Limogeage de Kamara Ibrahim : l’ex-sélectionneur des Eléphants a-t-il été victime d’une cabale ?

625 375

Limogeage de Kamara Ibrahim : l’ex-sélectionneur des Eléphants a-t-il été victime d’une cabale ?

Limogeage de Kamara Ibrahim : l’ex-sélectionneur des Eléphants a-t-il été victime d’une cabale ?

L’aventure de Kamara Ibrahim à la tête de la sélection Ivoirienne a officiellement pris fin ce jeudi 20 février 2020. Si la Fédération s’est abstenue de donner les raisons du limogeage du technicien Ivoirien, la théorie du complot serait l’explication toute trouvée selon certaines indiscrétions.


La folle rumeur du 14 février dernier est finalement une vérité implacable. Oui, a un peu plus de 4 mois de la fin de son contrat 2 ans à la base, Kamara Ibrahim prend la porte.

 

 

Après avoir tenté des mois durant de redonner une âme à une équipe méconnaissable avant sa prise de fonction le 1 juillet 2018, ‘‘Kamso’’ part laissant derrière lui un bilan loin plutôt positif. Le technicien Ivoirien a en effet enregistré 13 victoires en 21 matchs (3 nuls et 5 défaites) et a hissé les Eléphants en quarts de finale lors de la CAN 2019 en Egypte.

 

Si le jeu produit par son équipe ne séduit que très peu d’observateurs voire pas du tout, si le choix de ses hommes est très discutable, si la gestion de certains joueurs dont Gervinho lui a valu nombre d’ennemis, aucune de ses raisons, encore moins les résultats sportifs ne seraient à l’origine du licenciement de Kamara Ibrahim.

 

La FIF évoque en effet une séparation d’un commun accord, mais à en croire certaines indiscrétions parvenues à nos confères de Linfodrome, l’ingérence de certains proches de Sidy Diallo dans le management de l’équipe nationale serait la piste à suivre pour expliquer le départ du sélectionneur à un mois de la trêve internationale.

« Il se raconte qu’un proche de Sidy s’était attribué une mission, celle de faire venir des binationaux en sélection, sans l’avis de Kamara. Evidemment, cela n’a pas été du goût du désormais ex-sélectionneur des Eléphants, qui a éloigné le fameux recruteur »,

évoque le site Ivoirien.

 

 

Une ingérence que ne digérait donc pas ‘‘Kamso’’, dès lors devenu la cible de ses personnes dans l’ombre décidées à faire leur magouille avec ou sans le consentement de l’ancien adjoint d’Hervé Renard.

« Kamara était tellement inflexible qu’il est devenu l’homme à abattre par certains membres du comité exécutif de la FIF. Et leur détermination a eu finalement eu raison de lui, lors de la réunion du comité exécutive tenue, le jeudi 13 février 2020, où majoritairement, les membres ont décidé de son départ »,

conclu notre source.

 

Si tel est la vraie raison du départ de Kamara Ibrahim, on peut conclure que le football Ivoirien n’est pas sorti de l’auberge. A mois un mois de la double confrontation face à Madagascar comptant pour les 3è (23 mars à Abidjan) et 4è (31 mars à Tananarive) journées des éliminatoires pour la CAN 2021, la Côte d’Ivoire se retrouve donc sans sélectionneur.

 

 

Qui pour siéger à la tête des Eléphants et faire face à des challenges aussi proches ? La FIF ne se serait-elle pas un peu précipitée ou n’aurait-elle pas trop pris son temps ? Que d’interrogations…

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 21 Fev 2020 à 01h 23
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?