Organisation Mondial 2026 : La FIFA apporte des "réponses" aux inquiétudes marocaines

625 375

Organisation Mondial 2026 : La FIFA apporte des "réponses" aux inquiétudes marocaines

Organisation Mondial 2026 : La FIFA apporte des "réponses" aux inquiétudes marocaines

Dans une lettre récemment envoyée au président de la FIFA, Gianni Infantino, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’était insurgé contre le nouveau système de notation instauré par l’instance dirigeante du football mondial pour l’attribution de la Coupe du monde 2026.


Lekjaa qui s’est montré déterminé à défendre les intérêts de la candidature marocaine, a précisé que le "Scoring System" ajoute de nouveaux critères techniques qui ne figuraient pas dans les prescriptions transmises initialement par la FIFA.

 

 

Une décision qui a suscité l’incompréhension de l’opinion publique marocaine qui y voit une tentative de mise à l’écart du dossier marocain au profit de celui de la candidature conjointe Canada – Etats-Unis – Mexique.

 

Face à ces inquiétudes, qui remettent sérieusement en question le processus qui permettra de désigner l’hôte du Mondial 2026, nos confrères de Médias 24 ont diffusé une déclaration du porte-parole de la FIFA dans laquelle l’instance apporte des réponses jugées "imprécises" et "peu convaincantes" aux questions soulevées par le Maroc.

 

En voici les grandes lignes:

«Comme expliqué à plusieurs reprises, le processus d’appel d’offres pour la Coupe du monde de la FIFA 2026 a été conçu pour évaluer les offres par rapport à des critères objectifs et éviter ainsi un retour aux décisions secrètes et subjectives du passé. Le but de l’évaluation technique est de déterminer si les offres répondent aux exigences minimales en termes d’infrastructure et de critères de revenus/coûts»,

précise la FIFA.

« Contrairement à ce que la FRMF implique, les exigences d’hébergement, clairement définies dans les documents d’inscription aux enchères et dans les autres documents d’appel d’offres/d’hébergement fournis en 2017, n’ont pas changé. »,

note l’instance.

«Le système de notation fournit simplement une méthodologie pour évaluer et documenter la mesure dans laquelle les offres soumises satisfont à ces exigences dans certains domaines clés»,

affirme-t-elle.

 

 

Et d’ajouter que

«la plupart des critères utilisés dans le système de notation ne constituent pas des conditions sine qua non, ce qui signifierait l’exclusion d’un soumissionnaire s’il n’est pas respecté, mais simplement des éléments objectifs qui font partie de l’évaluation de l’offre […]

En outre, afin d’éviter des offres non viables, par exemple avec la création d’éléphants blancs -ce que la FIFA a déjà critiqué par le passé- le système de notation évalue avec des critères objectifs la pertinence et la durabilité de l’infrastructure présentée dans les offres […]

Par conséquent, le contenu du cahier des charges obligatoires exigeait que chaque soumissionnaire fournisse des informations sur la taille des villes hôtes, l’utilisation actuelle de chaque stade (si existant) et l’utilisation prévue future de tous les stades, ainsi que la présence moyenne des événements dans une ville hôte. La FIFA tirera des conclusions fiables quant à la nécessité d’une certaine capacité de stade après 2026 […]

Le système de notation a été communiqué aux deux soumissionnaires dès qu’il a été approuvé par le groupe de travail sur l’évaluation des soumissions de 2026, ce qui est pleinement conforme au processus déterminé dans l’enregistrement des soumissions».

 

 

Titre adapté par Mondialsport.net 

 

 

Ci-dessous la lettre du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, à la FIFA.

FRMF

FRMF


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Avec Lesiteinfo.com
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 04 Avr 2018 à 03h 07
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?