CAN U23 : Le podium, les JO 2020 ou rien pour les Eléphants

625 375

CAN U23 : Le podium, les JO 2020 ou rien pour les Eléphants

CAN U23 : Le podium, les JO 2020 ou rien pour les Eléphants

La Côte d’Ivoire qui s’apprête à participer au Championnat d’Afrique U-23 TOTAL, du 8 au 22 novembre en Egypte, n’a qu’une seule ambition : faire mieux que lors de l'édition 2011 où les Eléphants Espoirs n'avaient rien montré, éliminés dès le premier tour.


Mais le commando annoncé par Haïdara Soualiho, le sélectionneur national par intérim a du mal se mettre en place depuis leur brillante qualification. Et pour cause, les clubs européens qui emploient à plein temps ces jeunes professionnels opposent un refus catégorique à leur libération. Un casse-tête chinois pour le sélectionneur.

 

 

« Certains clubs nous ont fait la promesse de laisser venir les joueurs deux jours seulement avant le coup d’envoi de la compétition. Les autres préfèrent attendre carrément le 9 novembre. Dans ce cas, comment voulez-vous qu’on puisse avoir une équipe bien préparée à la CAN ? »,

s’interrogeait le mois dernier le manager général de l’équipe qui a entamé dès le 1er novembre une préparation de 5 jours, jusqu’à ce mercredi 6 novembre à El Jadida, au Maroc.

 

Cela dit, l’équipe ne perd pas de vue son objectif.

« A défaut du titre, nous voulons finir parmi les trois premiers de la compétition pour arracher une qualification pour les Jeux olympiques 2020. Depuis 2008, en Chine, notre pays n’a plus connu les joies de ce tournoi planétaire. Et nous avons à cœur d’y être cette fois. »,

confie Chester Diallo, capitaine des Olympiques ivoiriens.

 

Parcours qualificatif

 

Lors de la dernière double confrontation avec la Guinée, le groupe a montré qu’il a du caractère. Battus à domicile (0-1), ils avaient fait la promesse en conférence de presse d’aller arracher la qualification à Conakry. Promesse tenue, puisqu’ils sont revenus de leur expédition avec une victoire (2-1) qui les a qualifiés pour la phase finale. Mais avant, les Eléphants Espoirs avaient écarté au deuxième tour, le Niger (1-2) à l’aller et un cinglant (6-1) au retour à Abidjan. C’est dire le mental d’acier qui caractérise cette nouvelle génération de joueurs ivoirien dont l’objectif, au-delà de cette Can des moins de 23 ans, est de se qualifier pour les JO. 2020.

 

 

« Ils ont les moyens de leur ambition. Les garçons sont solides dans la tête. Nous allons renforcer la cohésion et faire quelques réglages en défense et en attaque avant le grand bain »,

confie Beugré Yago Eugène, le coach adjoint, qui juge le groupe acceptable. Même s’il estime que le Nigeria par favoris, il voit bien la Côte d’Ivoire sortir la tête haute de ce groupe.

 

Logée dans le groupe B, la Côte d'Ivoire démmare sa compétition face au Nigeria.

  • 09/11 à 15h : Nigeria - Côte d’Ivoire
  • 12/11 à 15h : Côte d’Ivoire - Afrique du Sud
  • 15/11 à 18h : Côte d’Ivoire – Zambie

 

Précédente apparition

 

En 2011, lors de leur première participation, les Ivoiriens ont juste battu l’Egypte (1-0) lors de la deuxième journée. Ensuite ils ont fait match nul avec l’Afrique du Sud (1-1). Avant de sombrer (1-3) lors de leur dernier match de poules devant le Gabon. Une contre-performance que l’équipe a, à cœur d’effacer. Sur le papier, il a un groupe de rêve, composé essentiellement de joueurs affamés prêts à écrire leur histoire.

 

 

Un réservoir envié de jeunes pépites, à l'image des attaquants, Christian Kouamé (attaquant, Genoa) et Issouf Bayo Vakoun (Celtics Glasgow) malheureusement forfait pour cette CAN, les milieux de terrains Yves Dabila (Lille), Kéita Aboubacar (FC Copenhague), ou encore le capitaine et défenseur d’Ajaccio Ismaël Chester Diallo. De jeunes joueurs qui évoluent tous dans des championnats huppés, en Europe. Et qui, par leur comportement sur le terrain permettent aux Ivoiriens de rêver.

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Avec la CAF (cafonline.com)
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 06 Nov 2019 à 00h 08
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?