JO : Comme en 2008, les Eléphants s’arrêtent au stade des quarts

625 375

JO : Comme en 2008, les Eléphants s’arrêtent au stade des quarts

JO : Comme en 2008, les Eléphants s’arrêtent au stade des quarts

Le rêve de voir les Eléphants Olympiques remportés une médaille aux JO de Tokyo s’est brisé ce samedi face à l’Espagne au terme d’une rencontre folle en quarts de finale.


Tout comme en 2008, la Côte d’Ivoire s’est arrêtée au stade des quarts de finale des Jeux Olympique. Les Eléphants se sont inclinés 5 buts à 2 face à la Roja Espagnole après avoir mené au score à deux reprises dans cette rencontre. Contrairement aux rencontres de poule, Soualiho Haidara a privilégié un 4-4-2 avec deux pointes que sont Dao Youssouf et Christian Kouamé.

 

 

Un choix plutôt payant en première période avec un premier tir cadré signé Eboué Kouassi que va mettre en corner le portier Unai Simon tôt dans la partie. Sur ce coup de pied arrêté tiré par Gradel, Eric Bailly (10’) va ouvrir le score non sans avoir remporter son duel face à deux défenseurs adverses. Malgré une faible possession de balle, les Eléphants vont se créer les meilleures occasions notamment avec une frappe de Cheick Timité bien capté par le dernier rempart Espagnol (23’). Bousculée dans ce premier acte, la Roja va trouver l’égalisation par David Olmo (30’) suite à une erreur de Wilfried Singo.

 

Remuant dans cette rencontre, Dao Youssouf va faire briller le très impressionnant Unai simon (35’). L’Espagne aurait pu même mener au score à la mi-temps par Mikel Oyarzabal mais la VAR va annuler cette réalisation.

 

Après une première période parfaite, les Eléphants Olympiques vont baisser le pied en début de seconde en concédant des occasions de but sur des frappes de Merino (55’) et Olmo. Acculée, la Côte d’Ivoire va réagir par Gradel (63’) avant que Miranda (82’) ne donne des sueurs froides sur à Tapé Eliezer. Le portier du FC San Pedro va sauver une fois de plus les siens sur une frappe de l’attaquant de la Real Sociedad à la fin du temps règlementaire. A la suite de cet arrêt, les Eléphants vont réussir à reprendre l’avantage par l’attaquant de Sivasspor (Gradel) sur une frappe du gauche.

 

 

Malheureusement cet avantage va être très vite rattraper par les Espagnols grâce à Rafael Mir sur une erreur de la défense Ivoirienne (93’). Après un score de parité au terme du temps règlementaire, Les Eléphants vont complètement perdre le fil en prolongation avec dans un premier temps un penalty concédé par Eric Bailly que va transformer Mikel Oyarzabal (98’) avant de totalement s’écrouler en encaissant deux autres réalisations par Rafael Mir (117’et 120+1’).

 

Les hommes d’Haidara Soualiho n’ont jamais pu inquiéter la défense Espagnole dans ces prolongations et vont s’incliner dans cette rencontre complètement folle (5-2).

 

 

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 31 Jul 2021 à 11h 01
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?