CAN 2021 : Le Président de la CAF met fin au suspense

625 375

CAN 2021 : Le Président de la CAF met fin au suspense

CAN 2021 : Le Président de la CAF met fin au suspense

Alors que les rumeurs annoncent un report de la compétition reine du football Africain, Patrice Motsepe s’est voulu rassurant sur la tenue de l’évènement.


Du 9 janvier au 6 février 2022, le Cameroun accueillera bel et bien la 33è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Séjournant sur la terre des Lions Indomptables depuis ce lundi 20 décembre, le Président de la CAF a tenu à mettre fin au débat du maintien ou pas de la compétition suite aux nombreuses rumeurs qu’il y a eu ces derniers jours.

 

Patrice Motsepe s’est dit fier du travail abattu par le Cameroun et donne rendez-vous aux uns et autres dès le 7 janvier où lui-même il sera présent avec son épouse et ses enfants en prélude du coup d’envoi du 9.

« Nous serons tous présents au Cameroun dans quelques semaines. Ce tournoi, c’est pour les Camerounais et les Africains. Je suis si fier et excité du travail effectué. On peut se rendre compte de l’ampleur des engagements pris pour que les problèmes évoqués ces derniers jours soient réglés. Mon message est pour l’Afrique et pour le monde : Nous allons organiser cette CAN, en partenariat avec le gouvernement du Cameroun, le peuple du Cameroun, la CAF et le nouveau président de la Fédération camerounaise (Samuel) Eto’o. Nous sommes prêts à montrer au monde le meilleur du football africain, le meilleur de l’hospitalité africaine. Ce sera une CAN réussie, la plus réussie de toutes ! Je vous donne rendez-vous le 9 janvier. Je serai là dès le 7 avec ma femme et mes enfants, parce que nous sommes tous Camerounais ! (…) Donc si je suis là à partir du 7, tout le monde doit être là le 7, pour le coup d’envoi de l’épreuve le 9. »

 

Pour le Président de la CAF, l’Afrique est capable d’organisée une compétition aussi qualitative qu’en Europe ou ailleurs.

« Nous devons croire en nous, nous devons cesser d’être négatifs et sceptiques sur nos propres capacités. Parfois, nous sommes excessivement critiques vis-à-vis de nous-mêmes. Si nous-mêmes n’avons pas confiance en les Africains, qui aura confiance en eux ? J’ai confiance en mes frères, je suis impatient, je suis fier, très fier d’eux, du gouvernement, de mon vieux ‘Eto’o-Eto’o-Eto’o’ (rires), du vice-président de la CAF, de ‘mon frère’ Véron (Mosengo-Omba, le secrétaire général de la CAF, ndlr). Notre génération doit être celle qui croit en les Africains. Nous pouvons organiser une compétition de football aussi qualitative que celle organisées en Europe et ailleurs dans le monde »,

a-t-il déclaré.

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 21 Dec 2021 à 11h 35
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !