Son arrivée à l’ASEC, son transfert à BK Häcken, ses ambitions, … Traoré Bénie se livre

625 375

Son arrivée à l’ASEC, son transfert à BK Häcken, ses ambitions, … Traoré Bénie se livre

Son arrivée à l’ASEC, son transfert à BK Häcken, ses ambitions, … Traoré Bénie se livre

Comme à son habitude, l’ASEC Mimosas a permis à l’une de ses meilleures pépites en la personne de Traoré Bénie d’aller fait montre de son talent ailleurs et plus particulièrement en Europe. Arrivé à l’Académie Mimosifcom en 2016, l’ailier est revenu sur les moments de son passage au club tout en évoquant sa récente signature au BK Häcken dans une interview accordée à l’ASEC.


La grande révélation de la saison écoulée, à l’instar de ses ex-coéquipiers de l’Académie MimoSifcom Loué Bayéré, Ouattara Kalpi, Kossonou Odilon, Ouattara Mohamed Aziz transférés en Suède, Traoré Bénie Adama a pris le chemin du BK Häcken Goteborg 3ème du dernier championnat Suédois. Avant de rejoindre son nouveau club, il nous a confié ceci : ‘‘Seul le travail me permettra de réussir une belle carrière professionnelle’’. Interview

 

 

À l’heure de commencer ta carrière en Europe, peux-tu nous rappeler ton parcours ?

 

J'ai commencé à Bouaké au centre CFAP. Mais j'ai véritablement démarré ma formation à l’Académie MimoSifcom, en 2016. J’ai d’abord intégré les U16 puis les U18. J’ai été plus tard promu en équipe réserve avant d’arriver en équipe première en juillet 2019.

 

Que retiens-tu de la formation reçue à Sol Béni ?

 

J’ai commencé ma formation avec le coach Julien CHEVALIER qui m’avais recruté. Elle s’est poursuivie avec le coach Pascal THÉAULT. À l’Académie MimoSifcom, j’ai reçu une bonne formation accentuée de tournées et tournois effectués à travers le continent et en Europe.

 

Peux-tu nous parler de ta scolarité à Sol Béni ?

 

Je suis arrivé à l’Académie MimoSifcom avec le niveau de la classe de seconde. J’y ai passé avec succès le baccalauréat et j’ai poursuivi les cours universitaires en ligne. Les encadrants attachent une grande importance à la scolarité. Je tiens à les remercier. Je parle aujourd'hui bien anglais et cela me sera utile dans ma carrière et notamment en Suède.

 

As-tu une anecdote à nous raconter sur cette période à l’Académie MimoSifcom ?

 

Oui. Nous étions dans la période de bilan et le coach Pascal Théault m’a reçu et m’a dit cette phrase : ‘‘Il faut que tu marques tes ambitions.’’ Je n’avais en réalité rien compris de cette phrase. J’étais confus et je me posais de tas de questions sur ce qu’il insinuait. Alors arriva le match du samedi, pendant lequel je me suis employé en inscrivant un doublé et en délivrant 3 passes décisives. Après le match, il est venu vers moi pour me dire : ‘‘Voilà que je te reconnais. C’est de cela que je te parlais.’’ Et ça a été un déclic pour moi parce que les choses se sont alors accélérées.

 

Comment s’est passé ton passage en équipe professionnelle ?

 

Après une tournée de l’Académie MimoSifcom en France, le coach AMANI Yao m’a retenu dans le groupe qui devait se rendre au Ghana dans le cadre des festivités des 20 ans de règne du Roi des Ashantis. Nous avant disputé le match de gala contre Asante Kotoko que nous avons perdu (1 – 0) mais, j’ai été désigné homme du match. De retour à Abidjan, j’ai été informé de ma promotion en équipe professionnelle. J’étais tout heureux.

 

Quel meilleur souvenir gardes–tu de ton passage à l’ASEC Mimosas ?

 

Que de bons moments passés à l’ASEC Mimosas. Je me suis senti en famille dans ce club tellement l’ambiance est fraternelle et agréable. Je garde un très bon souvenir de mon passage à l’ASEC Mimosas.

 

 

Comment as-tu accueilli la nouvelle de ton transfert effectif en Suède ?

 

Étant footballeur, on travaille toujours pour espérer ce moment. J’ai beaucoup travaillé et par la grâce de Dieu, je récolte les fruits. J’ai été très heureux de l’apprendre. Mais je sais que je dois encore redoubler d’effort pour progresser et aller encore plus loin dans ma carrière.

 

Après Kossonou Odilon, Ouattara Kalpi, Loué Bayere Junior, Ouattara Mohamed Aziz, tu rejoins le championnat de 1ère division suédoise. Pourquoi ce choix ?

 

Ce choix est sportif. Je vais découvrir un bon championnat européen BK Häcken me permettra de travailler et de me forger.

 

Maintenant que tu pars, quelles sont tes nouvelles ambitions ?

 

J’ambitionne d’abord de rapidement m’intégrer dans cette nouvelle équipe et d’être à la hauteur des défis qui se présenteront à moi.

 

As-tu dans un coin de ta tête, une envie de sélection nationale ?

 

Bien sûr ! Cela fait partie de mes ambitions. J’ai toujours rêvé de porter le maillot de l’équipe nationale. J’ai bonne foi que ça viendra.

 

Comment vois-tu la suite de ta carrière ?

 

Personne ne connait son destin. Il y a un proverbe qui dit : ‘‘L’homme propose, Dieu dispose’’. Je ne veux pas me lancer dans le superflu. Je sais seulement que je dois beaucoup travailler pour récolter de bon fruits. Je ne suis pas pressé parce que Dieu est au contrôle.

 

Une adresse à l’endroit des Actionnaires ?

 

 

Je tiens à les remercier pour leur soutien indéfectible pendant toute la saison. Et cela malgré les difficultés rencontrées. Je les encourage à poursuivre leurs actions pour l’équipe et le club.



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : ASEC Mimosas
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 15 Jan 2021 à 14h 57
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?