Elim. CAN 2022 : Tapé Ira et Souleymane Coulibaly, ces Eléphants qu’on aurait aimé voir à l’œuvre

625 375

Elim. CAN 2022 : Tapé Ira et Souleymane Coulibaly, ces Eléphants qu’on aurait aimé voir à l’œuvre

Elim. CAN 2022 : Tapé Ira et Souleymane Coulibaly, ces Eléphants qu’on aurait aimé voir à l’œuvre

Convoqués pour les 5è et 6è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations prévue en a cheval sur janvier et février 2022, ces Pachydermes qu’on espérait voir bousculer la hiérarchie, ont malheureusement fait corps avec le banc de touche.



Tapé Ira Eliezer (FC San Pedro)

 

 

C’était sans aucun doute le plus attendu. Titulaire indiscutable dans les perches des Espoirs, le portier de 23 ans du FC San Pedro cours après du temps de jeu chez les Eléphants A. Si son absence du XI entrant de Patrice Beaumelle au Niger n’a point choqué vu l’enjeu, celle face à l’Ethiopie a quelque peu fait jaser. Malgré que son équipe était déjà qualifiée et évoluait sur ses installations, le technicien français a une nouvelle fois privilégié son habituel titulaire, Sylvain Gbohouo. C’est simple, convoqué lors des 6 rencontres sous Beaumelle, Tapé Ira n’a jamais eu sa chance.

 

Souleymane Coulibaly (Étoile Sportive du Sahel)

 

 

De retour à son meilleur niveau du côté de la Tunisie, le recordman des buts inscrits en Coupe du Monde des moins de 17 (9 buts) suscitait autant la curiosité que l’admiration du public sportif Ivoirien. Faut reconnaitre que l’homme vient de loin. Privé un bon moment de sa passion et de son travail par la FIFA suite à ses démêlés avec Al Ahly du Caire, Souleymane Coulibaly n’a jamais rien lâché a été récompensé tout d’abord par une pré-convocation avec l’équipe A des Eléphants avant d’intégrer le groupe suite au forfait de Sébastien Haller pour cause de COVID-19.

 

Même s’il ne fait pas partir de la liste de départ, on aurait aimé le voir à l’œuvre du côté d’Ebimpé lors de la dernière rencontre face à l’Ethiopie. Hélas, le natif d’Anguededou Songon n’a pu faire apprécié que ses qualités de danseur lors de son bizutage. On espère au moins qu’il joue mieux qu’il ne danse…

 

 

Espérons que nos deux Eléphants, auront du temps de jeu au prochain rassemblement à l’image de Fousseny Coulibaly et Jean-Evrard Kouassi.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 02 Avr 2021 à 10h 53
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?