qui l’a révélé dans l’émission Talents d’Afrique sur la chaîne Canal+. Seul bémol, l’ancien champion de Ligue 2 avec le FC Metz n’a aucune expérience Africaine. Limogé par le Gazélec en 2018, Albert Cartier est également sur les tablettes du Mans en remplacement de Richard Désziré.

 

Albert Cartier

 

  • Alain Giresse (67 ans / Tunisie)

Contrairement au précédent, Giresse a déjà coaché en Afrique notamment au Gabon (2006-2010), le Mali à deux reprises (2010-2012, 2015-2017) le Sénégal (2013-2015) et la Tunisie (2018-2019).

 

Alain Giresse

 

 

  • Sébastien Desabre (43 ans / WAC)

Déjà passé par la Côte d’Ivoire entre 2010 et 2012 avec l’ASEC Mimosas, le technicien Français a vu sa côte augmenter lors de la dernière CAN en Egypte sur le banc de l’Ouganda avec une place de quart de finaliste. Après un passage au Pyramids FC et plus récemment au Wydad Athletic Club de Casablanca désormais coaché par Juan Carlos Garrido, Desabre est actuellement libre et pourrait prétendre très sérieusement occuper ce poste.

 

Sébastien Desabre

 

 

  • Paulo Duarte (50 ans / Burkina Faso)

Le technicien Portugais a coaché la sélection du Burkina avec maestria une première fois entre 2007 et 2012 avant de revenir pour la seconde fois de 2016 à 2019. Entre temps il avait fait un passage au Gabon. Le Cinquantenaire connait très bien le football Africain et est l’un des potentiels candidats au titre de sélectionneur national. Selon l’un de ses collaborateurs interrogés par la presse Ivoirienne, le Portugais fera acte de candidature auprès de la FIF.

 

Paulo Duarte

 

  • Héctor Cúper (64 ans / Ouzbékistan)

Il a pour seule expérience Africaine l’Egypte avec laquelle il a terminé finaliste de la CAN 2017 face au Cameroun. Réputé pour son système défensif mais aussi comme looser, l’Argentin a perdu presque toutes les finales disputées notamment avec Valence.

 

Héctor Cúper

 

  • Georges Leekens (70 ans / Tractor Sazi)

Le Belge est un fin connaisseur du football Africain et surtout Maghrébin pour avoir siégé à la tête des sélections Tunisienne et en Algérienne. Après une parenthèse en Iran (Tractor Sazi), Leekens est désormais sur le marché.

 

Georges Leekens

 

  • Avram Grant (64 ans / Ghana)

Entraineur du Ghana de 2014 à 2017 sanctionné d’une finale malheureusement perdue en 2015 devant la Côte d’Ivoire, l’Israélien n’a plus exercé depuis lors.

 

Avram Grant

 

‘‘Locaux & Intérimaires’’

 

  • Haidara Souhalio (Eléphants Espoirs)

Il est l’un des meilleurs techniciens Ivoiriens ! preuve en est avec le parcours magistral des Eléphants Espoirs à la CAN de la catégorie en novembre dernier du côté du Caire. Les Pachydermes ont terminé 2è derrière l’Egypte et ont aussi obtenu leur billet qualificatif pour les JO de Tokyo.

 

Haidara Souhalio

 

  • Gouaméné Maxime (Eléphants Locaux)

A la tête des locaux depuis août dernier, l’ancien technicien de l’AFAD a manqué de peu de qualifier les Eléphants pour le CHAN 2020. Bien que n’ayant pas le coffre pour siéger à la tête des Eléphants A, l’idée d’un intérim pourrait trotter dans les têtes des dirigeants de la FIF.

 

Gouaméné Maxime

 

 

  • Les ‘‘adjoints de Kamara’’ ?

Aux côtés du désormais ex-sélectionneur des Eléphants depuis sa nomination au poste depuis juin 2018, le Français Patrick Hesse et l’Anglais Ryland Morgans pourraient continuer de mener la barque le temps des deux prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2021 avec cette double confrontation face à Madagascar les 27 et 31 mars prochain.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 25 Fev 2020 à 19h 25
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?