FIF : Koné Tiègbè propose des solutions face aux limogeages des entraîneurs et annonce les projets pour 2020

625 375

FIF : Koné Tiègbè propose des solutions face aux limogeages des entraîneurs et annonce les projets pour 2020

FIF : Koné Tiègbè propose des solutions face aux limogeages des entraîneurs et annonce les projets pour 2020

Le Directeur Technique National de la Fédération Ivoirienne de Football veut passer à la vitesse supérieure en 2020 en ce qui concerne les projets de développement du football ivoirien. Dans une interview, M. Koné Tiègbè explique les grands axes de ces projets et les innovations. Inquiet de la fréquence de limogeage des entraîneurs à mi-parcours des championnats, le DTN propose également des solutions.


  • 2019 a été une excellente année en terme de projets. Que réserve la Direction Technique National en 2020 ?

De nouveaux projets de développement devraient voir le jour en cette année 2020, après la validation bien sûr par la Commission Technique et de Développement de la FIF. Nous avons quasiment évacué les grands axes. Il ne reste plus qu’à les finaliser. La nouveauté est le championnat de jeune des filles de 15 et 17 ans. Et comme c’est un projet pilote, nous allons nous atteler à le faire dans les établissements scolaires. Nous avons déjà 15 établissements inscrits à Abidjan Nord et 11 établissements inscrits à Abidjan Sud.

 

 

Pour cela, nous avons une séance de travail, le 14 janvier prochain avec la Commission du Football Féminin.  Ce championnat des jeunes filles que nous voulons initier est l’apanage du pôle de développement du football de jeunes de la DTN qui comprend également, le football de masse des jeunes garçons et le championnat Elite jeunes. A l’intérieur de ce pôle de développement des jeunes, nous faisons la détection des talents aux fins d’identifier les plus doués qui peuvent se destiner au football d’élite, lesquels bénéficieront d’un encadrement idoine.

 

Il y a aussi le pôle des sélections nationales que nous avons créé. Il s’attèle à mettre en place un projet de jeu des différentes sélections. Je prends un cas extrême. Si l’équipe des U17 joue dans un dispositif 4-3-3 avec deux ailiers et que l’équipe des U20 ou U23 joue en 3-5-2 sans ailiers, vous comprenez que le suivi des talents U17 pourrait être compliqué dans leur évolution. La mise en œuvre d’un projet unique et flexible permettra à la fois, de valoriser les joueurs des différentes sélections et permettrait d’améliorer les performances desdites sélections.

 

La formation des cadres connaitra aussi des innovations. Il s’agit d’abord du suivi des clubs de Ligue 1, aux fins d’identifier les besoins des coaches en terme de renforcement des capacités. Un accent particulier sera mis sur le recyclage, la détection et la formation des Jeunes Gardiens de But, à travers des stages de formation d’entraineurs de Gardiens de But. A cet effet, deux cours FIFA destinés à la promotion des Gardiennes de but et des Arbitres des différents championnats de jeunes sont prévus. Nous tenons à faire la promotion des gardiennes de but du football féminin.

 

Le suivi des clubs de Ligue 1, sera fait par les membres de la DTN qui, durant une semaine s’imprègneront de la vie de chaque club à savoir, le style de jeu durant deux matches au moins, le déroulement des séances d’entrainement, etc.

 

Une des innovations essentielles est le Pôle du suivi, de l’évaluation, de la recherche et de la documentation. Il est important et indispensable dans le football de haut niveau, de savoir-faire de l’analyse vidéo. Il ne suffit pas seulement de faire techniquement un montage vidéo. Ce qui compte, c’est de savoir lire le match et de faire ressortir des indices dans le montage. Il ne faut pas oublier que c’est un travail ardu qui prend beaucoup de temps. Nous avons par exemple Beugré Yago qui aime ce travail et qui est en train de s’y perfectionner.

Ce pôle va faire le suivi de nos travaux, nous évaluer et nous mettre au pas lorsque cela va s’avérer nécessaire dans l’exécution de nos travaux.

 

Au total, il y a quatre pôles qui travaillent au quotidien pour finaliser les projets afin de les soutenir devant la Commission Technique et de Développement de la FIF pour que nous puissions les mettre en œuvre.

 

 

  • Est-ce que ces projets toucheront l’intérieur du pays ?

Effectivement, nous y avons déjà pensé et nous nous appuierons sur les 12 Ligues au sein desquelles nous allons nommer des conseillers techniques Régionaux. Il est prévu deux séminaires de formation pour que ces derniers soient à même d’être le prolongement de la DTN à l’intérieur du pays. Nous voulons qu’ils soient des membres de la Ligue et surtout des membres vraiment actifs, déterminés, disponibles et qui se donneront le temps de s’occuper du développement du football.

 

Par exemple, Pour animer un stage de Licence D, c’est à dire, le tout premier diplôme d’éducateur de football, que nous organisons dans les communes ainsi que dans les villes de l’intérieur, nous sommes obligés de déléguer des personnes qui partent d’Abidjan pour Korhogo, Odienné, Bouaké, alors que des Conseillers Techniques Régionaux bien outillés pourraient le faire.

 

Cependant, des Conseillers techniques ont démontré leurs savoir-faire lors des championnats de jeunes à l’intérieur du pays, tels, Abou à Bondoukou, Gérard à Bouaké ou encore Ballo Ahmed à Korhogo.Nous choisirons donc les meilleures compétences possibles pour la réalisation de nos projets parce que nous n’accepterons pas qu’il y’ ait un écart significatif entre ce qui se fait à Abidjan et à l’intérieur.

 

  • A mi-parcours quel est votre avis sur toutes les statistiques des championnats ?

En tant qu’entraîneur, ce que je déplore déjà, c’est le limogeage de 10 entraineurs de Ligue 1 au terme de 13 journées seulement. Alors je me pose la question de savoir si ce sont leurs compétences qui sont mises en cause et pourquoi certains rebondissent ailleurs ?

Le suivi des clubs devrait nous permettre bientôt de bien comprendre le problème et de palier le cas échéant, les faiblesses techniques des coaches à travers des recyclages. Nous ne devons pas partir sur des impressions, mais sur des faits réels. 

 

Quant aux déroulements des matches, je pense qu’à côté de plusieurs rencontres d’excellents niveaux, il y a eu quelques matches de niveau très moyens. Cela est un peu déplorable car on ne prend pas le temps de construire le jeu et de créer le spectacle malgré la recherche de résultats. Statistiquement, nous avons des clubs qui ont des résultats réguliers et qui se situent bien dans le classement. Par contre, le WAC est en grande difficulté et SOL FC qui a bien démarré mais qui est en baisse en ce moment. Je souhaite que ces clubs qui font la promotion de la jeunesse se relancent rapidement. 

 

 

  • Une analyse sur Nanguy Mockey qui compte sept buts à mi-parcours de la Ligue 1 

Les buteurs sont rares parce que c’est un talent particulier.  Ce sont des gens qui sentent où le ballon va arriver et ils y sont aux bons moments. Je ne peux que féliciter ce jeune homme qui marque des buts en espérant qu’il en mettra d’avantage car sept buts en 13 matches, c’est deux matches pour un but. Ce n’est pas assez à mon avis. Je souhaite qu’il ne soit pas satisfait de cette performance et qu’il s’attèle à persévérer car un compétiteur n’est jamais satisfait. Il a besoin de bons passeurs et il devra aussi se mettre au service de l’équipe. 

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Fédération Ivoirienne de Football (FIF)
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 14 Jan 2020 à 16h 49
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?