Europe : 12 grands clubs dont le Real et le Barça envisagent de créer une Super Ligue ; des voix s'élèvent contre l'initiative

625 375

Europe : 12 grands clubs dont le Real et le Barça envisagent de créer une Super Ligue ; des voix s'élèvent contre l'initiative

Europe : 12 grands clubs dont le Real et le Barça envisagent de créer une Super Ligue ; des voix s'élèvent contre l'initiative

Les plus grosses écuries du vieux continent à l’exception de quelques une souhaiteraient mettre fin au règne de la prestigieuse Ligue des Champions avec la création d’une compétition basée sur le modèle de la NBA qui leur plus profitable. Une initiative qui ne plait pas à tout le monde.


À la veille du comité exécutif de l'UEFA, lundi, qui doit valider le projet de réforme de la Ligue des champions à partir de 2024, douze clubs, et non des moindres, auraient décidé de ne plus participer à la compétition phare gérée par l'instance européenne et de créer une Super Ligue Européenne, comme indiqué ce dimanche par le Sunday Times et le New York Times.

 

 

Trois Espagnols (Real Madrid, FC Barcelone, Atlético Madrid), trois Italiens (Juventus Turin, AC Milan, Inter Milan) et six Anglais (Liverpool, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Tottenham et Arsenal). À ce stade aucun club français ni allemand ne figure parmi les participants, le PSG et le Bayern Munich n'ayant pas donné suite.

 

Joan Laporta qui s’est exprimé affiche néanmoins un discours prudent sur ce projet de plus en plus décrié.

« La Super Ligue est une option mais il y a d'autres alternatives, comme par exemple un super Mondial des clubs, en alternance avec le Mondial des sélections. Je suis plus de ce côté que du côté d'une Super Ligue. »

 

Pour Sir Alex Ferguson pour son club de cœurs (United) y est favorable, c’est un ‘‘scandale absolu’’

« Je pense que faire des propositions au milieu du COVID, au milieu de la crise économique, est un scandale absolu. United et les autres clubs anglais qui s'y sont inscrits, contre le reste de la Premier League, devraient avoir honte d'eux-mêmes »,

a-t-il déclaré.

 

La FIFA, l'UEFA, l'Association anglaise de football et la Premier League, la Fédération royale espagnole de football (RFEF) et LaLiga, ainsi que l'Association italienne de football (FIGC) et la Lega Serie A disent niet à un projet ‘‘cynique et fondé sur l'intérêt personnel’’ et annonce des sanctions

« Si cela devait se produire, nous souhaitons rappeler que nous resterons unis dans le but de mettre un terme à ce projet cynique, un projet fondé sur l'intérêt personnel d'un petit nombre au moment où la société est plus que jamais en quête de solidarité.

Nous envisagerons tous les recours possibles, à tous les niveaux, juridiques comme sportifs, afin d'empêcher cela. Le football repose sur des compétitions ouvertes et sur le mérite sportif ; il ne peut en être autrement. Comme annoncé précédemment par la FIFA et les six confédérations, les clubs concernés seront interdits de participation à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leur équipe nationale. »

 

 

 

Les instances du football français y sont également farouchement opposées. La Fédération et la Ligue Professionnelle ont d’ailleurs exprimé leur désaccord dans un communiqué sorti ce dimanche soir.

« La Fédération Française de Football et la Ligue de Football Professionnel s’opposent à tout projet de Superligue européenne. Aux côtés de l’UEFA, la FFF et la LFP se positionnent fermement contre un projet qui menace toute la pyramide du football européen. Les rêves hégémoniques d’une oligarchie auront pour conséquence la disparition d’un système européen qui a permis au football un développement sans précédent sur le continent européen.

En rompant cet équilibre, le projet de Superligue mettra un terme à un système basé sur le mérite sportif et qui a su mettre en place des mécanismes de solidarité avec toutes les fédérations européennes. La FFF et la LFP rappellent que le socle des championnats domestiques contribue au développement de tout le football. En France, au travers des mécanismes de solidarité, le football professionnel irrigue tout le sport et le football amateur. »

 

 

 

Avec autant de détracteurs, pas sûr que ce projet ‘‘G12’’ ne voit le jour. A moins que les intérêts colossaux que devraient générer cette compétition des stars n’appâtent les clubs encore retissant pour finalement passer de projet à réalité.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Dim, 18 Avr 2021 à 22h 15
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?